Marc Márquez choisit de repousser son retour à 2021

Marc Márquez ne fera pas son retour en MotoGP cette saison, c'est désormais officiel.

Marc Márquez choisit de repousser son retour à 2021

La convalescence de Marc Márquez a été prolongée de semaine en semaine ces derniers mois, au gré des informations distillées par Honda, entretenant l'espoir que le pilote espagnol pourrait faire une apparition avant la conclusion du championnat. Finalement, il n'en sera rien : l'équipe du #93 annonce ce mardi qu'il manquera les deux prochains Grands Prix, derniers rendez-vous de cette saison intégralement gâchée par sa chute de Jerez.

"Alors qu'il poursuit son rétablissement, Marc Márquez et le team Repsol Honda confirment qu'il ne participera pas au reste de la saison MotoGP 2020 et qu'il vise un retour à la compétition en 2021", indique un communiqué de presse de Repsol Honda. "Marc Márquez, qui travaille sur son programme de récupération et suit la progression de son bras, a choisi en collaboration avec Honda, son équipe et de nombreux experts médicaux, de repousser officiellement son retour à la compétition jusqu'en 2021."

"Je ne courrai plus cette saison", a confirmé le pilote sur ses réseaux sociaux. "Après avoir évalué mon bras avec les médecins et mon équipe, nous avons décidé que la meilleure option était que je revienne l'année prochaine. Il est temps que je poursuivre ma récupération. Merci pour vos messages de soutien. J'espère revenir en 2021."

Stefan Bradl, qui remplace le champion espagnol depuis l'été, avait déjà anticipé dès le mois dernier qu'il poursuivrait son intérim jusqu'au Portugal, information toutefois démentie à l'époque par Honda. Le week-end dernier, à nouveau, Alberto Puig s'était refusé à fournir la moindre clarification quant à la date de retour de son champion lorsqu'il a été interrogé sur le sujet par Canal+. "La blessure a été, disons, plus complexe que ce à quoi nous nous attendions et sa récupération aussi, c'est donc difficile à dire pour le moment", avait fait savoir le team manager Repsol Honda. "Ce qui est important, c'est que quand Marc sera de retour sur la moto, il soit en forme, particulièrement en ce qui concerne sa blessure. Ensuite, il faudra qu'il gère."

L'officialisation de son absence pour les deux dernières manches du championnat met désormais un point final à une saison que Márquez avait entamée par une course folle à Jerez, alors qu'une sortie de piste l'avait poussé à remonter le peloton à un rythme endiablé. Reparti de la 16e place, il était en passe de s'emparer de la deuxième position lorsqu'une violente chute avait mis un terme brutal à son exploit, dans une portion du circuit déjà célèbre pour avoir mis un terme à la carrière d'un certain Mick Doohan.

Lire aussi :

Dans le cas de Márquez, la fracture de l'humérus droit avec laquelle il s'est relevé semblait consentir un retour rapide, et dès le week-end suivant il était en effet en piste, quatre jours seulement après avoir été opéré. L'Espagnol a toutefois rapidement renoncé à ce deuxième Grand Prix afin de se donner plus de temps pour récupérer, s'étant trouvé en difficulté lorsqu'il a repris le guidon de sa RC213V. Quelques jours plus tard, cependant, un geste de la vie quotidienne a vu la plaque posée sur sa fracture céder, et c'était alors le début d'une attente bien plus longue, après une seconde opération.

Fin août, Honda a fait savoir que son pilote devrait encore observer deux à trois mois d'arrêt, ce qui laissait une petite chance de le voir reprendre la compétition en fin de championnat, sous réserve que sa récupération suive le plan espéré. Finalement, le verdict est désormais tombé : Márquez devra attendre la saison prochaine pour reprendre la compétition.

Cela lui laisse encore trois mois avant de reprendre le guidon de sa machine, et plus de quatre mois avant la première course. Le MotoGP a en effet annoncé ces derniers jours son agenda pour 2021, avec de premiers tests prévus à partir du 14 février à Sepang, puis un Grand Prix inaugural fixé pour le moment du 26 au 28 mars au Qatar. Un programme qui reste toutefois provisoire, sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire.

Lire aussi :

partages
commentaires
Cas contact au COVID-19, Lecuona pourrait être de retour samedi

Article précédent

Cas contact au COVID-19, Lecuona pourrait être de retour samedi

Article suivant

Andrea Iannone perd en appel : il est suspendu 4 ans !

Andrea Iannone perd en appel : il est suspendu 4 ans !
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021