Williams explique la décision de recruter Nissany

Williams a expliqué que l'attitude de Roy Nissany ainsi que son éthique de travail ont été les facteurs clés derrière la décision de le promouvoir au poste de pilote d'essais cette saison.

Williams explique la décision de recruter Nissany

L'équipe Williams a annoncé à Tel-Aviv que Roy Nissany serait son troisième pilote cette année et qu'il disputerait trois séances d'essais libres, conformément à l'accord passé entre le team de Grove et le pilote. Malgré des avantages commerciaux, puisque la monoplace de Williams portera le logo Israël Start-Up durant les week-ends où il courra, l'équipe assure que l'aspect financier n'était pas la raison principale à son recrutement.

S'adressant à plusieurs médias en Israël, Claire Williams a affirmé que cela n'aurait aucun sens pour une équipe dans sa position d'engager un pilote d'essais qui ne pourrait pas offrir les retours techniques nécessaires. Elle a assuré que la volonté de Nissany de se concentrer sur le travail de développement lors des essais d'Abu Dhabi, plutôt que de tenter des tours rapides, avait impressionné l'équipe, tout comme ses interactions avec les ingénieurs.

Lire aussi :

"Nous sommes une équipe qui cherche à revenir en forme et nous devons avoir des pilotes qui ont la capacité de comprendre ce qui se passe", a-t-elle déclaré. "Il n'y a aucun intérêt à mettre dans la voiture un pilote dont vous pensez qu'il n'est pas assez bon pour le travail, et particulièrement dans la position dans laquelle nous sommes. Clairement, nous n'allons prendre que des pilotes dont nous savons qu'ils pourront comprendre ce qui se passe sur la voiture, afin de pouvoir traduire cela et aider au développement, et Roy a prouvé cela quand il a fait les essais d'Abu Dhabi pour nous en fin de saison dernière."

Bien que Nissany ait été le plus lent des deux journées d'essais lors des tests en question, terminant à trois secondes de ses équipiers, Williams rappelle que les chronos n'étaient pas pertinents, compte tenu du programme qu'était le sien : "Il s'agissait d'évaluer des pièces, il ne s'agissait pas de faire des temps. Il lui fallait faire le travail qu'on lui demandait. Je pense que c'est à mettre à son crédit, car certains pilotes arrivent dans la voiture, n'ont jamais roulé dans une F1 avant et se disent 'parfait, c'est ma chance de montrer au monde ce que je peux faire'. Ils le font et ont un accident."

"Ce n'était pas le programme, donc les temps au tour ne devraient pas avoir d'intérêt, et n'en auront pas. Mais ce que j'ai vu, et ce que j'ai appris par nos ingénieurs, c'est qu'il était très appliqué. Il a passé du temps avec l'équipe. Il a fait du travail pour le team et a donné tout ce qu'il pouvait. Il était présent et a parlé aux gens. On ne devrait pas sous-estimer l'importance, dans une équipe dans notre situation, d'avoir ces pilotes que le reste de l'équipe regarde en se disant 'ils font des efforts, je vais en faire aussi'."

Nissany a déclaré qu'il n'avait pas hésité à se concentrer sur le travail qui lui avait été donné à Abu Dhabi, plutôt que d'aller chercher des chronos probants : "Bien sûr, tout pilote veut voir son nom aussi haut que possible sur les écrans, mais j'ai tenu à mettre mes souhaits de côté et à remettre les priorités dans le bon ordre, et je me suis concentré sur chaque partie de la tâche, chaque mission que l'équipe m'a donnée, sans penser à autre chose. Et sans penser à mon classement sur les écrans, car ça n'avait aucun sens, et le travail a été bien fait."

partages
commentaires
Williams affirme avoir réussi tous ses crash-tests

Article précédent

Williams affirme avoir réussi tous ses crash-tests

Article suivant

Hamilton et Márquez en lice pour être le Sportif de l'Année 2019

Hamilton et Márquez en lice pour être le Sportif de l'Année 2019
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021