Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
10 jours

Verstappen ravi du regain de forme de Red Bull

partages
commentaires
Verstappen ravi du regain de forme de Red Bull
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
3 nov. 2019 à 14:51

Max Verstappen estime que les qualifications du Grand Prix des Etats-Unis ont prouvé que l'équipe Red Bull avait retrouvé sa performance et réalisé un "grand pas en avant" comparativement à 2018.

Max Verstappen prendra ce soir le départ de la course sur le Circuit des Amériques depuis la troisième position de la grille de départ, après avoir concédé seulement un écart infime (0''067) au poleman Valtteri Bottas. La performance fait suite à une autre très bonne séance du samedi au Mexique et représente une grande satisfaction pour les troupes de Milton Keynes, qui se souviennent que Daniel Ricciardo évoluait à une seconde pleine du rythme de la pole à Austin l'an dernier.

"C'était juste très positif pour nous que d'être si proches en qualifications", commente Verstappen, radieux. "Comparativement à l'an dernier, nous avons fait un vraiment grand pas en avant et là, sur les deux dernières courses, nous avons été bien plus performants."

"Nous sommes clairement en train d'apprendre et de progresser. Nous nous projetons vers l'an prochain et je pense que nous nous dirigeons clairement dans la bonne direction. Je suis très satisfait. Nous avons connu un week-end assez fluide. Je n'ai pas vraiment eu de problèmes avec les réglages ou quoi que ce soit."

Verstappen s'était dirigé vers la pause estivale dans un état de forme impressionnant, après avoir décroché deux victoires et sa première pole position en F1 sur les quatre courses ayant précédé le break d'août. Cependant, Red Bull a ensuite souffert et Verstappen n'est parvenu à signer qu'un unique podium sur les six derniers Grands Prix.

Lire aussi :

Le pilote #33 aurait pris le départ depuis la pole position la semaine dernière sans une pénalité de trois places sur la grille de départ pour ne pas avoir respecté un drapeau jaune dans l'ultime phase des qualifications. Cela lui a indirectement provoqué le fait de se retrouver au contact de Lewis Hamilton au départ de la course et de subir une crevaison quelques tours plus tard.

Red Bull Racing s'est montré solide au Mexique ces deux dernières années et Verstappen admet que le fait d'obtenir des validations de la forme du moment sur un autre type de tracé comme celui d'Austin est important.

"Bien sûr, le Mexique a été très bon pour nous, mais nous nous attendions aussi à y être performants", admet-il. "Mais il est clair que les courses qui ont précédé ne se sont pas déroulées comme nous le voulions et je me disais encore : 'OK, voyons si l'on a retrouvé la performance' [avec le tracé d'Austin, ndlr]. Clairement, ce week-end a aussi été positif dans son ensemble donc je pense que nous pouvons en être très heureux", conclut-il déjà avant d'avoir disputé la course. "C'est un bel effort de la part de l'équipe que de ne pas abandonner et de continuer à redoubler d'efforts pour essayer de retrouver de la performance telle que celle que nous avions avant la pause [estivale]. C'est pour ça, je pense, que vous me voyez si positif."

Lire aussi :

P. Pilote Moteur Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 7 01'32.029  
2 Germany Sebastian Vettel Ferrari 7 01'32.041 00.012
3 Netherlands Max Verstappen Honda 7 01'32.096 00.067
Article suivant
Le COTA va engager de gros travaux pour supprimer les bosses

Article précédent

Le COTA va engager de gros travaux pour supprimer les bosses

Article suivant

Package dangereux, déficit de V-max : Grosjean broie du noir

Package dangereux, déficit de V-max : Grosjean broie du noir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Catégorie Qualifs
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Scott Mitchell