Jack Miller va changer son approche à Misano

Jack Miller ne va pas adopter la même stratégie qu'il y a une semaine au GP d'Émilie-Romagne. Le pilote Ducati Pramac n'arrive pas à faire son choix de pneus.

Jack Miller va changer son approche à Misano
Charger le lecteur audio

Jack Miller sera deuxième sur la grille de départ du Grand Prix d'Émilie-Romagne, alors qu'il a dû passer par la Q1. Il a réalisé le meilleur temps de la première partie des qualifications et il a pu s'inviter dans la lutte pour la pole. Il a échoué à seulement 0''076 de Maverick Viñales.

"En Q1, je n’avais qu’un pneu", souligne Miller. "Donc je n’avais qu’une tentative. "Mais nous y sommes arrivés. J’ai eu de la chance de prendre l’aspiration de Pecco [Bagnaia, en Q2]."

Jack Miller a dû se contenter de la huitième place en course il y a une semaine. Il ne sait toujours pas quels pneus prendre pour la course. "Depuis dimanche dernier, nous avons travaillé pour avoir un meilleur rythme", explique-t-il. "En course la semaine dernière, je n’avais pas un très bon rythme, sincèrement. Nous avons travaillé sur ça. Nous essayons de nous rapprocher des autres. Les Yamaha sont toujours constantes, de séance en séance. Nous essayons de rester dans leur rythme et de comprendre les pneus."

"Nous avons beaucoup roulé avec tous les pneus et nous n’en avons pas trouvé un qui nous convient à 100%. Je pense que c’est lié aux températures. il faudra trouver une solution. En Q1, ce n’était pas idéal

Lire aussi :

La gestion des pneus est l'un des sujets importants du week-end à Misano. Jack Miller veut préserver ses gommes en début de course, pour rester performant dans les derniers tours.

"La semaine dernière, j’ai essayé de suivre Francky [Morbidelli] et Vale [Rossi] en début de course, pendant quelques tours. Cette semaine, je vais essayer de ne pas faire comme ça, je vais essayer de gérer mes pneus. Nous verrons ce que nous pourrons faire à la fin. Tout le monde a des soucis similaires avec les pneus. C’est une piste difficile pour les pneus. Nous devrions prendre un bon envol, c’est l’une de nos forces, et nous verrons ce qu’il se passera."

partages
commentaires
Zarco après sa chute : "Sur le moment, ça fout les boules"
Article précédent

Zarco après sa chute : "Sur le moment, ça fout les boules"

Article suivant

Course - Bagnaia sert la victoire sur un plateau à Viñales

Course - Bagnaia sert la victoire sur un plateau à Viñales