Résumé d'essais libres
Formule 1 GP de Bahreïn

EL1 - Pérez et Red Bull dominent, Alonso en embuscade

Red Bull a dominé la première séance d'essais libres du Grand Prix de Bahreïn, mais toutes les écuries n'ont clairement pas encore montré leur jeu.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19

La Formule 1 est de retour ! Les 20 bolides ont repris la piste à Bahreïn après seulement trois journées d'essais sur ce même circuit, soit une journée et demie par pilote... voire rien pour Lance Stroll, qui a pris place dans le baquet de l'AMR23 après s'être blessé au poignet dans un accident à vélo.

Lire aussi :

La grande majorité des concurrents ont fait leurs premiers tours de roue en pneus mediums, et Sergio Pérez a donné le ton en 1'34"343, avec plus d'une demi-seconde d'avance sur le reste du peloton, mené par Fernando Alonso. Telle était la situation à l'approche de la mi-séance, moment auquel Stroll n'avait justement toujours pas bouclé le moindre tour chronométré malgré son déficit d'expérience à combler, victime d'un problème d'allumage.

C'est alors que les Red Bull ont chaussé les gommes tendres, Pérez signant un temps de 1'32"758 et Max Verstappen un tour en 1'33"375. Personne ne s'est hissé à leur niveau avant les dix dernières minutes, lorsqu'Alonso a tourné en 1'33"196.

Il est évidemment impossible de tirer des conclusions d'une première séance d'essais libres. Reste que les autres pilotes sont relégués à plus de 1,4 seconde de Pérez, à commencer par la McLaren de Lando Norris, la Ferrari de Charles Leclerc, l'Aston Martin de Stroll, la Haas de Kevin Magnussen et l'Alfa Romeo de Zhou Guanyu. Mais attention : les Ferrari, les Mercedes, les Alpine et les Williams, quelque peu en retrait, ont signé leur référence personnelle en mediums...

Carlos Sainz est l'auteur de la principale pirouette de la séance, un 360° à haute vitesse dans l'enchaînement des virages 9-10. L'échappatoire conséquent à cet endroit a permis au pilote Ferrari de s'en sortir sans autre dommage que des pneus mediums fortement abîmés. Plus tôt, Oscar Piastri s'est fait une frayeur avec un travers au virage 7, tandis que son coéquipier Norris a tiré tout droit au premier virage. La séance s'est achevée sur un blocage de roue de Yuki Tsunoda au virage 8, alors qu'Alexander Albon a été gêné sur un tour rapide par la McLaren de Piastri.

Bahrain Grand Prix de Bahreïn - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Mexico Sergio Pérez Red Bull 21 1'32.758  
2 Spain Fernando Alonso Aston Martin 22 1'33.196 0.438
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 21 1'33.375 0.617
4 United Kingdom Lando Norris McLaren 21 1'34.165 1.407
5 Monaco Charles Leclerc Ferrari 17 1'34.257 1.499
6 Canada Lance Stroll Aston Martin 17 1'34.298 1.540
7 Denmark Kevin Magnussen Haas 20 1'34.402 1.644
8 China Zhou Guanyu Alfa Romeo 18 1'34.575 1.817
9 Finland Valtteri Bottas Alfa Romeo 20 1'34.689 1.931
10 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 13 1'34.917 2.159
11 United Kingdom George Russell Mercedes 20 1'34.966 2.208
12 Australia Oscar Piastri McLaren 24 1'34.997 2.239
13 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 20 1'35.015 2.257
14 Germany Nico Hülkenberg Haas 22 1'35.043 2.285
15 France Esteban Ocon Alpine 20 1'35.105 2.347
16 Netherlands Nyck de Vries AlphaTauri 25 1'35.402 2.644
17 France Pierre Gasly Alpine 22 1'35.455 2.697
18 United States Logan Sargeant Williams 24 1'35.749 2.991
19 Thailand Alexander Albon Williams 15 1'36.018 3.260
20 Spain Carlos Sainz Jr Ferrari 21 1'36.072 3.314

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La FIA accorde une dérogation médicale à Lewis Hamilton
Article suivant Norris : McLaren a "besoin d'en faire beaucoup plus"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France