Pour Quartararo et Zarco, Márquez est une vraie menace au Sachsenring

Les rivaux de Marc Márquez s'attendent à ce qu'il soit en mesure de jouer le podium au GP d'Allemagne, si ce n'est mieux. Fabio Quartararo se méfie de lui et Johann Zarco est prêt à miser une pièce sur le pilote espagnol.

Pour Quartararo et Zarco, Márquez est une vraie menace au Sachsenring

Le Grand Prix d'Allemagne permettra-t-il à Marc Márquez de retrouver le sommet ? Dans les cinq courses disputées depuis son retour à la compétition au Portugal, neuf mois après sa fracture de l'humérus droit, le #93 n'a vu l'arrivée que deux fois, à la septième place à Portimão puis la neuvième à Jerez. Toujours sous antibiotiques pour traiter une infection détectée au bras droit, Márquez est également diminué par son épaule droite, affaiblie depuis une intervention fin 2019 et par la longue immobilisation du bras l'année passée, mais plusieurs éléments font croire à un rebond ce week-end.

Márquez a été en mesure d'accumuler les tours dans le test post-course de Barcelone, étant même le pilote le plus actif en piste, et Honda pourrait profiter des données acquises pour progresser. Mais surtout, le Sachsenring est le jardin du pilote catalan, vainqueur dix années de suite sur cette piste, en 125cc, Moto2 puis MotoGP. Le tracé est en plus favorable à sa condition physique actuelle puisque les virages à droite y sont peu nombreux et qu'il n'y a qu'un seul gros changement de direction, si bien que l'intéressé s'attend à ne pas ressentir de véritable limitation ce week-end.

Lire aussi :

Fabio Quartararo, habitué à batailler avec les pilotes Ducati cette année et avec Miguel Oliveira depuis deux courses, s'attend donc à devoir composer avec un rival supplémentaire en Allemagne : "Je pense qu'il sera là ce week-end", a déclaré le leader du championnat en conférence de presse. "C'est une piste sur laquelle il a signé les dix dernières victoires mais aussi les dix dernières pole positions, alors il sera dans le coup. Je pense que ce sera un moment important pour lui, mais pour l'instant je ne le regarde pas trop. C'est sûr qu'il sera rapide, mais pour le moment je m'occupe plutôt de moi. C'est clairement un très bon moment pour lui, pour revenir, et signer un podium ou une victoire ici lui apporterait une grosse dose de confiance. Je pense que tout le monde va faire en sorte que Marc ne gagne pas ou ne monte pas sur le podium pour qu'il ne prenne pas trop de confiance !"

Pour Johann Zarco, toutes les étoiles s'alignent pour Marc Márquez et le natif de Cannes ne serait pas étonné de le voir renouer avec la victoire ce week-end, d'autant plus que l'homme fort de Honda n'aura rien à perdre : "Je pense qu'il sera là, même sur le podium", a-t-il prédit. "C'est dur à dire pour la victoire, mais avec l'avantage qu'il avait ces dernières saisons, même avec un bras cassé cette année, l'écart sera plus faible que dans les dernières courses. Et il a aussi fait un bon test le lundi à Barcelone, et il a pu bien se reposer. Je pense que les deux courses du Mugello et de Barcelone étaient difficiles pour lui, même s'il ne l'a pas montré. S'il y a un pari à faire, je pense que des gens pourraient mettre un peu d'argent sur lui. Certes, il ne joue pas le championnat actuellement donc il faudra faire des calculs parce qu'il n'hésite pas à doubler. Il faudra le prendre en compte si on joue le podium."

Joan Mir pense également que le pilote à qui il a succédé au palmarès du MotoGP pourrait s'inviter dans la lutte pour la victoire ce week-end : "Je pense qu'il sera là, il sera fort", a annoncé le pilote Suzuki. "Il avait un avantage ici ces dernières années, son style de pilotage convient très bien à cette piste. Même s'il n'est pas à 100% il sera fort. Je ne sais pas s'il faut compter sur lui pour la victoire, mais je m'attends à ce qu'il soit fort alors je ne serais pas surpris s'il faisait partie des prétendants à la victoire dimanche."

Lire aussi :

Valentino Rossi est lui aussi convaincu que Marc Márquez figure parmi les favoris dans ce huitième rendez-vous de la saison : "Ces dernières années il a tout le temps gagné ici. C'est une de ses pistes préférées, l'une de celles sur lesquelles il est le plus rapide. Il faudra voir comment il se sent et à quel point il peut être compétitif ici", a estimé le pilote du team Petronas, qui voit cependant plusieurs prétendants à la victoire ce week-end : "Les autres sont ceux qui sont devant au championnat en ce moment et qui sont compétitifs, donc Quartararo, Oliveira, Pecco, Miller… Il faudra voir Viñales car la dernière fois qu'on est venu ici il a fait une bonne course. Mais ça fait deux ans qu'on n'est pas venu ici, ça fait très longtemps, alors il faut voir, c'est difficile à dire."

Avec Léna Buffa

partages
commentaires

Voir aussi :

Marc Márquez : "Je pense ne pas être limité" au Sachsenring

Article précédent

Marc Márquez : "Je pense ne pas être limité" au Sachsenring

Article suivant

Valentino Rossi toujours dans le flou pour 2022

Valentino Rossi toujours dans le flou pour 2022
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021