Réactions
MotoGP Test Jerez

Fabio Quartararo avait un programme chargé à Jerez

Fabio Quartararo a testé des évolutions sur le garde-boue, le bras oscillant et les freins de sa Yamaha ce lundi à Jerez.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing

Fabio Quartararo a été l'un des pilotes les plus prolifiques ce lundi à Jerez, avec 78 tours bouclés et la troisième place. Mécontent du faible nombre de nouveautés sur sa Yamaha cette année, le Champion du monde avait cette fois plusieurs évolutions à passer en revue.

"On a testé le garde-boue, le bras oscillant et le disque [de freins de 355 mm]", a expliqué Quartararo. "On a fait deux comparaisons donc ça a demandé beaucoup de temps. On a aussi essayé les réglages de l'an dernier ici. Il n'y a rien eu de particulier."

"Il semble que ça soit un peu mieux mais juste au vu des chiffres. Le feeling est plus ou moins le même. Au Mans on commencera avec nos réglages standards mais si on a des doutes sur le grip arrière, c'est une chose qu'on a en tête pour essayer."

Les essais de disques étaient en prévision de certains circuits où le freinage est important : "On n'a pas essayé [le disque de 355 mm] pour ici mais pour l'avenir. Sur certaines pistes, comme l'Autriche, on n'avait pas de problèmes avec le 340 mais on jouait avec la limite. Je crois que c'est en Thaïlande ou à Motegi, ou les deux, où c'est assez exigeant au freinage, donc on essaye surtout de faire en sorte que j'aie mon feeling avec ce disque car je n'ai jamais utilisé un 320, j'ai toujours roulé avec le 340 depuis que j'ai commencé en MotoGP."

"C'est un peu différent, il faut plusieurs tours pour s'y adapter parce que la première fois qu'on freine c'est différent mais au final je me suis habitué et avec un pneu qui avait 20 tours j'ai fait 1'37"8 donc je me suis adapté plutôt vite."

Peu de changements sur les autres évolutions

Le nouveau bras oscillant était destiné à améliorer l'adhérence à l'arrière mais le gain a été faible : "C'était l'idée. La dernière fois que je l'ai essayé c'était ici et il semble que c'est un peu mieux mais rien de très important."

Quant au garde-boue, Quartararo n'a pas non plus senti de véritable différence : "La forme [du garde-boue] était très similaire, je crois qu'on en a eu un l'an dernier, avec une ouverture en haut mais celui-là n'a pas d'ouverture et c'est pour refroidir [le moteur]. On aura peut-être un petit truc en plus dans des conditions chaudes, c'est pour ça qu'on l'a essayé mais j'ai senti zéro différence, c'est plus au niveau des données qu'ils vont voir si c'est mieux ou pas."

Fabio Quartararo a enfin fait des expérimentations sur l'embrayage, sans succès : "Dernièrement mes départs étaient bons mais je voulais essayer quelque chose avec l'embrayage que j'avais en tête durant le week-end, mais je ne voulais pas changer car je faisais de bons départs. Je savais qu'on avait un test lundi pour que je puisse l'essayer et ça a été pire donc on revient au standard."

Yamaha n'avait pas de nouvel ensemble aérodynamique à évaluer mais Fabio Quartararo espère avoir une version revue pour le Grand Prix d'Italie et sa très longue ligne droite : "Je pousse pas mal pour ça car le Mugello et Barcelone sont des pistes où la vitesse de pointe va bien sûr être un problème, mais un peu moins en arrivant des virages rapides. Ici, avec les ailerons que nous avons cette année, on a eu une grosse amélioration sur notre vitesse de pointe, on peut bien plus garder la roue au sol, mais ça sera très important d'avoir une ou deux clés pour faire la différence au Mugello et à Barcelone."

Avec Charlotte Guerdoux

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Suzuki va quitter le MotoGP en fin de saison
Article suivant Stats - Pecco Bagnaia débloque son compteur

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France