24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Charles Leclerc veut courir les 24H du Mans avec son frère Arthur

Charles Leclerc a déjà en tête l'équipage dont il rêve pour participer un jour aux 24 Heures du Mans.

Arthur Leclerc, Charles Leclerc, Ferrari

Charles Leclerc n'en a jamais fait un secret et l'a plusieurs fois répété : il espère un jour prendre le départ des 24 Heures du Mans. L'opportunité dont il rêve serait plus belle encore s'il avait l'occasion de faire équipe avec son frère Arthur, de trois ans son cadet et aujourd'hui engagé en Formule 2.

Déjà très attentif à l'Endurance, Charles Leclerc a manifesté un intérêt un peu plus affirmé encore cette année, en raison du grand retour de Ferrari en Hypercar. Le Monégasque était d'ailleurs présent au Mans en juin dernier, où il a assisté au triomphé de la Scuderia avec sa 499P.

Cette semaine, dans un entretien exclusif accordé à Motorsport.com, il a confié avoir pensé "plusieurs fois" à la possibilité de courir dans la Sarthe avec son frère. "C'est vraiment quelque chose que je veux faire un jour, et avec mon frère, c'est certain", précise-t-il. "Mais je ne sais pas si ça se produira."

Charles Leclerc a même déjà en tête l'identité de celui qui pourrait être le troisième homme pour les accompagner. Un certain Antonio Fuoco, déjà membre du programme Ferrari Hypercar et notamment auteur de la pole position aux 24 Heures du Mans il y a deux mois.

"Il y a Antonio aussi, il fait partie de la famille Ferrari", confirme Charles Leclerc. "C'est un de mes meilleurs amis et on a grandi ensemble. Il s'entraîne déjà pour ce jour-là ! On verra si c'est possible et si ça le fait pour tout le monde par rapport à nos projets, car on court tous dans différentes catégories. Mais peut-être un jour."

Lors de son passage au Mans au mois de juin, Charles Leclerc avait également confié au micro d'Eurosport à quel point il avait envie de participer tôt ou tard à la plus grande course d'Endurance au monde.

"Il y a une sensation absolument incroyable, surtout avec une Ferrari qui gagne", soufflait-il après la course. "C'est incroyable de revenir après tant d'année. C'est une édition très particulière. La deuxième Ferrari n'a pas eu de chance, il y a eu un petit impact avec une pierre sur l'un des radiateurs, ce qui a fait perdre beaucoup de temps. Mais j'étais là pour les soutenir et je suis vraiment heureux que Ferrari ait gagné et que ce soit une expérience incroyable. Je suis extrêmement fier de ce qu'a fait Ferrari, c'était fou."

Propos recueillis par Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Lamborghini en dit un peu plus sur les essais de la SC63 LMDh
Article suivant L'Alpine A424 LMDh a bouclé ses premiers essais

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France