Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile

Deuxième sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie, Max Verstappen compte neuf places d'avance sur Lewis Hamilton, son rival pour le titre. Néanmoins, le Néerlandais se prépare à défendre les futures attaques du pilote Mercedes.

Verstappen : Résister au retour de Hamilton sera difficile

La livrée blanche arborée par les Red Bull ce week-end en Turquie ne semble pas porter chance à Max Verstappen. Sur l'Istanbul Park, le Néerlandais a connu un démarrage poussif, étant même devancé par son coéquipier Sergio Pérez en EL2. En quête de réponses hier soir, Verstappen semble en avoir trouvé quelques-unes ce samedi puisqu'il a achevé les qualifications en troisième position, derrière les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

L'écart avec les Flèches Noires reste néanmoins important : au drapeau à damier de la Q3, le pilote Red Bull comptait plus de trois dixièmes de retard sur Lewis Hamilton, auteur du meilleur temps.

"Au départ, les conditions étaient très difficiles mais je pense que nous avons fait beaucoup mieux qu'hier", a commenté Verstappen en sortant de sa monoplace. "Dans l'ensemble, les tours étaient bons même si nous avons perdu en vitesse dans les lignes droites du dernier tour. Il faudra regarder cela de plus près mais, de toute façon, ce n'était pas un temps suffisamment bon pour prétendre à la pole position. Nous nous sommes bien rattrapés après [les premiers essais libres]. Troisième, c'est le maximum que nous puissions faire aujourd'hui."

Il a ensuite été demandé au Néerlandais s'il était possible de viser la victoire en course, sa réponse a été brève et concise : "Non. Mais, bien sûr, nous essaierons de suivre [Mercedes] et de voir ce qu'il sera possible de faire pendant la course."

Le troisième temps de Verstappen en qualifications se transformera dimanche en deuxième position sur la grille de départ après l'application de la pénalité de Hamilton, roulant ce week-end avec une quatrième unité de puissance.

Bien qu'un gain de position soit toujours appréciable, surtout lorsque c'est aux dépens de votre rival pour le titre, la deuxième place n'est en réalité pas une si bonne nouvelle pour Verstappen. En effet, le Néerlandais se retrouve désormais positionné sur le côté intérieur de la piste, à l'opposé de la trajectoire idéale qui est quant à elle bien gommée. Au-delà des doutes quant à la qualité de son envol, Verstappen s'attend surtout à apercevoir très vite le numéro 44 dans ses rétroviseurs, et lui barrer la route sera là aussi une tâche compliquée.

"Mon plus grand problème, c'est que je pars deuxième, donc à l'intérieur, et il y a beaucoup moins d'adhérence qu'à l'extérieur. Donc je vais surement perdre du temps", a-t-il déploré au micro de Sky Sports. "Et nous manquons de rythme face à [Mercedes], donc je m'attends à une course difficile. Bien sûr, Lewis aura un plus gros travail avec sa remontée mais je pense qu'il sera difficile de le garder derrière nous compte tenu de son rythme en qualifications et sur les longs relais."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso convoqué par les commissaires en Turquie
Article précédent

Alonso convoqué par les commissaires en Turquie

Article suivant

Russell s'en veut après une erreur qui a coûté le top 10 à Williams

Russell s'en veut après une erreur qui a coûté le top 10 à Williams
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021