Six marques dans le top 6, un record qui ravit les pilotes

Fabio Quartararo, Aleix Espargaró et Álex Rins se réjouissent du record de Silverstone, où les six premiers à l'arrivée pilotaient tous une moto différente.

Six marques dans le top 6, un record qui ravit les pilotes

Le Grand Prix de Grande-Bretagne restera dans l'histoire. Les six premiers à l'arrivée roulaient tous pour un constructeur différent, du jamais vu dans l'ère MotoGP et une première dans la catégorie reine depuis le GP de Yougoslavie 1972, où MV Agusta, Yamaha, Koenig, Suzuki, Husqvarna et Kawasaki avaient tous placé un pilote dans le top 6.

Silverstone a illustré le resserrement des performances constaté entre Yamaha, Suzuki, Aprilia, Ducati, Honda et KTM depuis la saison passée, et cette course n'était pas un cas totalement isolé puisque deux manches plus tôt, au GP d'Autriche, cinq constructeurs étaient représentés aux cinq premières places, ce qui n'était arrivé que deux fois auparavant depuis la création du MotoGP, à Barcelone en 2007 puis à Brno l'année suivante.

Même s'il bénéficie d'une solide avance au championnat, Fabio Quartararo se réjouit de voir des Grands Prix plus ouverts que par le passé : "C'est sympa", estime le Français. "Quand je regardais les courses il n'y a pas si longtemps, il y a six ou sept ans, c'était juste Honda et Yamaha. Maintenant, c'est bien de voir beaucoup de constructeurs. J'ai un souvenir de 2019, quand on était à Brno et je crois que le top 6 se tenait en trois dixièmes, sur un long circuit. C'est bien et je trouve ça intéressant pour l'avenir. Je trouve ça fun."

Lire aussi :

Le top 6 inédit du GP de Grande-Bretagne n'avait pas été possible sans les progrès d'Aprilia, revenu au contact des autres marques cette saison. Troisième à l'arrivée, Aleix Espargaró a offert à la marque son premier podium depuis la création du MotoGP et il se réjouit aussi de la compétitivité du plateau actuel : "Pour moi c'est incroyable, c'est fantastique", s'enthousiasme le Catalan. "Sincèrement c'est fou. Le niveau des pilotes en MotoGP maintenant est le plus haut que j'aie jamais vu et c'est incroyable combien de pilotes rapides nous avons sur la grille."

"Mais ce n'est pas seulement un championnat de pilotes : c'est aussi un championnat de constructeurs et je sais à quel point c'est important pour les constructeurs quand ils ont des nouvelles choses à développer. Dans le passé, comme l'a dit Fabio, si vous vouliez gagner, il fallait être avec Yamaha ou avec Honda. Toutes les motos ne sont pas les mêmes, mais elles sont toutes compétitives et on peut faire du bon boulot avec les six constructeurs et c'est incroyable… C'est fou !"

Sept pilotes roulant pour quatre marques différentes ont gagné des courses cette année, mais les vainqueurs étaient encore plus nombreux en 2020. Neuf pilotes différents sont montés sur la première marche du podium, en seulement 14 départs. "L'an dernier, on a fait une photo à Portimão avec les différents vainqueurs [de la saison], et il y avait beaucoup de pilotes, avec des motos différentes", se souvient Álex Rins. "Je pense que ça signifie que tout est très serré. Il faut être au rendez-vous et faire une petite différence. C'est incroyable de voir le niveau de compétitivité en piste."

Lire aussi :

Avec Guillaume Navarro

United Kingdom GP de Grande-Bretagne - Top 6

P. Pilote Moto Tours Temps Écart Intervalle
1 France Fabio Quartararo Yamaha 20 40'20.579    
2 Spain Álex Rins Suzuki 20 40'23.242 2.663 2.663
3 Spain Aleix Espargaró Aprilia 20 40'24.684 4.105 1.442
4 Australia Jack Miller Ducati 20 40'24.833 4.254 0.149
5 Spain Pol Espargaró Honda 20 40'29.041 8.462 4.208
6 South Africa Brad Binder KTM 20 40'32.768 12.189 3.727

partages
commentaires

Voir aussi :

Miguel Oliveira souffrait d'un manque de traction à Silverstone

Article précédent

Miguel Oliveira souffrait d'un manque de traction à Silverstone

Article suivant

Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier

Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021