Tsunoda surpris d'avoir été confirmé si tôt par Red Bull

Le line-up AlphaTauri 2022 a été confirmé cette semaine, inchangé, et Yuki Tsunoda lui-même est surpris compte tenu de ses débuts en Formule 1 mitigés.

Tsunoda surpris d'avoir été confirmé si tôt par Red Bull

Jusqu'à présent, les débuts de Yuki Tsunoda en Formule 1 ne se sont pas vraiment passés comme prévu. Le benjamin du plateau a débarqué dans l'élite avec une faible expérience en monoplace : deux saisons de F4 au Japon, puis deux campagnes en Europe en FIA F3 et en F2, où il a impressionné avec la troisième place en tant que rookie.

En Formule 1, Tsunoda est à la peine par rapport à son coéquipier Pierre Gasly, ce dernier en grande forme : le pilote nippon a encaissé un 13-0 en qualifications, avec une demi-seconde de déficit en moyenne sur les séances représentatives. Surtout, il multiplie les accidents en essais libres et en qualifications, certaines sorties de piste l'ayant ainsi relégué en fond de grille. Tout cela n'a pourtant pas empêché Red Bull et AlphaTauri de le reconduire au sein de la petite Scuderia pour une deuxième saison.

Lire aussi :

vrai dire, ma première moitié de saison a été assez irrégulière, alors de mon côté j'étais un peu surpris", confie Tsunoda. "Je reste l'an prochain, tout d'abord merci à l'équipe. Nous avons décidé de rester l'an prochain ; pour cette année, nous allons juste apprendre autant que possible. Et nous allons nous amuser en 2022."

Plus précisément, pourquoi le Japonais était-il surpris ? "Parce que je ne cessais d'avoir des accidents et j'ai fait dépenser beaucoup d'argent à l'équipe", répond-il sans langue de bois. "Je n'ai pas bien fini la première moitié de saison, surtout en Hongrie, quand j'ai percuté le mur en EL1 et gâché une séance entière – presque deux. D'après Franz [Tost, directeur de la Scuderia AlphaTauri] et Helmut [Marko, conseiller sportif de Red Bull], il faut des résultats plus constants et davantage de pilotage, ainsi que de la discipline dans les séances, et je n'ai pas pu m'améliorer lors de la première moitié de saison. Voilà pourquoi."

Tsunoda le reconnaît : presque candide, il ne s'attendait pas à ce que le niveau soit si élevé dans la catégorie reine du sport automobile, et cette saison 2021 s'avère donc plus difficile que prévu. "Surtout la première course", indique celui qui a marqué deux points pour son premier Grand Prix. "Je ne savais pas ce qui allait se passer en Formule 1 et j'attaquais à fond dans quasiment chaque séance. À ce moment-là, je me sentais très bien, et je pense que je pilotais très bien."

"Je pense qu'à partir d'Imola [où il a eu un accident dès son premier tour lancé en Q1, ndlr], surtout après les qualifications, j'ai peut-être perdu un petit peu de confiance et j'ai commencé à la reconstruire. Ça complique les choses. Et je ne m'attendais pas à ce que ce soit si difficile en Formule 1, car même en formules de promotion, si je percutais le mur, je ne perdais jamais autant de confiance. C'est un problème majeur. J'essaie donc d'aller crescendo et de faire des tours plus constants, des séances plus constantes."

"De plus, au début de la saison, les attentes étaient trop élevées. Je pense que c'est pour ça que la première course s'est bien passée mais qu'après ça devenait juste déroutant ; chaque séance, chaque semaine, c'est devenu un cercle vicieux. Comme les trois dernières courses : je n'étais peut-être pas performant en qualifications, mais je crois avoir commencé à apprendre un peu plus sur la voiture, donc je pense que ça se passe bien."

Tsunoda a marqué 18 des 84 points d'AlphaTauri cette saison et occupe la 13e place du championnat des pilotes, à égalité de points avec Lance Stroll juste derrière lui.

partages
commentaires
La F1 pense à transformer les Qualifs Sprint en Course Sprint

Article précédent

La F1 pense à transformer les Qualifs Sprint en Course Sprint

Article suivant

Mazepin ne va pas changer sa manière de défendre en piste

Mazepin ne va pas changer sa manière de défendre en piste
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021