Bottas : Six tête-à-queue pour un GP "désastreux"

Valtteri Bottas a vécu une course désastreuse au Grand Prix de Turquie de F1, lors de laquelle il est parti six fois en tête-à-queue, a pris un tour par Lewis Hamilton et a finalement terminé 14e.

Valtteri Bottas s'était fait la promesse de tout faire pour retarder le sacre de Lewis Hamilton à Istanbul. La course du Grand Prix de Turquie aura, pour cet objectif, tourné court. Dès le premier virage, même si la responsabilité ne peut pas totalement lui être attribuée, le Finlandais est parti à la faute, surpris par la Renault envoyée en tête-à-queue d'Esteban Ocon. Par la suite, dans le reste du tour, les deux hommes se sont retrouvés mais cette fois pour un accrochage au virage 9, dans lequel la responsabilité du #77 était claire.

Lire aussi :

Les dégâts reçus lors de cet incident sont, selon Bottas, à l'origine de ses difficultés lors du reste de la course puisqu'il a connu quatre autres tête-à-queue. Humiliation suprême, il a même pris un tour par son équipier Hamilton, en route vers la victoire, et finalement franchi la ligne d'arrivée à la 14e place.

Quand Motorsport.com lui a demandé à quel point la voiture était difficile à piloter, il a expliqué que les dégâts avaient transformé l'épreuve en "désastre". "Je suis parti en tête-à-queue dans le premier virage, j'évitais le tête-à-queue d'une des Renault, ensuite j'ai eu une collision au virage 9 dans le premier tour."

"La voiture ne fonctionnait pas correctement. Je pouvais sentir que le volant tirait vers la gauche en ligne droite, et dans les virages à gauche la voiture se comportait différemment, elle glissait. Toutes les frayeurs que j'ai eues, ce n'était pas comme ça que ça devait se passer. C'était une course pénible, désastreuse."

"Évidemment, j'essayais d'attaquer autant que possible, car il n'y avait rien à perdre pour moi aujourd'hui. Quand j'ai perdu des places, j'ai attaqué aussi fort que possible, j'ai commis des erreurs, et bien sûr avec les dégâts c'était délicat. Il se pourrait que ce soit la course la plus difficile de ma carrière en Formule 1 jusqu'ici, et côté résultat également."

Lire aussi :

Revenant sur l'incident du virage 9 du premier tour, Bottas reconnaît avoir été un peu trop présomptueux dans sa tentative de dépassement de Charles Leclerc, qui s'est soldée par un contact avec Ocon. "J'avais eu le tête-à-queue dans le virage 1, et j'étais dernier, mais en fait je suis revenu sur le peloton assez vite. Donc après le virage 8, j'étais derrière les autres voitures, et je pouvais dépasser dans le virage 9. Et puis j'ai bloqué mes roues. Il y avait plus d'eau à l'intérieur du virage 9 et, évidemment, la visibilité était faible. J'étais assez impatient, peut-être un peu trop, j'ai bloqué et j'ai tapé une des Renault. Et voilà."

partages
commentaires
Hamilton : Rester en F1 pour promouvoir droits de l'homme et environnement
Article précédent

Hamilton : Rester en F1 pour promouvoir droits de l'homme et environnement

Article suivant

"Une course à oublier" pour Verstappen et Red Bull

"Une course à oublier" pour Verstappen et Red Bull
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021