Les chances de titre de Fabio Quartararo à Misano

Solide leader du championnat, Fabio Quartararo pourrait remporter le titre MotoGP à Misano. Voici comment.

Les chances de titre de Fabio Quartararo à Misano

Fabio Quartararo prendra le départ du Grand Prix d'Émilie-Romagne, ce dimanche à 14h, avec une première opportunité de sécuriser le titre de Champion du monde et de rapporter à la France son premier sacre dans la catégorie reine.

Sur la piste de Misano, où le MotoGP s'est déjà rendu le mois dernier, c'est Pecco Bagnaia, justement dernier rival du #20 au championnat, qui part favori : c'est lui qui a décroché la victoire en septembre, devant Quartararo, et c'est lui qui partira de la pole position cet après-midi. Le Français doit en revanche se contenter de la 15e place sur la grille de départ, sa plus mauvaise qualification en MotoGP.

Prudent dans ce contexte, Quartararo assure se projeter plutôt sur le prochain Grand Prix, dans deux semaines au Portugal. Malgré tout, il conserve de réelles chances d'être couronné dès aujourd'hui. Seul pilote à avoir marqué des points à chaque course lors des 15 Grands Prix disputés jusqu'à présent, il s'est en effet constitué une avance de 52 unités sur son rival. Les autres pilotes ne sont plus mathématiquement dans la course : alors qu'il reste 75 points à attribuer au cours des trois manches restantes, le Grand Prix des Amériques a en effet exclu de la course au titre Joan Mir, Champion du monde sortant, mais aussi Jack Miller et Johann Zarco.

Évolution du leader tout au long de la saison :

Grand Prix Leader Points d'avance
#1 GP du Qatar M. Viñales 5
#2 GP de Doha J. Zarco 4
#3 GP du Portugal F. Quartararo 15
#4 GP d'Espagne F. Bagnaia 2
#5 GP de France F. Quartararo 1
#6 GP d'Italie F. Quartararo 24
#7 GP de Catalogne F. Quartararo 14
#8 GP d'Allemagne F. Quartararo 22
#9 GP des Pays-Bas F. Quartararo 34
#10 GP de Styrie F. Quartararo 40
#11 GP d'Autriche F. Quartararo 47
#12 GP de Grande-Bretagne F. Quartararo 65
#13 GP d'Aragón F. Quartararo 53
#14 GP de Saint-Marin F. Quartararo 48
#15 GP des Amériques F. Quartararo 52

Si Bagnaia conserve une chance, il doit toutefois compter sur au moins deux scores vierges de Quartararo aux cours des trois prochaines manches pour entretenir son espoir. Il s'agirait assurément d'un coup de théâtre, le Français n'ayant jamais abandonné cette saison. Même très en difficulté au Grand Prix d'Espagne, il avait réussi à sauver les trois points de la 13e place, et il a par ailleurs cumulé cinq victoires sur un total de dix podiums, plus que quiconque cette année.

Le duel Quartararo-Bagnaia au fil de la saison :

Pos. Pilote Pts Qatar Qatar Portugal Spain France Italy Spain Germany Netherlands Austria Austria United Kingdom Spain San Marino United States Italy Portugal Spain
1 France F. Quartararo 254 11/5 25/1 25/1 3/13 16/3 25/1 10/6 16/3 25/1 16/3 9/7 25/1 8/8 20/2 20/2 - - -
2 Italy P. Bagnaia 202 16/3 10/6 20/2 20/2 13/4 - 9/7 11/5 10/6 5/11 20/2 2/14 25/1 25/1 16/3 - - -

Lire aussi :

Si l'on explore les scénarios pessimistes, on retiendra qu'une égalité mathématique au soir de la dernière course, à Valence, rapporterait le titre à Quartararo mais à condition que Bagnaia n'ait pas remporté les trois courses restantes sans quoi l'Italien égalerait ses cinq victoires. En étant invaincu sur la fin de saison, Bagnaia pourrait avoir l'avantage au nombre de deuxièmes places si Quartararo n'en obtenait plus aucune : l'Italien en compte en effet trois à ce jour, le Français deux. En revanche, le pilote Yamaha a plus de troisièmes places (trois contre deux).

Pour se faciliter la tâche, le pilote Yamaha doit quitter Misano avec au moins 51 points d'avance sur son adversaire et il sera ainsi assuré du titre dès cette première opportunité. Par exemple, si Bagnaia ne marque pas au moins trois points ou si Quartararo n'en perd pas plus de deux sur l'Italien, le titre sera joué. Entre les deux extrêmes des options les plus pessimistes ou optimistes, beaucoup de scénarios sont possibles.

Fabio Quartararo champion à Misano si...

  • il gagne, quel que soit le résultat de Bagnaia ;
  • il est 2e et Bagnaia ne gagne pas ;
  • il est 3e et Bagnaia ne fait pas mieux que 4e ;
  • il est 4e et Bagnaia ne fait pas mieux que 5e ;
  • il est 5e et Bagnaia ne fait pas mieux que 4e ;
  • il est 6e et Bagnaia ne fait pas mieux que 5e ;
  • il est 7e et Bagnaia ne fait pas mieux que 5e ;
  • il est 8e et Bagnaia ne fait pas mieux que 6e ;
  • il est 9e et Bagnaia ne fait pas mieux que 7e ;
  • il est 10e et Bagnaia ne fait pas mieux que 8e ;
  • il est 11e et Bagnaia ne fait pas mieux que 9e ;
  • il est 12e et Bagnaia ne fait pas mieux que 10e ;
  • il est 13e et Bagnaia ne fait pas mieux que 11e ;
  • il est 14e et Bagnaia ne fait pas mieux que 12e ;
  • il est 15e et Bagnaia ne fait pas mieux que 13e ;
  • il ne marque pas de points et Bagnaia ne fait pas mieux que 13e ;
  • Bagnaia ne fait pas mieux que 13e, quel que soit le résultat de Quartararo

Le barème de points :

Victoire 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e
25 pts 20 pts 16 pts 13 pts 11 pts 10 pts 9 pts 8 pts 7 pts 6 pts 5 pts 4 pts 3 pts 2 pts 1 pt
Francesco Bagnaia, Ducati Team, Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Les autres titres

Parmi les autres confrontations en cours cette saison, Johann Zarco pourrait être assuré du titre de Meilleur pilote indépendant : il devrait quitter Misano avec 51 points d'avance (pour éviter d'être perdant au soir du GP de Valence en cas d'égalité mathématique et d'absence de victoire) et en possède à ce jour 37 sur Aleix Espargaró, 59 sur Jorge Martín, 70 sur Enea Bastianini et 71 sur Takaaki Nakagami.

En revanche, le championnat constructeurs MotoGP, celui des équipes, de même que le titre de Rookie de l'année ne pourront pas être attribués à Misano.

La lutte se poursuivra aussi au-delà du Grand Prix d'Émilie-Romagne en Moto2. Par contre, Pedro Acosta a une balle de match en Moto3 : il devra marquer 21 points de plus que Dennis Foggia pour être titré.

partages
commentaires
Marini en première ligne "en partie grâce aux conditions"
Article précédent

Marini en première ligne "en partie grâce aux conditions"

Article suivant

Warm-up - Nakagami dominateur sur un circuit enfin sec

Warm-up - Nakagami dominateur sur un circuit enfin sec
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021