Michelin a recommandé de roder les pneus avant la course

Le manufacturier du MotoGP a conseillé à tous les pilotes de faire dimanche matin trois tours avec le pneu arrière qu'ils allaient utiliser en course, une recommandation suivie seulement par les pilotes Yamaha et Álex Rins.

Michelin a recommandé de roder les pneus avant la course

Fabio Quartararo a remporté dimanche sa deuxième victoire consécutive en s'imposant lors du premier Grand Prix MotoGP d'Andalousie de l'Histoire, une course qui s'est tenue dans une chaleur infernale.

Lorsqu'il est descendu de sa machine dans le parc fermé, le Français a révélé avoir suivi un schéma différent de ses habitudes. "Normalement, on part toujours avec un pneu neuf sur la grille de départ, mais cette fois, on a décidé avec Yamaha de faire trois tours de warm-up pour voir si le pneu était OK", a-t-il expliqué.

Lire aussi :

Le pilote Petronas a donc commencé la course avec un pneu usagé, suivant en cela une recommandation qui avait été transmise à tous les pilotes par Michelin. Selon les informations de Motorsport.com, le manufacturier français a en effet envoyé un mail aux équipes leur conseillant, au cas où elles choisissaient pour la course le pneu arrière tendre − celui pour lequel tous les pilotes ont effectivement opté dimanche − de faire ce que l'on appelle un "install/scrub". Cela consiste à monter la gomme et à en faire un rodage : un tour pour chauffer le pneu, un deuxième tour rapide, et un troisième tour de retour au stand pour refroidir la gomme.

Le "scrub", ou frottement, a pour effet d'enlever le film qui recouvre la gomme lorsqu'elle est neuve, mais cela provoque aussi une réaction chimique dans le mélange, ce qui permet au pneu de maintenir une température plus basse : il ne surchauffe pas et sa durée de vie est ainsi prolongée.

"Vous faites les trois tours. Ensuite, vous laissez les pneus à l'air libre, sans les couvertures chauffantes, afin qu'ils refroidissent. Une fois qu'ils sont froids, vous les couvrez à nouveau jusqu'à ce qu'il soit l'heure de disputer la course. Cette procédure rend le composé plus résistant à la chaleur et peut réduire sa température de 10°C", a recommandé Michelin à toutes les équipes au matin de la course.

L'analyse des runs réalisés par les pilotes pendant le warm-up, dimanche matin, montre que les pilotes Yamaha et Álex Rins (habitué de cette tactique) ont suivi la recommandation de Michelin, tandis que les autres ont réalisé un seul run (Ducati, Honda et KTM) ou deux (Aprilia), mais en bouclant toujours plus de trois tours de suite.

"De temps en temps, nous faisons des recommandations aux équipes quand nous pensons pouvoir les aider, mais il leur revient toujours de choisir ou non de les suivre", explique Michelin.

Le fait est que Yamaha a obtenu un triplé sur cette course, et aurait même pu prétendre à verrouiller les quatre premières places si Franco Morbidelli n'avait pas abandonné sur problème moteur. Álex Rins, quant à lui, a réalisé une course impressionnante qui l'a vu remonter jusqu'à la dixième place en dépit d'une blessure douloureuse. Or dans les conditions de chaleur extrême qui étaient celles de la course, avec 60°C sur l'asphalte et des températures encore plus élevées que la semaine précédente, faire fonctionner les pneus correctement était assurément l'une des clés d'une bonne performance.

partages
commentaires
Morbidelli : "Tout à coup le moteur n'avançait plus"

Article précédent

Morbidelli : "Tout à coup le moteur n'avançait plus"

Article suivant

Moteurs Yamaha : où en sont les pilotes et que risquent-ils ?

Moteurs Yamaha : où en sont les pilotes et que risquent-ils ?
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021