Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Bottas rappelle qu'il n'est pas le lieutenant de Hamilton

partages
commentaires
Bottas rappelle qu'il n'est pas le lieutenant de Hamilton
Par :
26 juil. 2018 à 15:01

Pas question pour Valtteri Bottas de se cantonner à un rôle de faire-valoir ou de porteur d'eau pour Lewis Hamilton.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, et Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, et le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fêtent leur doublé dans le parc fermé
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, dans le parc fermé
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 et Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 fête leur doublé
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, sur la grille

Quelques jours après avoir dû obéir à une consigne d'équipe à Hockenheim, Valtteri Bottas assure que rien n'a changé pour lui, y compris dans le contexte de sa prolongation de contrat.

Le Finlandais a affiché ses intentions dimanche dernier en portant une attaque sur son coéquipier en tête de course, avant que le muret des stands n'intervienne pour figer les positions. Un ordre décidé par Mercedes pour préserver toutes ses chances de doublé dans des conditions délicates, puisqu'il pleuvait en partie, et qui n'avait rien à voir avec le championnat pilotes. En début de semaine, le directeur d'équipe Toto Wolff a affirmé que la même consigne serait tombée si l'ordre de ses pilotes avait été inversé.

Lire aussi :

Dès l'arrivée du Grand Prix, Valtteri Bottas a fait savoir qu'il comprenait la décision de son écurie, et avant le rendez-vous hongrois ce week-end, le quatrième du championnat estime que cet épisode n'altère en rien l'absence de hiérarchie établie en interne.

"Je crois que nous sommes toujours autorisés à courir librement", assure-t-il. "Bien sûr, ça se passera toujours au cas par cas, mais il n'y a aucun plan pour le moment qui me place dans un rôle de soutien. Nous sommes toujours sur le même pied d'égalité, et le plan pour le moment, je l'espère, c'est que ça continuera ainsi jusqu'à la fin de l'année."

"Ce qui s'est passé, c'est qu'avec toutes les courses difficiles que nous avons connues durant l'enchaînement de trois Grands Prix consécutifs, nous avons perdu beaucoup de points avec des causes différentes. Nous étions roue contre roue, et l'équipe voulait ces points. Je n'ai aucun doute quant au fait qu'ils auraient fait pareil si j'avais été en tête à ce moment-là."

Hasard du calendrier, l'arrivée de la F1 au Hungaroring rappelle le scénario du Grand Prix de l'année passée, lors duquel Lewis Hamilton avait rendu sa place à Valtteri Bottas après un échange de positions stratégique qui n'avait finalement pas porté ses fruits.

"Comme je l'ai dit, je pense que c'est du cas par cas, rien n'est garanti", martèle Bottas à l'évocation de ce souvenir. "Chaque situation est gérée différemment, mais il n'y a pas eu de décision ou quoi que ce soit du genre qui fait que je me serais retrouvé dans un rôle différent de celui de Lewis. Nous essayons tous les deux de prendre un maximum de points et de gagner la course, toujours. Nous avons des chances égales pour ça."

Article suivant
Pirelli annonce ses choix pour le GP du Brésil

Article précédent

Pirelli annonce ses choix pour le GP du Brésil

Article suivant

McLaren a changé le châssis de Vandoorne

McLaren a changé le châssis de Vandoorne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Jeudi
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine