Russell change de châssis, Williams "incroyablement énervée"

partages
commentaires
Russell change de châssis, Williams "incroyablement énervée"
Par :
26 avr. 2019 à 11:18

Après l'incident subi par George Russell lors des EL1 du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019 de F1, l'écurie Williams va devoir changer de châssis.

Au début de la première séance d'essais libres du week-end de Bakou, George Russell a été victime d'un incident rare mais qui a entraîné de lourdes conséquences. Le fond plat de la voiture du Britannique a en effet percuté une plaque d'égout qui n'était plus fixée correctement dans la ligne droite entre les virages 2 et 3, causant instantanément d'énormes dégâts sur une FW42 à qui décidément rien ne sera épargné en ce début d'année 2019.

Lire aussi :

L'incident en lui-même a obligé la direction de course à brandir le drapeau rouge puis à mettre fin à des EL1 qui n'auront dans les faits duré qu'une dizaine de minutes. En effet, outre la plaque à fixer soigneusement, il faut désormais s'assurer que l'ensemble des plaques du long tracé urbain sont elles-mêmes correctement scellées. Une opération longue puisque la piste en compte plusieurs centaines...

Du côté de Williams, l'écurie doit faire face à une tuile importante puisqu'il faut tout bonnement changer le châssis, trop endommagé, ce qui va en plus retarder grandement le roulage de son pilote. "La voiture de George va nécessiter un changement de châssis en raison des dégâts causés par la plaque d'égout non fixée. En conséquence, en raison du règlement, il ne pourra pas rouler avant les EL3 demain", a ainsi indiqué la structure dirigée par Claire Williams.

La règle à laquelle l'équipe fait référence figure dans le Règlement Sportif 2019 de la Formule 1, à l'article 25.4 qui dispose que : "Tout participant dont la voiture connaît un changement de cellule de survie après la vérification technique initiale doit remplir une nouvelle déclaration pour approbation par le délégué technique de la FIA. Toutefois, une telle voiture ne peut être utilisée avant le lendemain."

Claire Williams "incroyablement énervée"

Une telle situation n'est pas une première pour Williams qui a connu plusieurs incidents similaires. En 2010, Rubens Barrichello avait été victime d'un gros accident à Monaco après avoir crevé son pneu arrière gauche sur une plaque d'égout, alors qu'en 2016 c'est Valtteri Bottas, à Bakou là encore, qui avait abîmé sa monoplace dans les stands en passant sur une grille de protection de câbles mal fixée.

"Je pense que, quand vous envoyez une voiture sur un circuit comme ça, vous vous attendez à ce qu'elle ne soit pas endommagée par ce circuit de cette façon", a déclaré Claire Williams à Motorsport.com. "Je suis incroyablement énervée, clairement. La chose la plus importante, c'est que George soit OK et que ça n'ait pas causé ce qui aurait potentiellement pu être un plus gros accident."

Lire aussi :

"Il faut demander à la FIA et à la FOM de s'assurer que ça ne survienne plus, et qu'on soit protégés contre çà  l'avenir. Et pour nous, en tant qu'équipe indépendante, il y a de graves implications financières. [...] Le châssis est fendu, et nous devons revenir au châssis 03."

"Nous allons perdre cette après-midi de roulage et il va potentiellement falloir remplacer le pack ERS, ce qui, à nouveau, a des implications. Ce n'est juste pas normal. Nous avons eu la même chose ici en 2016 avec Valtteri, en entrant dans la voie des stands je pense. Ce n'était pas aussi grave, mais c'était assez conséquent."

En 2017, à l'occasion des EL2 du Grand Prix de Malaisie, Romain Grosjean et Haas avaient connu une mésaventure similaire, une plaque d'égout endommageant la monoplace du Français qui avait fini sa course hors piste, contre les barrières de protection. La structure américaine avait obtenu compensation financière. Interrogée sur ce sujet, Williams de conclure : "Je pense que ces discussions vont avoir lieu."

Il est à noter qu'en plus des EL1 écourtés, la séance de qualifications de la Formule 2 a été retardée et débutera a priori à 15h30 heure locale.

Article suivant
Räikkönen estime "très injuste" de juger Giovinazzi immédiatement

Article précédent

Räikkönen estime "très injuste" de juger Giovinazzi immédiatement

Article suivant

Prost/Senna, rivalité phare de F1 2019

Prost/Senna, rivalité phare de F1 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Catégorie Essais Libres 1
Pilotes George Russell
Équipes Williams
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu