Márquez attendait plus de lui et Quartararo lui donne raison

En faisant son retour sur la plus haute marche du podium à Barcelone, Fabio Quartararo a apporté la réponse parfaite aux récents propos de Marc Márquez, qui disait attendre plus de lui après ses victoires de Jerez.

Márquez attendait plus de lui et Quartararo lui donne raison

Au Grand Prix de Catalogne, Marc Márquez aurait dû courir à domicile, défendant par ailleurs sa victoire de la saison dernière. Écarté de la compétition pour de longs mois, le phénomène espagnol a tout de même occupé la scène médiatique durant cette semaine de course à Barcelone, d'une part en s'autorisant une petite visite dans le paddock jeudi mais aussi en répondant à une longue interview réalisée par son équipe.

Outre les nouvelles de son état de santé qu'il a ainsi transmises à ses fans, Márquez a livré son point de vue sur ce championnat qui, exceptionnellement, se joue sans lui, et il a notamment admis qu'il en attendait plus d'Andrea Dovizioso, qui fut son dauphin ces trois dernières années, et de Fabio Quartararo, premier leader cette saison grâce à son doublé de Jerez.

Lire aussi :

Après avoir quitté l'Andalousie avec un score parfait de 50 points, le jeune pilote français a vu sa saison s'inscrire dans la tendance générale, avec une variation très nette de ses résultats d'une course à l'autre. On ne l'a plus revu sur le podium durant deux mois. Septième, huitième puis 13e lors des courses du mois d'août, il a fini par perdre les commandes du championnat en entamant le mois de septembre par deux chutes au Grand Prix de Saint-Marin.

"En Autriche j'avais dit [que mes favoris étaient] Quartararo ou Dovizioso, mais franchement je m'attendais à plus d'eux. Surtout de la part de Quartararo", a déclaré Marc Márquez la semaine dernière. "Je m'attendais à beaucoup plus parce qu'il a gagné les deux premières courses en affichant un niveau incroyable, et maintenant, je ne sais pas ce qui se passe. Il est très en difficulté, même sur ses points forts, les qualifs."

Revenu à un point de Dovizioso au championnat grâce à sa quatrième place à la deuxième course de Misano, le pilote Petronas a retrouvé le podium et les sommets à Barcelone. Et si cette nouvelle victoire semblait être une parfaite réaction aux critiques, il s'est défendu d'avoir été pincé par les propos du Champion du monde en titre.

"J'ai parlé avec Marc jeudi, quand il était là. Mais même s'il n'avait pas fait ces commentaires, j'aurais fait exactement les mêmes", assure Quartararo. "C'est vrai, parce que moi aussi j'attends un peu mieux de moi-même, alors je pense qu'il a raison. Je n'ai rien à dire au sujet de ce commentaire. Ce qui est bien c'est qu'on est de retour sur le podium, ça fait du bien."

Trop tôt pour envisager un duel face à Mir

Particulièrement ému après cette troisième victoire de la saison, Fabio Quartararo a décrit ce moment comme le plus beau de sa vie, admettant que revenir au sommet après les difficultés rencontrées ces dernières semaines était plus fort que tout. À présent, et alors qu'il reste six courses à disputer, il domine le classement général avec huit points d'avance sur Joan Mir, 18 sur Maverick Viñales et 24 sur Andrea Dovizioso. Prochaine étape pour défendre sa position : Le Mans, face au public français.

"C'est un sentiment particulier d'être leader du championnat dans toutes les conditions, que ce soit en France ou dans n'importe quel pays ! Mais je peux dire que ça fait vraiment du bien d'avoir gagné [dimanche], d'avoir repris la tête du championnat et d'arriver en France dans des conditions parfaites", admet-il auprès du site officiel du MotoGP. "Essayer de se battre pour la victoire sera extrêmement important. Nous sommes actuellement en bonne position et je vais tout donner. Mon équipe, ma famille et mon entourage savent à quel point je travaille pour être là. Je vais me donner à 100% jusqu'à Portimão, c'est sûr."

Lire aussi :

La course au titre tourne-t-elle à un duel entre le Français et Joan Mir ? "On a vu qu'au cours des sept premières courses, le championnat a été fait de hauts et de bas pour tout le monde, et à un moment le top 8 se tenait en 25 points, alors on ne sait jamais ! Il est beaucoup trop tôt pour dire que ça va se jouer entre nous deux", prévient Quartararo. "Il reste beaucoup de courses et une petite erreur peut coûter cher. Il faut continuer à faire la même chose, à travailler très dur pour être là et à essayer de donner le maximum à chaque course."

Avec Benjamin Vinel

partages
commentaires
Photos - Le retour à la victoire du "diablo" Quartararo !

Article précédent

Photos - Le retour à la victoire du "diablo" Quartararo !

Article suivant

Crutchlow serre les dents et obtient un premier top 10

Crutchlow serre les dents et obtient un premier top 10
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021