Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile

Deuxième sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie, Max Verstappen compte neuf places d'avance sur Lewis Hamilton, son rival pour le titre. Néanmoins, le Néerlandais se prépare à défendre les futures attaques du pilote Mercedes.

Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile

La livrée blanche arborée par les Red Bull ce week-end en Turquie ne semble pas porter chance à Max Verstappen. Sur l'Istanbul Park, le Néerlandais a connu un démarrage poussif, étant même devancé par son coéquipier Sergio Pérez en EL2. En quête de réponses hier soir, Verstappen semble en avoir trouvé quelques-unes ce samedi puisqu'il a achevé les qualifications en troisième position, derrière les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

L'écart avec les Flèches Noires reste néanmoins important : au drapeau à damier de la Q3, le pilote Red Bull comptait plus de trois dixièmes de retard sur Lewis Hamilton, auteur du meilleur temps.

"Au départ, les conditions étaient très difficiles mais je pense que nous avons fait beaucoup mieux qu'hier", a commenté Verstappen en sortant de sa monoplace. "Dans l'ensemble, les tours étaient bons même si nous avons perdu en vitesse dans les lignes droites du dernier tour. Il faudra regarder cela de plus près mais, de toute façon, ce n'était pas un temps suffisamment bon pour prétendre à la pole position. Nous nous sommes bien rattrapés après [les premiers essais libres]. Troisième, c'est le maximum que nous puissions faire aujourd'hui."

Il a ensuite été demandé au Néerlandais s'il était possible de viser la victoire en course, sa réponse a été brève et concise : "Non. Mais, bien sûr, nous essaierons de suivre [Mercedes] et de voir ce qu'il sera possible de faire pendant la course."

Le troisième temps de Verstappen en qualifications se transformera dimanche en deuxième position sur la grille de départ après l'application de la pénalité de Hamilton, roulant ce week-end avec une quatrième unité de puissance.

Bien qu'un gain de position soit toujours appréciable, surtout lorsque c'est aux dépens de votre rival pour le titre, la deuxième place n'est en réalité pas une si bonne nouvelle pour Verstappen. En effet, le Néerlandais se retrouve désormais positionné sur le côté intérieur de la piste, à l'opposé de la trajectoire idéale qui est quant à elle bien gommée. Au-delà des doutes quant à la qualité de son envol, Verstappen s'attend surtout à apercevoir très vite le numéro 44 dans ses rétroviseurs, et lui barrer la route sera là aussi une tâche compliquée.

"Mon plus grand problème, c'est que je pars deuxième, donc à l'intérieur, et il y a beaucoup moins d'adhérence qu'à l'extérieur. Donc je vais surement perdre du temps", a-t-il déploré au micro de Sky Sports. "Et nous manquons de rythme face à [Mercedes], donc je m'attends à une course difficile. Bien sûr, Lewis aura un plus gros travail avec sa remontée mais je pense qu'il sera difficile de le garder derrière nous compte tenu de son rythme en qualifications et sur les longs relais."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso convoqué par les commissaires en Turquie

Article précédent

Alonso convoqué par les commissaires en Turquie

Article suivant

Russell s'en veut après une erreur qui a coûté le top 10 à Williams

Russell s'en veut après une erreur qui a coûté le top 10 à Williams
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021