Formule 1 GP d'Arabie saoudite

Albon sera pénalisé sur la grille à Melbourne

Alexander Albon a été sanctionné par les commissaires du Grand Prix d'Arabie saoudite, qui l'ont jugé responsable d'un accrochage avec Lance Stroll.

Lance Stroll, Aston Martin AMR22, se bat avec Alex Albon, Williams FW44

Dans un Grand Prix d'Arabie saoudite où les abandons ont été nombreux, Williams n'a pas réussi à accrocher ses premiers points de la saison. Alexander Albon, en revanche, a accroché Lance Stroll en toute fin de course, provoquant sa propre perte. Aucune des deux monoplaces britanniques n'a donc vu l'arrivée, puisque Nicholas Latifi avait abandonné un peu plus tôt après une sortie de piste, provoquant d'ailleurs l'unique intervention de la voiture de sécurité. 

Les deux pilotes luttant hors du top 10, les commissaires ont rapidement indiqué qu'ils enquêteraient sur l'accrochage survenu au premier virage une fois le drapeau à damier agité. C'est ce qu'ils ont fait, déterminant finalement que le pilote Williams était le fautif et qu'il devait être sanctionné. 

"Les commissaires ont entendu le pilote de la voiture 23 (Alexander Albon), le pilote de la voiture 18 (Lance Stroll) et les représentants des équipes", précise le rapport des commissaires sportifs. "Les commissaires ont examiné les preuves vidéo relatives à l'accrochage. La voiture 23 essayait de dépasser la voiture 18 à l'intérieur avec un freinage tardif. En réalisant cette manœuvre, la voiture 23 a bloqué [ses roues] et s'est accrochée avec la voiture 18 au point de corde. Nous avons déterminé que la voiture 23 était entièrement ou essentiellement responsable de l'accrochage."

Les commissaires ont donc décidé d'infliger à Alex Albon une pénalité de trois places sur la grille de départ du prochain Grand Prix, dans deux semaines à Melbourne. Cette sanction est assortie de deux points de pénalité sur la licence du Thaïlandais. 

L'épreuve de Djeddah a confirmé les difficultés sportives rencontrées à la fois par Williams et Aston Martin, qui sont désormais les deux seules écuries du plateau à n'avoir pas inscrit le moindre point après les deux premiers Grands Prix de la saison. Après son accrochage avec Albon, Stroll a rallié l'arrivée au 13e rang, derrière son coéquipier Nico Hülkenberg, qui remplaçait à nouveau un Sebastian Vettel touché par le COVID-19 depuis la semaine dernière. 

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc vaincu : "On paye le choix de l'appui"
Article suivant Mauvais timing pour Pérez, victime de la neutralisation

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France