Contrat 2021 : Bottas espère rapidité et discrétion

Convaincu des leçons retenues par Mercedes et lui-même, Valtteri Bottas espère que le sujet de sa prolongation de contrat sera géré différemment dans les mois à venir.

Contrat 2021 : Bottas espère rapidité et discrétion

À l'heure d'entamer sa quatrième saison sous les couleurs de Mercedes, l'histoire se répète pour Valtteri Bottas. Une fois encore, le Finlandais débute l'année avec en sa possession un contrat valable uniquement pour la campagne en cours. Inévitablement, la question de son avenir se posera très vite et ses résultats seront scrutés en conséquence. Cette situation, bien qu'il y soit malgré lui habitué, l'ex-pilote Williams souhaite qu'elle soit mieux gérée, notamment en gardant le sujet davantage sous la table. L'an passé, Mercedes avait publiquement évoqué son dilemme entre la possibilité de prolonger Bottas et celle de titulariser Esteban Ocon. Toto Wolff avait plusieurs fois fait part de son tiraillement, ce qui n'avait pas forcément facilité la vie de son pilote.

Lire aussi :

"J'ai appris comment gérer ça, et l'équipe a dit qu'elle avait appris également", confie Bottas. "Il y avait un peu trop de discussions inutiles en dehors de l'équipe. Tout aurait dû rester en interne. Je crois que ça rend les choses plus faciles, et il est certain que nous avons appris que, plus les décisions sont prises tôt, mieux c'est. Si on laisse traîner ça jusqu'en août ou septembre, ça s'accumule et ça devient une distraction. Si les choses sont faites deux mois plus tôt, c'est beaucoup plus simple, sinon la spéculation ne fait que croître. Nous avons appris, c'est sûr, et j'espère que nous pourrons faire quelque chose avant ça, mais nous verrons."

La saison dernière, Mercedes avait finalement officialisé la prolongation de Valtteri Bottas à la toute fin du mois d'août, après avoir trouvé une porte de sortie pour Esteban Ocon chez Renault. La difficulté réside dans le bon timing à trouver en ce qui concerne les discussions contractuelles, alors que l'écurie Championne du monde doit également gérer l'avenir de Lewis Hamilton. Si Bottas espère un dénouement plus rapide que l'an passé, il est évidemment trop tôt pour en discuter.

"Naturellement, on veut commencer à discuter assez rapidement, mais à ce moment de l'année, ça n'a pas vraiment d'intérêt", reconnaît-il. "Il est trop tôt. Nous sommes très occupés à nous concentrer sur la performance. Mais nous avons de bonnes relations avec Toto et tout le monde dans l'équipe, donc lorsque ce sera le moment, nous pourrons discuter ouvertement. Je suis certain que nous avons tous les deux appris l'an dernier dans la manière de faire, de communiquer, etc. Il est certain que ça peut se faire de manière un peu plus fluide, avec moins de choses qui se passent autour, moins de gros titres, etc."

partages
commentaires
Ferrari rassure après l'identification de sa panne moteur

Article précédent

Ferrari rassure après l'identification de sa panne moteur

Article suivant

Hamilton, leader de la lutte pour l'écologie en Formule 1

Hamilton, leader de la lutte pour l'écologie en Formule 1
Charger les commentaires
Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021