Tsunoda surpris d'avoir été confirmé si tôt par Red Bull

Le line-up AlphaTauri 2022 a été confirmé cette semaine, inchangé, et Yuki Tsunoda lui-même est surpris compte tenu de ses débuts en Formule 1 mitigés.

Tsunoda surpris d'avoir été confirmé si tôt par Red Bull

Jusqu'à présent, les débuts de Yuki Tsunoda en Formule 1 ne se sont pas vraiment passés comme prévu. Le benjamin du plateau a débarqué dans l'élite avec une faible expérience en monoplace : deux saisons de F4 au Japon, puis deux campagnes en Europe en FIA F3 et en F2, où il a impressionné avec la troisième place en tant que rookie.

En Formule 1, Tsunoda est à la peine par rapport à son coéquipier Pierre Gasly, ce dernier en grande forme : le pilote nippon a encaissé un 13-0 en qualifications, avec une demi-seconde de déficit en moyenne sur les séances représentatives. Surtout, il multiplie les accidents en essais libres et en qualifications, certaines sorties de piste l'ayant ainsi relégué en fond de grille. Tout cela n'a pourtant pas empêché Red Bull et AlphaTauri de le reconduire au sein de la petite Scuderia pour une deuxième saison.

Lire aussi :

vrai dire, ma première moitié de saison a été assez irrégulière, alors de mon côté j'étais un peu surpris", confie Tsunoda. "Je reste l'an prochain, tout d'abord merci à l'équipe. Nous avons décidé de rester l'an prochain ; pour cette année, nous allons juste apprendre autant que possible. Et nous allons nous amuser en 2022."

Plus précisément, pourquoi le Japonais était-il surpris ? "Parce que je ne cessais d'avoir des accidents et j'ai fait dépenser beaucoup d'argent à l'équipe", répond-il sans langue de bois. "Je n'ai pas bien fini la première moitié de saison, surtout en Hongrie, quand j'ai percuté le mur en EL1 et gâché une séance entière – presque deux. D'après Franz [Tost, directeur de la Scuderia AlphaTauri] et Helmut [Marko, conseiller sportif de Red Bull], il faut des résultats plus constants et davantage de pilotage, ainsi que de la discipline dans les séances, et je n'ai pas pu m'améliorer lors de la première moitié de saison. Voilà pourquoi."

Tsunoda le reconnaît : presque candide, il ne s'attendait pas à ce que le niveau soit si élevé dans la catégorie reine du sport automobile, et cette saison 2021 s'avère donc plus difficile que prévu. "Surtout la première course", indique celui qui a marqué deux points pour son premier Grand Prix. "Je ne savais pas ce qui allait se passer en Formule 1 et j'attaquais à fond dans quasiment chaque séance. À ce moment-là, je me sentais très bien, et je pense que je pilotais très bien."

"Je pense qu'à partir d'Imola [où il a eu un accident dès son premier tour lancé en Q1, ndlr], surtout après les qualifications, j'ai peut-être perdu un petit peu de confiance et j'ai commencé à la reconstruire. Ça complique les choses. Et je ne m'attendais pas à ce que ce soit si difficile en Formule 1, car même en formules de promotion, si je percutais le mur, je ne perdais jamais autant de confiance. C'est un problème majeur. J'essaie donc d'aller crescendo et de faire des tours plus constants, des séances plus constantes."

"De plus, au début de la saison, les attentes étaient trop élevées. Je pense que c'est pour ça que la première course s'est bien passée mais qu'après ça devenait juste déroutant ; chaque séance, chaque semaine, c'est devenu un cercle vicieux. Comme les trois dernières courses : je n'étais peut-être pas performant en qualifications, mais je crois avoir commencé à apprendre un peu plus sur la voiture, donc je pense que ça se passe bien."

Tsunoda a marqué 18 des 84 points d'AlphaTauri cette saison et occupe la 13e place du championnat des pilotes, à égalité de points avec Lance Stroll juste derrière lui.

partages
commentaires
La F1 pense à transformer les Qualifs Sprint en Course Sprint

Article précédent

La F1 pense à transformer les Qualifs Sprint en Course Sprint

Article suivant

Mazepin ne va pas changer sa manière de défendre en piste

Mazepin ne va pas changer sa manière de défendre en piste
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021