Vettel rompt le silence après sa colère de Spa

partages
commentaires
Vettel rompt le silence après sa colère de Spa
Par : Basile Davoine
26 août 2015 à 06:34

Le pilote allemand a publié un communiqué pour réaffirmer sa position après l'incident pneumatique dont il a été victime en Belgique.

Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T rentre aux stands avec une crevaison
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T rentre aux stands avec une crevaison
Les pneus de Sebastian Vettel, Ferrari sont repris pour analyses
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T envoie des étincelles
Sebastian Vettel, Ferrari sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T

Suite à son abandon provoqué par une spectaculaire délamination de son pneu arrière-droit à deux tours de l’arrivée du Grand Prix de Belgique, Sebastian Vettel avait fait part de sa colère en accusant directement Pirelli

Les investigations sont toujours en cours, menées conjointement par Pirelli et Ferrari, sous l’œil de la FIA, pour comprendre ce qui s’est réellement passé à Spa-Francorchamps. Le manufacturier de pneus estime notamment que la Scuderia a pris un risque en tentant de ne faire qu’un seul arrêt lors de la course, et que les pneus mediums du pilote allemand ont ainsi été poussés à la limite. Mais d’autres théories pourraient expliquer l’incident et sont encore à l’étude. 

Suite à ses propos très durs prononcés après le Grand Prix, Sebastian Vettel a - fait rarissime - publié un communiqué mardi soir. Avec des mots plus posés, le quadruple Champion du Monde maintient sa position et réaffirme son plein soutien à Ferrari dans cette affaire.

"Juste pour clarifier les choses : l’équipe et moi avons décidé de notre stratégie de course ensemble", martèle-t-il. "Je soutiens l’équipe et l’équipe me soutient. Et c’est ce qui fait de nous une équipe. Notre stratégique n’a jamais été risquée, à aucun moment. L’équipe n’est pas à blâmer."

"Nous méritions de terminer sur le podium mais c’est la course ; nous n’avons pas pu terminer la course à cause de ce qui est arrivé. Je crois que ce n’est pas facile à accepter pour un pilote, même si ce n’est pas aussi mauvais qu’à Silverstone il y a quelques années [2013], mais nous devons encore en parler les uns et avec les autres car ça ne peut pas arriver sans avertissement préalable."

Suite aux investigations menées par Pirelli et Ferrari, la FIA pourrait imposer des limites et des contraintes quant à l’exploitation des pneumatiques, et ce dès Monza. 

Prochain article Formule 1
Le désamour de la F1 amplifié par le discours des pilotes?

Article précédent

Le désamour de la F1 amplifié par le discours des pilotes?

Article suivant

La FIA prête à imposer des directives pour l'exploitation des pneus

La FIA prête à imposer des directives pour l'exploitation des pneus

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités