De Ferran veut inculquer l'esprit d'autocritique chez McLaren

Propulsé directeur sportif de McLaren cette semaine suite à la démission d'Éric Boullier, Gil de Ferran s'est exprimé publiquement pour la première fois depuis sa prise de fonction, samedi à Silverstone.

De Ferran veut inculquer l'esprit d'autocritique chez McLaren
Gil de Ferran, directeur sportif, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Zak Brown, PDG de McLaren Racing
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Gil de Ferran, directeur sportif, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Gil de Ferran, directeur sportif, McLaren, avec Jonathan Neale, manager, McLaren
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren, et Gil de Ferran
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33

L'ancien pilote, sacré en Champ Car en 2000 et 2001, a déjà occupé brièvement des responsabilités similaires au milieu des années 2000 lorsque Honda avait son écurie d'usine en Formule 1. Aujourd'hui, il entend inculquer une certaine philosophie pour aider l'écurie de Woking à se remettre sur de bons rails.

C'est dans sa propre expérience personnelle que De Ferran va puiser lors des semaines à venir, en incitant tout le monde chez McLaren à être en capacité de faire son autocritique pour progresser, comme lui a su le faire du temps de sa carrière de pilote.

"Je crois que les succès que j'ai connus derrière le volant, comme ceux que j'ai connus comme homme d'affaires, sont venus d'une véritable tentative de comprendre où se situaient mes faiblesses", explique Gil de Ferran. "Je n'avais pas peur de me regarder dans la glace et de dire : 'J'aurais pu mieux faire ici, j'aurais pu mieux faire là, que dois-je faire pour m'améliorer ?' J'ai pris conscience très tôt dans ma vie que le succès ne venait pas tout seul, on ne réussit pas par soi-même."

"Très peu de gens parviennent à accomplir beaucoup de choses par eux-mêmes dans la vie, la plupart font partie d'une équipe. Il faut souder une équipe, travailler ensemble et faire en sorte que les gens soient concentrés et motivés, qu'ils comprennent vraiment où ils vont, s'engagent véritablement ; parce que les meilleures idées, je crois, arrivent au milieu de la nuit lorsque l'on réfléchit à toutes les bonnes choses pour le lendemain."

"Personnellement, c'est comme cela que j'opère, et c'est vraiment la philosophie que j'apporte dans mon travail. Initialement, en tant que conseiller de Zak [Brown], c'est comme cela que je voyais les choses. Et je continuerai à le faire, mais avec plus de responsabilités."

Après avoir notamment dirigé sa propre équipe en American Le Mans Series, et avoir accumulé de l'expérience depuis son premier passage en F1 il y a une dizaine d'années, Gil de Ferran se dit "personnellement mieux préparé, plus sage et plus expérimenté" pour assumer ce nouveau défi chez McLaren.

"Il est clair pour moi que l'équipe a énormément de talent", souligne-t-il. "Partout où que je regarde, il y a des gens intelligents, des gens qui sont là depuis longtemps, d'autres qui sont plus jeunes et nouveaux, mais il y a sans aucun doute beaucoup de talent et de matière grise. Je crois que, comme Zak l'a dit plus tôt, la clé est la communication, la clarté dans certaines choses, et je pense que ça aidera à aller de l'avant."

partages
commentaires
Hamilton critique les bosses, Silverstone lui répond
Article précédent

Hamilton critique les bosses, Silverstone lui répond

Article suivant

Les Williams prendront le départ des stands

Les Williams prendront le départ des stands
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021