Quartararo déçu des qualifications mais serein pour la course

Fabio Quartararo a eu du mal à exploiter le pneu tendre en qualifications, ce qui ne l'a pas empêché de se positionner à nouveau en première ligne. Le Niçois est plus à l'aise avec la gomme medium, un bon signe pour la course.

Quartararo déçu des qualifications mais serein pour la course

Pour la 11e fois en 12 courses cette année, Fabio Quartararo s'élancera de la première ligne à Silverstone, mais le leader du championnat ne cachait pas une petite frustration à l'issue des qualifications. Leader après le premier run en Q2, Quartararo n'a pas été en mesure d'améliorer son chrono en raison d'un pneu tendre difficile à exploiter et il devra se contenter de la troisième place sur la grille.

"C'était une bonne journée", estime néanmoins le Français. "J'ai eu beaucoup de mal avec le pneu tendre aujourd'hui, même ce matin. J'ai pu faire deux time attacks en EL3 et je ne me sentais pas bien sur la moto. Avec le pneu medium, c'était immédiatement mieux. Normalement, quand on fait un time attack avec le tendre, tout est plus facile et on a plus de grip, mais ce n'était pas le cas aujourd'hui et j'avais beaucoup de mal à l'accélération."

Quartararo a senti "beaucoup de vibrations et pas de grip" avec cette gomme, une sensation "étrange" qui l'a empêché de faire d'aussi bons chronos que Pol Espargaró et Pecco Bagnaia : "Je ne suis pas content des qualifications parce que je me sentais pas bien avec le pneu tendre à l'arrière", précise-t-il sur le site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

Le pilote Yamaha peut se permettre d'aborder la dernière journée avec optimisme puisqu'il a été l'homme fort des Essais Libres 4, séance consacrée à la préparation de la course. Quartararo a utilisé le pneu medium à l'avant, celui avec lequel il a les plus fortes chances de prendre le départ, et il est ravi du rythme affiché.

"Le principal objectif était d'être en première ligne et on ne va plus toucher au pneu tendre. Je suis plutôt content parce qu'en EL4, dans le premier relais j'attaquais pas mal, et dans le deuxième j'étais plus doux mais les chronos venaient aussi. Donc je suis content de mon rythme et des pneus."

"Je vais faire mon mieux [en course], c'est sûr", promet-il. "Je pense qu'on a de bonnes chances de victoire et de podium. Mais je sens qu'on doit avancer étape par étape. Je me sens bien et notre rythme est bon, donc on verra demain."

Plusieurs pilotes ont jugé le pneu dur inadapté à la piste très fraîche depuis le début du week-end et Fabio Quartararo a été victime d'une lourde chute en l'utilisant vendredi après-midi, mais il n'exclut pas de rouler à nouveau avec cette gomme en course si les conditions le permettent.

"La décision porte surtout sur l'avant, entre le medium et le dur. Il semble qu'il fera un peu plus chaud demain et si la température augmente, on pourrait tenter le dur. Le pneu n'est pas mauvais mais après une chute, c'est toujours difficile. Je prendrai la décision au dernier moment mais ça dépendra beaucoup de la température de la piste."

Quartararo conserve quelques stigmates de la chute de vendredi puisqu'il n'est pas encore en mesure de marcher sans boiter mais il ne ressent pas de gêne quand il est sur sa M1 : "La cheville va bien sur la moto, c'est le plus important. J'ai juste un peu de mal à marcher mais je me sens bien sur la moto. C'est le plus important. Ça ira en course. Je suis passé à la Clinique Mobile pour mettre de la glace et être traité par le kiné, mais tout va bien."

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Espargaró de la souffrance à la pole : "C'est déjà une victoire"

Article précédent

Espargaró de la souffrance à la pole : "C'est déjà une victoire"

Article suivant

GP de Grande-Bretagne - Programme et guide d'avant-course

GP de Grande-Bretagne - Programme et guide d'avant-course
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021