Technique - Les évolutions de Mercedes au GP du Japon

Mercedes a apporté de légères modifications aux aubes de déviation situées sur les pontons de sa monoplace pour le Grand Prix du Japon, dans l'espoir de réduire l'écart sur Ferrari.

Technique - Les évolutions de Mercedes au GP du Japon

Alors que Mercedes avait un léger avantage sur la concurrence en matière de performance lors de la première moitié de saison, la Scuderia Ferrari reste sur quatre pole positions consécutives avec Charles Leclerc et a remporté trois des quatre derniers Grands Prix – à Spa-Francorchamps et à Monza, où la vélocité de la SF90 n'était pas une surprise compte tenu de sa puissance, mais aussi à Singapour, où elle n'était pas forcément attendue à pareille fête.

Lire aussi :

Mercedes a attribué sa perte de rythme au ralentissement de ses développements pour la monoplace 2019, les ressources étant désormais tournées vers la prochaine voiture, mais des évolutions sont néanmoins présentes à Suzuka, décrites par le directeur d'équipe Toto Wolff comme "de petites choses que nous souhaitons simplement explorer".

La partie verticale à l'avant des aubes de déviation demeure telle quelle (flèche verte), mais les éléments horizontaux au centre (flèche rouge) sont désormais au nombre de cinq au lieu de quatre, et ne s'étendent plus jusqu'en dessous de l'élément monté directement sur le ponton. Ce dernier (flèche violette) était précédemment composé d'une seule pièce, mais il y en a désormais deux, probablement afin de générer des vortex. Cela permet par ailleurs d'installer cet élément plus en hauteur.

Ci-dessous, on peut voir la différence entre l'ancienne spécification (à gauche) et la nouvelle (à droite).

Mercedes F1 AMG W10 technical detail

Cette saison, Mercedes modifie régulièrement les aubes de déviation et les déflecteurs pour maximiser la performance de la voiture, notamment en ce qui concerne la traînée engendrée par les pneumatiques. Le mélange de pièces horizontales et verticales crée davantage d'options pour les aérodynamiciens de Mercedes lorsqu'il s'agit d'annihiler les turbulences, voire de les transformer en flux d'air utiles.

Valtteri Bottas, qui aurait bien besoin d'une victoire pour réduire l'écart sur son coéquipier Lewis Hamilton au championnat, est en tout cas enthousiasmé par ces nouveautés : "Nous avons un très bon package d'évolutions ce week-end. Il va falloir les tester demain, évidemment, mais en théorie, cela devrait effectivement nous donner davantage de performance. Combien ? C'est ce que nous allons savoir. Nous avons des chiffres approximatifs, mais ce devrait être un bon pas en avant."

Lire aussi :

En revanche, il n'y a aucun doute sur le fait que les Ferrari devraient, encore une fois, mettre des bâtons dans les roues aux Flèches d'Argent. "La voiture est très bonne cette année, mais voici encore un circuit avec un mélange de différentes choses", analyse Bottas. "Il y a de longues lignes droites où nous avons certainement un désavantage par rapport à Ferrari, donc ils vont gagner du temps sur nous à ces endroits-là. Mais il y a de bonnes sections pleines de virages, où nous savons être bons. Espérons que nous y serons encore meilleurs avec les évolutions."

"Il y a déjà eu en seconde moitié de saison des circuits dont nous pensions qu'ils allaient être relativement bons pour nous, et ils sont parvenus à nous battre. Il est clair que s'ils sont plus performants que nous ici, alors nous devons travailler plus dur pour les battre l'an prochain."

partages
commentaires
Williams a longtemps réussi à cacher son manque de pièces

Article précédent

Williams a longtemps réussi à cacher son manque de pièces

Article suivant

Pour Steiner, la F1 doit expérimenter en 2020

Pour Steiner, la F1 doit expérimenter en 2020
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021