Le bon retour de Marc Márquez ne surprend pas ses rivaux

Fabio Quartararo et Joan Mir s'attendaient à ce que Marc Márquez soit performant au GP du Portugal, même s'ils restent impressionnés par sa prestation.

Le bon retour de Marc Márquez ne surprend pas ses rivaux

Marc Márquez ne se fixait aucun objectif sportif pour son retour à la compétition à Portimão, neuf mois après sa fracture du bras droit. Le Catalan a frappé fort d'entrée, signant le troisième temps de la première séance d'essais libres, mais Honda a vite tenu à contenir les espoirs. Plus le week-end a avancé, plus Márquez a eu du mal à tirer le meilleur de sa RC213V, une certaine fatigue musculaire lui faisant même craindre de ne pas être en mesure de voir l'arrivée.

Troisième en début de course, Márquez a marqué le pas et glissé à la neuvième position avant de profiter des chutes d'Álex Rins et Johann Zarco pour prendre une septième place qui a fait de lui le meilleur représentant de Honda à l'arrivée. Au cours du week-end, Aleix Espargaró s'est étonné de l'effervescence médiatique autour des performances de Márquez et même s'ils ne vont pas aussi loin dans leurs propos, plusieurs pilotes assurent ne pas être surpris que l'homme fort des dernières années ait brillé, à commencer par Fabio Quartararo.

"Je m'attendais à ça", a confié le leader du championnat et vainqueur des deux dernières courses en conférence de presse. "Pour moi, certes, il a terminé à un peu plus de dix secondes de la tête, mais il n'avait jamais enchaîné 25 tours et cette piste est pour moi la plus physique du calendrier, alors maintenant il connait les sensations que lui procure le fait de disputer une course complète sur une piste difficile. Maintenant il va retrouver Jerez, une piste qu'il connaît très bien. C'est en tout cas le résultat auquel je m'attendais et en qualifs il a été impressionnant, alors il est bel et bien de retour." 

Lire aussi :

Joan Mir n'a pas apprécié que Marc Márquez prenne sa roue en Q1 mais il pensait aussi que le pilote Repsol Honda serait immédiatement dans le coup : "Je m'attendais à un tel résultat de la part de Marc", a indiqué le pilote Suzuki, néanmoins impressionné par la prestation de celui à qui il a succédé au championnat et avec qui il s'est battu en début de course : "Il semble être à presque 100% et il a pu faire un bon comeback. Il a été vraiment très fort ce week-end. C'était son premier roulage sur la Honda et ce n'est pas la même qu'avant, ce qui a tout compliqué. Sans être à 100%, c'est plus dur. Il a fait un super boulot et il a réussi à être le premier Honda, donc je pense que ça va."

Pecco Bagnaia, qui a doublé Marc Márquez dans sa remontée jusqu'à la deuxième place, pensait aussi que le sextuple Champion du monde de la catégorie serait capable d'accrocher un top 10 après les promesses montrées dans les deux premiers jours du Grand Prix. "Je m'attendais à ce que son retour se passe comme ça", a confié l'Italien. "Après un week-end comme celui-ci, où il a fait troisième à la première séance, sixième à la deuxième séance, sixième en qualifs, je pensais [qu'en course] il allait se battre pour le top 10, ou qu'il aurait en tout cas essayé, et il termine septième. Je pensais qu'il arriverait à faire un résultat comme celui-ci."

"Je crois aussi qu'il ne serait pas revenu s'il n'avait pas été à 100%, alors je pense que physiquement il est au top. Bien sûr, piloter une moto c'est une autre histoire, et enchaîner 25 tours c'est difficile, mais il a en tout cas fait ce à quoi je m'attendais et il sera sûrement au top à Jerez."

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Voir aussi :

Oliveira : "On ne choisit pas les GP où on réussit"

Article précédent

Oliveira : "On ne choisit pas les GP où on réussit"

Article suivant

Brno dément une destruction à la fin de l'année

Brno dément une destruction à la fin de l'année
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Portugal
Catégorie Course
Lieu Portimão
Pilotes Marc Márquez , Pecco Bagnaia , Fabio Quartararo , Joan Mir
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021