Mateschitz favorable à un retour de Vettel chez Red Bull

Alors que les dirigeants de l'écurie Red Bull ont écarté la possibilité d'un retour du quadruple Champion du monde Sebastian Vettel en 2021, le patron de la marque, Dietrich Mateschitz, serait selon les informations de Motorsport.com enclin à voir l'Allemand revenir au bercail.

Mateschitz favorable à un retour de Vettel chez Red Bull

Des sources autrichiennes ont ainsi suggéré que Dietrich Mateschitz avait demandé à Helmut Marko, responsable du programme Red Bull, d'envisager un éventuel retour de Sebastian Vettel en fin de saison, une fois son contrat avec Ferrari terminé. Christian Horner, le directeur de l'équipe, a pour sa part expliqué que cette éventualité n'entrait pas vraiment dans les plans de sa structure.

Sur le fond, le principal problème à un tel retour se situe du côté d'Alexander Albon. Le Thaïlandais a plutôt bien débuté sa carrière chez Red Bull Racing, après avoir été propulsé titulaire au terme de sa première moitié de saison en discipline reine, et semble en progression. Laisser la place à Vettel aux côtés de Max Verstappen signifierait renvoyer Albon chez AlphaTauri en 2021, à la place de Pierre Gasly ou, plus probablement, de Daniil Kvyat

Lire aussi :

Cette situation, avec les risques qu'elle représente en interne sur le plan de la gestion des pilotes au sein de l'écurie mère, serait aussi un coup porté au fonctionnement de la filière depuis désormais une douzaine d'années puisque cela empêcherait potentiellement des jeunes prometteurs comme Jüri Vips d'accéder à un baquet. De plus, les copropriétaires thaïlandais de Red Bull soutiennent Albon et il faudrait également les convaincre.

Mais Mateschitz est un proche de Vettel. L'Allemand, invité sur la chaîne autrichienne Servus TV, détenue par Red Bull, pour une émission aux côtés de Horner et Verstappen, a révélé qu'il avait d'ailleurs appelé immédiatement Marko suite à l'annonce par Ferrari de la fin de leur collaboration, tout en assurant que ce coup de fil était juste pour demander des conseils. Une séquence vidéo a été présentée dans l'émission dans laquelle le passage du Champion du monde au sein de l'équipe de Milton Keynes a été célébré.

"Si vous regardez la vidéo, vous comprenez que nous avons tant de souvenirs d'exception avec Sebastian", a alors déclaré Horner en réaction pendant l'émission. "Trente-huit victoires ensemble, les quatre titres. Nous avons connu des moments incroyables dans cette période de sa carrière. S'il part, ce sera dommage pour la F1."

Lire aussi :

"Or, le temps s'écoule en permanence. Nous ne sommes qu'à la première course, nous avons deux pilotes qui font du super travail. Il est difficile de voir comment nous pourrions l'accueillir, car nous ne nous attendions pas à ce qu'il soit sur le marché. Nous ne nous serions jamais attendus à ce que Ferrari fasse preuve d'une telle impolitesse en ne lui proposant pas un nouveau contrat."

Interrogé par la suite sur le fait d'avoir éventuellement à gérer un duo Verstappen/Vettel, Horner a répondu : "C'est fantastique de travailler avec les deux. Nous avons passé un moment fantastique et nous avons eu de très bonnes relations de travail avec Seb, et maintenant exactement la même chose avec Max."

"Bien sûr, nous ne pouvons pas ignorer Alex Albon, il évolue très bien. Comme je l'ai dit, le timing est inattendu – et je pense autant pour Sebastian que pour le reste de la F1. La grande question est de savoir ce que Mercedes va faire. Est-ce que Lewis [Hamilton] va continuer, est-ce qu'il va prendre sa retraite ? Vont-ils garder [Valtteri] Bottas ? Il faut en tenir compte."

Avec Christian Nimmervoll et Adam Cooper  

partages
commentaires

Voir aussi :

Boîtes de vitesses : Mercedes fait face à un "problème complexe"

Article précédent

Boîtes de vitesses : Mercedes fait face à un "problème complexe"

Article suivant

Norris a "franchi une étape" et impressionné Seidl

Norris a "franchi une étape" et impressionné Seidl
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021