Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
48 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
55 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
69 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
83 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
97 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
104 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
118 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
132 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
139 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
153 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
160 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
174 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
188 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
216 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
223 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
237 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
244 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
258 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
272 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
279 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
293 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
307 jours

Briatore répond à Horner après ses propos sur Alonso

partages
commentaires
Briatore répond à Horner après ses propos sur Alonso
Par :
16 août 2018 à 17:00

Toujours impliqué dans le management de Fernando Alonso, Flavio Briatore a mis en avant le manque de motivation inévitable du double Champion du monde pour expliquer sa décision de quitter la Formule 1... et ne manque pas d'égratigner Christian Horner.

Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren, sur la grille
Fernando Alonso, McLaren MCL33 et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Flavio Briatore avec Christian Horner, team principal Red Bull Racing
Fernando Alonso, McLaren MCL33 arrive sur la grille
Fernando Alonso, McLaren
Fernando Alonso, McLaren signe des autographes pour les fans
Fernando Alonso, McLaren MCL33

Fernando Alonso a annoncé en début de semaine qu'il ne serait plus au volant d'une McLaren ni d'une autre monoplace en F1 l'année prochaine. Sacré en 2005 et 2006 chez Renault, sous la direction de Briatore, Alonso n'a plus gagné dans la catégorie reine depuis le Grand Prix d'Espagne 2013. Une longue traversée du désert accentuée par les déboires de McLaren avec Honda trois saisons durant, et que le passage au moteur Renault cette année n'est pas venu interrompre.

Enclin à s'essayer à d'autres disciplines, avec une première participation aux 500 Miles d'Indianapolis en 2017 et une première victorieuse aux 24 Heures du Mans en juin dernier, Alonso rêve de Triple Couronne et va s'éloigner d'une F1 qu'il a régulièrement critiquée ces dernières années, notamment depuis l'entrée dans l'ère turbo hybride.

"Ça n'a pas de sens pour lui d'être septième ou huitième", explique Flavio Briatore à La Gazzetta dello Sport. "C'est comme ça qu'un pilote perd sa motivation. Je trouve étrange que dans cette Formule 1, il n'y ait apparemment pas de place pour un pilote qui a le talent de Fernando."

Réponse cinglante à Horner

Un Briatore qui n'a pas manqué, à cette occasion, de réagir aux propos tenus dernièrement par Christian Horner. Sans remettre en cause le talent d'Alonso, le directeur de l'écurie Red Bull avait laissé entendre que son profil n'était pas désiré dans un top team en raison du "chaos" qu'il avait pu engendrer dans des structures comme Ferrari ou McLaren par le passé.

"Partout où il est allé, il a eu tendance à causer un peu de chaos. Je ne suis pas certain qu'il s'agirait de la chose la plus saine pour l'équipe de voir Fernando la rejoindre", avait répondu Horner, questionné sur la succession de Daniel Ricciardo chez Red Bull Racing.

Lire aussi :

"Je suis ami avec Christian, mais je pense qu'il s'est trop excité", déplore Briatore. "Je crois que s'il y a une équipe qui ne peut pas gérer ses pilotes, c'est la sienne. C'est exactement la raison pour laquelle Daniel Ricciardo s'en va. Fernando a piloté pour moi et il a apporté la gloire à Renault. C'était un coéquipier exemplaire pour les autres pilotes et une référence pour les ingénieurs."

Concernant l'avenir d'Alonso, la tendance est à l'élaboration d'un programme complet en IndyCar avec McLaren en 2019, mais rien n'est encore décidé. Briatore, lui, ne semble rien exclure, évoquant même une possible année sabbatique tout en n'écartant pas la perspective de revoir un jour le pilote espagnol faire son retour en Grand Prix.

"Nous verrons. D'abord, il va terminer la saison en Formule 1 et en WEC, puis j'aimerais comprendre s'il décide de faire une pause. Ce qui est certain, c'est qu'il est trop tôt pour dire au revoir. Les choses changent très vite en Formule 1. On ne devrait jamais dire jamais. J'aimerais voir Fernando dans une Mercedes ou dans une Ferrari."

Article suivant
Vidéo - Un troisième trailer pour F1 2018

Article précédent

Vidéo - Un troisième trailer pour F1 2018

Article suivant

Hunter-Reay estime qu'Alonso s'amuserait en IndyCar

Hunter-Reay estime qu'Alonso s'amuserait en IndyCar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine