Yamaha - Rossi et Lorenzo attendent des progrès
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, avec Silvano Galbusera
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Les Yamaha officielles n'ont pas été logées à la même enseigne pour la première journée d'essais libres au Mugello, mais toutes deux gardent une marge de progression à en croire leur pilote.

Celle de Jorge Lorenzo a fait forte impression en se maintenant dans le groupe de tête durant les deux séances. S'il cède la primeur du meilleur chrono à Andrea Dovizioso, le Majorquin peut se satisfaire de sa régularité, avec notamment dix tours bouclés entre les 1'47.8 et les 1'48.1 en EL2. C'est bien simple, personne n'a fait mieux!

"Je ne suis pas complètement satisfait du comportement de la moto," indique pourtant Lorenzo. "Je pense que l'on a une grande marge de progression avec les réglages de ma YZR-M1 et on va petit à petit progresser dans la plupart des virages. En tout cas, commencer le week-end avec un deuxième et un troisième temps, c'est un bon point de départ. Voyons voir maintenant si l'on arrive à améliorer la moto et à gagner une demi-seconde demain, parce que je pense que l'on peut faire beaucoup mieux."

Des problèmes au freinage pour Rossi

Ce n'est désormais plus une surprise et cela deviendrait presque une habitude : Valentino Rossi n'est pas aux avant-postes au terme de cette première journée. En proie à diverses difficultés pour ces premiers essais, le pilote italien n'occupe que la neuvième place. Pas d'inquiétude pourtant, car il a prouvé par le passé que cela n'entravait en rien sa progression.

"L'après-midi a plutôt bien commencé. Je ne me sentais pas mal avec la moto et mon rythme était plutôt bon. J'étais assez content, mais j'avais des problèmes au freinage," explique-t-il. "On a essayé de modifier les réglages pour que je puisse freiner plus fort, mais on n'a pas trouvé la bonne solution et je suis revenu à la moto normale. J'ai ensuite décidé d'essayer les pneus avant et arrière durs. L'avant n'était pas si mal, mais l'arrière était un peu trop dur et je n'avais pas suffisamment de grip sur le flanc gauche pour pouvoir attaquer au maximum."

Rossi espère désormais progresser en tirant les enseignements des tests réalisés aujourd'hui. "C'est bien de faire ces tests et de récolter des données. Demain, on essaiera de modifier la moto, en particulier pour les freinages du dernier secteur," annonce-t-il, tout en observant la concurrence : "Jorge semble avoir le meilleur rythme, mais Dovi aussi est rapide, tout comme Márquez. On n'est que vendredi, il est trop tôt pour dire qui sera le plus difficile à battre mais ils semblent être en forme."

 

partages
Plus de 350 km/h au Mugello, record battu!

Article précédent

Plus de 350 km/h au Mugello, record battu!

Article suivant

Iodaracing a perdu son sponsor-titre au profit de Pramac

Iodaracing a perdu son sponsor-titre au profit de Pramac
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021