Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
39 jours
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
67 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
95 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
102 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
137 jours
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
158 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

Vettel et Ferrari, une idylle qui s'est peu à peu ternie

partages
commentaires
Vettel et Ferrari, une idylle qui s'est peu à peu ternie
Par :
12 mai 2020 à 12:20

Arrivé en 2015 chez Ferrari avec l'espoir d'empocher un cinquième titre mondial et de s'imposer en rouge, Sebastian Vettel a remporté 14 succès avec la Scuderia mais n'a pas atteint son Graal.

Après cinq saisons de mariage et avant une sixième dont on ne sait pas encore quelle forme ni quelle longueur elle aura, Sebastian Vettel et Ferrari ont annoncé leur divorce en fin d'année. Une décision dont les raisons précises n'ont pas été évoquées, mais qui fait suite à une année 2019 difficile pour l'Allemand, à la prolongation de Charles Leclerc au sein de l'équipe jusqu'en 2024, et aux dernières semaines passées à domicile, Vettel lui-même ayant avoué que "ce qui s'est passé ces derniers mois a mené nombre d'entre nous à réfléchir à nos véritables priorités dans la vie".

Arrivé en 2015 à Maranello en remplacement de Fernando Alonso, il visait son cinquième titre après les quatre enchaînés avec Red Bull entre 2010 et 2013. De son côté, la Scuderia espérait enfin atteindre la couronne manquée à deux reprises avec Alonso en 2010 et 2012, et comptait sur Vettel pour insuffler un vent nouveau après une année 2014 catastrophique, qui avait mis à rude épreuve les relations entre la Scuderia et son pilote espagnol.

Lire aussi :

Malheureusement pour Vettel, l'objectif du titre mondial n'a jamais été atteint en cinq saisons, mais l'Allemand a tout de même remporté 14 succès pour le Cheval cabré, faisant de lui le troisième pilote le plus victorieux au volant d'une Ferrari, après Michael Schumacher et Niki Lauda. Ce dernier a triomphé à 15 reprises en rouge, et Vettel pourrait encore l'égaler ou le dépasser en 2020. En attendant, nous revenons sur une période parfois heureuse, parfois tumultueuse, mais qui n'en restera pas moins un peu amère pour les deux parties dont l'alliance s'est érodée au fil du temps.

Utilisez les flèches ci-dessous pour faire défiler le diaporama.

Diapo
Liste

Essais hivernaux de Barcelone 2015

Essais hivernaux de Barcelone 2015
1/32

Photo de: Sutton Motorsport Images

Nouveau casque, nouvelle équipe : c'est un Sebastian Vettel transformé qui arrive à Barcelone pour ses premiers essais hivernaux chez Ferrari. Du côté de la Scuderia, la voiture a été entièrement revue après une monoplace 2014 ratée, et Vettel incarne le renouveau après cinq années de hauts et de bas avec Fernando Alonso.

Grand Prix d'Australie 2015

Grand Prix d'Australie 2015
2/32

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Pour sa première course sous les couleurs de Ferrari, Sebastian Vettel monte sur le podium. Les Mercedes impressionnent déjà, mais l'Allemand entrevoit la possibilité d'aller se mêler à la lutte entre Nico Rosberg et Lewis Hamilton.

Grand Prix de Malaisie 2015

Grand Prix de Malaisie 2015
3/32

Photo de: Alastair Staley / Motorsport Images

Les yeux embués de larmes pour Vettel sur le podium du Grand Prix de Malaisie 2015 : l'Allemand vient de signer son premier succès avec Ferrari. Ce n'est que la deuxième fois qu'il montre une telle émotion, après l'obtention de son premier titre mondial à Abu Dhabi en 2010, et il révélera plus tard que cette première victoire en Rouge a été l'un des plus grands moments de sa carrière.

Grand Prix de Hongrie 2015

Grand Prix de Hongrie 2015
4/32

Photo de: Sutton Motorsport Images

Juste avant la pause estivale, il remet le couvert avec un deuxième succès pour Ferrari, profitant de la méforme des Mercedes en Hongrie. Une victoire obtenue dans une ambiance triste, puisqu'elle intervient quelques jours après le décès de Jules Bianchi. En franchissant la ligne d'arrivée, il déclare en français : "Merci Jules, cette victoire est pour toi", ajoutant en anglais "Tu seras toujours dans nos cœurs. On sait tous qu'un jour, tu aurais fait partie de cette équipe." Après seulement quelques mois, Vettel a déjà conquis Ferrari et ses Tifosi.

Grand Prix de Singapour 2015

Grand Prix de Singapour 2015
5/32

Photo de: Ferrari Media Center

Profitant une nouvelle fois des difficultés de Mercedes sur un circuit sinueux, Sebastian Vettel remporte sa troisième victoire de l'année au terme d'une intense bataille face à son ancien équipier chez Red Bull, Daniel Ricciardo. Si Mercedes, et en particulier Hamilton, sont déjà loin devant au classement, Vettel ravive un peu plus les espoirs d'un titre mondial à venir chez Ferrari.

Grand Prix d'Australie 2016

Grand Prix d'Australie 2016
6/32

Photo de: Ferrari

Nouvelle livrée en hommage aux années 70, monoplace évoluée sur la très bonne base de 2015 : tout semble réuni pour pouvoir aller chercher Mercedes après les deux années de domination des Flèches d'argent. Malgré un podium à Melbourne, Ferrari et Vettel prennent acte du monde qui les sépare de leurs rivaux, et l'envie de titre se transforme rapidement en chimère.

Grand Prix de Malaisie 2016

Grand Prix de Malaisie 2016
7/32

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

La suite de la saison confirme ces premières impressions, malgré quelques podiums pour l'Allemand. Les deux seules courses qui échappent à Mercedes reviennent à Red Bull comme en Malaisie, où Vettel accroche Rosberg et abandonne dès le départ. Une frustration à l'image de cette année sans victoire, durant laquelle il montre ses premiers signes d'impatience.

Grand Prix du Mexique 2016

Grand Prix du Mexique 2016
8/32

Photo de: Sutton Motorsport Images

C'est notamment le cas à Mexico, où Vettel se bat en duel avec Max Verstappen et perd patience lorsque son rival coupe un virage pour rester devant. Tempéré par son ingénieur qui veut lui communiquer les propos du directeur de course, Charlie Whiting, il craque : "Vous savez quoi ? Voilà un message pour Charlie : va te faire foutre !"

Grand Prix d'Australie 2017

Grand Prix d'Australie 2017
9/32

Photo de: XPB Images

La F1 lance une nouvelle réglementation en 2017, l'occasion de repartir de zéro pour Ferrari, et la saison démarre très bien pour Vettel et son équipe, puisqu'ils s'imposent après une stratégie réussie et un sans-faute de l'Allemand. Après pratiquement un an et demi sans victoire, ce triomphe pour débuter la saison 2017 rassure grandement en Italie.

Grand Prix de Monaco 2017

Grand Prix de Monaco 2017
10/32

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Le début de saison du quadruple Champion du monde est exemplaire. En six courses, il gagne à trois reprises et termine trois fois deuxième, prenant la tête du classement. Le Vettel brouillon de fin 2016 a laissé la place à celui, solide, qui s'impose notamment à Monaco pour la deuxième fois de sa carrière. Il signe ce jour-là avec Räikkönen le premier doublé de Ferrari depuis 2010.

Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017

Grand Prix d'Azerbaïdjan 2017
11/32

Photo de: Sutton Motorsport Images

Quatre semaines après son triomphe monégasque, Vettel est très attendu à Bakou, deuxième des trois circuits urbains du calendrier, même si la physionomie du tracé azéri ne partage que peu de caractéristiques avec celui de la Principauté. Lors d'une neutralisation pendant cette course très agitée, Vettel croit voir un coup de frein volontaire de la part de Hamilton pour le piéger en sortie de virage. Dans la ligne droite suivante, il se porte à la hauteur de la Mercedes et met un coup de volant ; les deux monoplaces se touchent, et Vettel assurera avoir simplement lâché le volant et ne pas avoir contrôlé sa monoplace, mais le mal est fait et ce geste vient entâcher sa réputation. Il s'excuse auprès de Hamilton et les deux hommes conservent une relation respectueuse, mais le Britannique vient de prendre un énorme avantage psychologique sur son rival.

Grand Prix de Hongrie 2017

Grand Prix de Hongrie 2017
12/32

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Après un podium en Autriche, et malgré une crevaison à Silverstone, il reste dans la course au titre et s'impose lors du Grand Prix de Hongrie devant Räikkönen et Bottas, tandis que Hamilton termine quatrième. Malgré le moment de faiblesse de Bakou, Vettel semble avoir sauvé l'essentiel et mène le Championnat à la pause estivale, avec 14 points d'avance sur Hamilton.

Grand Prix de Singapour 2017

Grand Prix de Singapour 2017
13/32

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Mais après la pause estivale, Hamilton assène trois coups consécutifs à Vettel en s'imposant à Spa-Francorchamps, à Monza, et à Singapour. S'il limite les dégâts en Belgique et en Italie, Vettel manque une occasion en or de reprendre la main à Singapour. Qualifié en pole aux côtés de son équipier alors que Hamilton ne s'élance que cinquième, il coupe la piste pour contenir son équipier au départ, sans se rendre compte que Verstappen est au milieu des deux monoplaces. Les trois hommes s'accrochent, menant à l'abandon des deux Ferrari et du Néerlandais, ainsi qu'à celui d'Alonso, impliqué dans l'accident. Hamilton n'en demandait pas tant et s'impose sur un circuit où sa monoplace n'était pas la plus performante. Au soir de la course, il possède 28 points d'avance sur Vettel.

Grand Prix du Brésil 2017

Grand Prix du Brésil 2017
14/32

Photo de: Sutton Motorsport Images

Trahi par la mécanique au Japon, Vettel signe un podium à Austin mais ça n'est pas suffisant pour lutter contre Hamilton, qui enchaîne podiums et succès pour s'adjuger le titre mondial au Mexique, avec deux courses restantes. Vettel gagne au Brésil pour l'honneur et partage le podium avec les Mercedes à Abu Dhabi, promettant à Hamilton de se remettre en quête de titre l'année suivante.

Grand Prix d'Australie 2018

Grand Prix d'Australie 2018
15/32

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Une promesse qui ne semble pas vaine, quelques mois plus tard à Melbourne, lorsque Vettel gagne devant Hamilton et Räikkönen. La Ferrari semble bien née et la stratégie gagnante appliquée par l'équipe permet au clan italien de montrer un visage encourageant.

Grand Prix de Bahreïn 2018

Grand Prix de Bahreïn 2018
16/32

Photo de: Sutton Motorsport Images

Un optimisme conforté à Bahreïn par le second succès de rang de Vettel. C'est la première fois qu'il remporte deux courses consécutivement avec Ferrari, et c'est la première fois depuis 2004 que la Scuderia s'impose à deux reprises en début de saison. Une course toutefois ternie par l'accident dans les stands de Räikkönen, dont un mécanicien sort avec une jambe cassée.

Grand Prix de Grande-Bretagne 2018

Grand Prix de Grande-Bretagne 2018
17/32

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Après une victoire manquée à Bakou à cause d'un freinage loupé en fin de course, Vettel s'impose au Canada, mais il s'impose surtout à Silverstone, sur les terres de Hamilton. Propulsé en tête après un accrochage entre Räikkönen et le Britannique au premier virage, Vettel va au bout et s'impose en Angleterre, devant un public acquis à la cause de son rival, deuxième.

Grand Prix d'Allemagne 2018

Grand Prix d'Allemagne 2018
18/32

Deux semaines plus tard, il semble parti pour faire coup double devant son public, après que Hamilton s'est élancé 14e, victime d'une panne en qualifications. Vettel fait cavalier seul en tête mais se fait piéger dans le stadium lorsque la pluie fait son arrivée sur le circuit. Désespéré par cet abandon, il assiste en spectateur à la victoire de Hamilton, auteur d'une course impressionnante, qui lui reprend les commandes du classement. Ce Grand Prix est encore vu aujourd'hui comme l'un des points de rupture de l'aventure de Vettel chez Ferrari.

Grand Prix de Belgique 2018

Grand Prix de Belgique 2018
19/32

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Voulant se remettre de sa bourde en Allemagne, Vettel se relance en Hongrie avec une deuxième place, puis remporte le Grand Prix de Belgique après la pause estivale, devant Hamilton. Avec 17 points de retard sur le Britannique, tout semble alors jouable pour l'Allemand et le succès de Spa-Francorchamps est encourageant à une semaine de la course à domicile de Ferrari, à Monza.

Grand Prix d'Italie 2018

Grand Prix d'Italie 2018
20/32

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

Les qualifications du Grand Prix d'Italie plongent les tifosi dans l'euphorie puisque Räikkönen est en pole devant Vettel. Mais au départ, Vettel cherche à se défaire de l'autre Ferrari et ne voit pas l'attaque que lui porte Hamilton par l'extérieur. Dans la précipitation, il touche la Mercedes et part en tête-à-queue. Il terminera finalement quatrième tandis que Hamilton gagne après avoir dépassé Räikkönen.

Grand Prix des États-Unis 2018

Grand Prix des États-Unis 2018
21/32

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

La fin de saison voit Vettel perdre pied face à un Hamilton redoutable. L'Allemand part de nouveau en tête-à-queue au Japon en attaquant Verstappen, puis aux États-Unis en cherchant à passer Ricciardo. Malgré deux podiums en fin de saison, il ne peut pas empêcher Hamilton et Mercedes de coiffer leur cinquième couronne respective.

Grand Prix d'Australie 2019

Grand Prix d'Australie 2019
22/32

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

L'intersaison a changé beaucoup de choses chez Ferrari : Räikkönen est parti, Maurizio Arrivabene aussi, remplacés respectivement par Charles Leclerc et Mattia Binotto. Les essais hivernaux sont très prometteurs, notamment parce que Mercedes n'a pas de performance lors de la première semaine. Mais le Grand Prix d'Australie est une douche froide, Vettel et Leclerc manquant non seulement la victoire, mais aussi le podium.

Grand Prix de Bahreïn 2019

Grand Prix de Bahreïn 2019
23/32

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

Battu par Leclerc en qualifications, Vettel tente de résister à Hamilton et part en tête-à-queue, avant de perdre son aileron. Il termine cinquième de la course, perdue par Leclerc sur panne mécanique. Mercedes signe de nouveau le doublé et en enchaînera cinq pour commencer la saison, mettant fin rapidement aux espoirs de titre de Vettel et Ferrari.

Grand Prix du Canada 2019

Grand Prix du Canada 2019
24/32

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

C'est une des images fortes de la saison. Il a signé deux troisièmes places puis a terminé deux fois second lors du début de l'année, mais Vettel est enfin en position de gagner une course au Canada, lorsqu'il voit revenir Hamilton dans son sillage. Auteur d'une erreur au troisième virage du circuit, le pilote Ferrari coupe la chicane et ressort en perdition devant son rival, qu'il bloque contre le mur.

Grand Prix du Canada 2019

Grand Prix du Canada 2019
25/32

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Pénalisé pour cet incident, il franchit la ligne d'arrivée en vainqueur mais perd la victoire sur tapis vert. Symboliquement, il échange les panneaux dans le parc fermé et met celui du vainqueur devant sa monoplace. Sur le podium, il précise qu'il ne veut en rien minimiser la victoire de Hamilton mais simplement protester contre une décision qu'il juge injuste.

Grand Prix de Grande-Bretagne 2019

Grand Prix de Grande-Bretagne 2019
26/32

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

Vettel continue d'afficher un visage nerveux et perd encore pied en piste à Silverstone, où il accroche Max Verstappen en tentant de dépasser la Red Bull. Il n'inscrit aucun point en Grande-Bretagne mais sauve sa première partie de saison en montant sur le podium en Allemagne, alors qu'il était parti dernier, et en Hongrie.

Grand Prix d'Italie 2019

Grand Prix d'Italie 2019
27/32

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Après une quatrième place en Belgique, il commet une nouvelle erreur en Italie, puisqu'il sort de piste à la chicane Ascari. En revenant sur le circuit, il harponne Lance Stroll qui part à son tour en tête-à-queue et provoque la sortie de Pierre Gasly en revenant lui-même sur l'asphalte.

Grand Prix de Singapour 2019

Grand Prix de Singapour 2019
28/32

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Au cours d'une année très difficile, la rédemption de Vettel arrive à Singapour, où il profite d'une stratégie parfaite et d'un pilotage tout aussi propre pour remporter son unique Grand Prix de la saison. C'est la troisième victoire consécutive de Ferrari, qui semble afficher un meilleur visage depuis la pause estivale, mais c'est aussi la dernière de la saison pour la Scuderia.

Grand Prix de Russie 2019

Grand Prix de Russie 2019
29/32

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

En Russie, Vettel veut capitaliser sur ce succès de Singapour et prend la tête de la course au deuxième virage après un dépassement sur Leclerc pourtant pas prévu dans les consignes d'avant-course. Ferrari passe tout le début de course à gérer le conflit qui oppose ses pilotes, avant l'abandon de Vettel sur casse moteur, tandis que Leclerc doit céder la victoire, et même le doublé, à Mercedes.

Grand Prix du Mexique 2019

Grand Prix du Mexique 2019
30/32

Photo de: Erik Junius

Vettel enchaîne ensuite deux podiums à Suzuka et Mexico. Loin des intouchables Mercedes, il engrange les bons résultats comme il le peut et ne cache pas son plaisir de monter sur le podium lors d'une saison qui met ses nerfs à rude épreuve.

Grand Prix du Brésil 2019

Grand Prix du Brésil 2019
31/32

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Après Singapour et la Russie, les tensions sont vives chez Ferrari, même si les pilotes et leur directeur assurent que l'ambiance est bonne. Au Brésil, la Scuderia atteint le point de rupture avec un accrochage entre Leclerc et Vettel, tous deux contraints à l'abandon. Le conflit est désamorcé et les deux hommes conservent une bonne relation, comme l'a rappelé Charles Leclerc dans son message adressé à Vettel après l'annonce de son départ.

Essais hivernaux de Barcelone 2020

Essais hivernaux de Barcelone 2020
32/32

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

Lors d'un début de saison totalement perturbé par le coronavirus, les pilotes n'ont pu faire que les essais hivernaux de Barcelone, qui ont été timides pour Ferrari. Est-ce par manque de performance de sa monoplace, qui sera aussi utilisée en 2021, ou simplement par lassitude de voir l'histoire se répéter avec la Scuderia ? Vettel a en tout cas annoncé que 2020 serait sa dernière saison en rouge, sans préciser de quoi sera fait son avenir. Il lui reste donc une dernière page à écrire dans ce chapitre qui ne lui aura pas (encore) apporté ce qu'il était venu chercher chez Ferrari, le titre mondial.

Voir aussi :

Article suivant
2015-2020 : les Ferrari de Sebastian Vettel

Article précédent

2015-2020 : les Ferrari de Sebastian Vettel

Article suivant

Kvyat n'était "pas content" qu'Albon soit promu chez Red Bull

Kvyat n'était "pas content" qu'Albon soit promu chez Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Emmanuel Touzot