Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
48 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
55 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
69 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
83 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
97 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
104 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
118 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
132 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
139 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
153 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
160 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
174 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
188 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
216 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
223 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
237 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
244 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
258 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
272 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
279 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
293 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
307 jours

Vettel défendu par Hamilton : "Le seul qui n'a pas la mémoire courte"

partages
commentaires
Vettel défendu par Hamilton : "Le seul qui n'a pas la mémoire courte"
Par :
11 avr. 2019 à 12:33

La défense de Sebastian Vettel par Lewis Hamilton montre qu'il est "le seul qui n'a pas la mémoire courte", selon le quadruple Champion du monde de F1.

Après son tête-à-queue du Grand Prix de Bahreïn lors d'une lutte en piste avec Lewis Hamilton, Sebastian Vettel a de nouveau été sous le feu des critiques qui s'étaient déjà abattues sur lui après plusieurs erreurs commises la saison passée. Le Britannique a cependant tenu à défendre celui qui a été son rival principal pour le titre en 2017 et 2018, qualifiant ces erreurs de "minuscules" par rapport au statut du quadruple Champion du monde.

"Peut-être qu'il est le seul qui n'a pas la mémoire courte", a déclaré Vettel à ce sujet. "Je pense que nous sommes là depuis longtemps, et évidemment tout autant que je veux battre Lewis, il veut me battre. Mais parfois, on ne sait jamais ce qui se passe avec d'autres personnes dans leur équipe et ainsi de suite, à moins de lutter contre eux dans la même équipe, auquel cas vous en savez un peu plus."

Lire aussi :

"Parfois, les choses peuvent ne pas aller dans votre sens, mais quand vous ne comprenez pas exactement ou que vous ne savez pas, je pense qu'il est très difficile d'en dire beaucoup sur certains sujets. Mais je sais également que, de nos jours, le jugement des gens ne va pas plus loin qu'une semaine, en avant ou en arrière. Donc ça fait partie de la vie. Je ne savais pas qu'il avait dit quelque chose de gentil, mais c'est agréable à entendre."

Hamilton estime pour sa part ne pas avoir d'avantage psychologique sur Vettel malgré des luttes directes qui tournent souvent à son avantage depuis 2017. "Je ne me bats pas contre lui en ayant l'impression d'avoir un avantage sur lui ou quelque chose comme ça. J'aime me battre roue dans roue, peu importe avec qui. J'aborde ça avec la même mentalité, donc peu importe le pilote, que ce soit ici ou dans toute autre catégorie, j'aurai exactement la même approche."

Lire aussi :

En plus de son erreur, Vettel a également eu du mal à se mettre dans le rythme de Charles Leclerc pendant la course de Sakhir. Cependant, l'Allemand estime que cela ne va pas changer son approche. "J'ai été à Bahreïn de nombreuses fois, je connais le chemin, j'y ai gagné de nombreuses fois également. Donc fondamentalement je ne pense pas qu'il y ait quelque chose à apprendre ou à comprendre."

"Néanmoins, chaque année, les défis sont différents et je pense que nous avons eu un peu plus de temps pour comprendre la voiture [lors des essais privés de Bahreïn], pour travailler et jouer avec les réglages. L'approche normale n'est pas de changer sa façon de piloter ou des choses fondamentales du jour au lendemain. Je ne pense pas que ce soit nécessaire."

Avec Roberto Chinchero 

Article suivant
Ricciardo : "On essayait peut-être d'en faire trop"

Article précédent

Ricciardo : "On essayait peut-être d'en faire trop"

Article suivant

Photos - Les casques rétro des pilotes Renault F1

Photos - Les casques rétro des pilotes Renault F1
Charger les commentaires