Formule 1 2017
Dossier

Formule 1 2017

Verstappen - Les F1 2017 pourraient être "plus faciles" à piloter

partages
commentaires
Verstappen - Les F1 2017 pourraient être
Par : Basile Davoine
7 nov. 2016 à 10:35

La saison prochaine, la Formule 1 vivra un tournant réglementaire avec de nouvelles normes techniques destinées à rendre les monoplaces plus rapides et plus spectaculaires.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 sur la grille
Max Verstappen, Red Bull Racing avec Gianpiero Lambiase, son ingénieur de course Red Bull Racing, sur la grille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing salue le public dans le parc fermé
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 sur la grille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Ailerons plus imposants, pneus plus larges : c’est ce qui doit, sur le papier, contribuer à rendre le défi plus compliqué pour les pilotes, y compris sur le plan physique. Néanmoins, Max Verstappen ne s’attend pas à ce que ces changements soient aussi importants que ce qui est annoncé.

Le Néerlandais eu un avant-goût de la Red Bull 2017 dans le simulateur de Milton Keynes, et pour lui, la seule différence concerne la robustesse des pilotes pour l’an prochain, bien plus que le courage qu’il leur faudra pour trouver les limites.

"Je ne dirais pas directement que ça demande davantage de ne pas avoir froid aux yeux, car on a beaucoup plus d’adhérence, et ça peut rendre la voiture plus facile", estime même Verstappen dans une interview accordée à Motorsport.com. "Avec les voitures actuelles, on est parfois réellement à la limite dans certains virages à haute vitesse qui ne sont pas à fond. L’année prochaine, ce sera à fond les yeux fermés."

"Ce n’est donc pas une question de courage, car il faut juste être physiquement très solide. Je pense donc que, globalement, de ce que j’ai vu dans le simulateur, c’est plus facile à piloter."

Des doutes sur les pneus, pas sur l'esthétique

Pour le vainqueur du dernier Grand Prix d’Espagne, l'interrogation est plus grande concernant les pneumatiques qui seront fournis par Pirelli. Il a été demandé au manufacturier unique de la Formule 1 de délaisser l’approche qui impliquait la dégradation caractéristique que l’on connaît actuellement.

"J’espère que les pneus ne surchaufferont pas trop", précise Verstappen. "Mais on ne sait jamais, car les charges sont aussi plus importantes. Bien sûr, les pneus sont plus larges, mais peut-être que ce sera à nouveau pareil. Nous verrons."

Concernant ces nouvelles monoplaces, le pilote Red Bull se dit enthousiaste sur le plan esthétique, après avoir vu les premières images de la future RB13.

"Je n’en ai pas trop vu, car tout est encore en cours", explique-t-il. "Mais ça semble intéressant. Même les designs de certains qui sortent sur internet. J’y suis vraiment favorable. Maintenant, vous savez, c’est à nous d’être forts."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Article suivant
Brawn - Verstappen agace ses rivaux, comme Schumacher

Article précédent

Brawn - Verstappen agace ses rivaux, comme Schumacher

Article suivant

Hamilton - La défaite de 2007 montre qu'il ne faut pas abandonner

Hamilton - La défaite de 2007 montre qu'il ne faut pas abandonner
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités