Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
22 jours
31 oct.
Prochain événement dans
30 jours
13 nov.
Prochain événement dans
43 jours
04 déc.
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
72 jours

Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc

partages
commentaires
Ferrari a compris le problème moteur de Leclerc
Par :

Ferrari a trouvé la cause de l'incident ayant provoqué l'abandon de Charles Leclerc lors du Grand Prix d'Espagne.

Ferrari a mis le doigt sur les problèmes qui ont touché le moteur de Charles Leclerc à Barcelone lors du dernier Grand Prix. En lice pour la quatrième place, le Monégasque avait subi une coupure de son unité de puissance après un passage sur un vibreur du dernier secteur, l'envoyant en tête-à-queue. Il avait réussi à reprendre la piste mais avait détaché son harnais, l'obligeant à passer par les stands, où la Scuderia avait finalement opté pour un abandon. Avant le rendez-vous de ce week-end en Belgique, l'écurie italienne dit avoir identifié la défaillance à l'origine des ennuis de Leclerc en Espagne.

Lire aussi :

"À Barcelone, nous avons payé le prix fort d'un manque de fiabilité, et nous avons désormais identifié le problème avec l'unité de contrôle électronique qui a causé l'abandon de Charles", confirme Enrico Gualtieri, directeur du département moteur de Ferrari. "Mais nous avons aussi souffert de ne pas avoir maximisé notre performance en qualifications, ce qui nous a mis dans une situation difficile pour la course."

"Conscients des difficultés actuelles, nous devons nous concentrer sur le travail de préparation du week-end. L'objectif est de s'assurer que les pilotes puissent tirer le meilleur de la SF1000. Nous devons optimiser le package châssis-moteur, bien travailler dans le garage, définir la meilleure stratégie possible et être efficaces quand il faut réagir à des conditions changeantes."

Si Ferrari doit changer l'électronique sur l'unité de puissance de Leclerc, cela pourra se faire sans écoper de pénalité ce week-end puisqu'il n'a pour le moment utilisé qu'un seul des deux éléments autorisés durant la saison. Le pilote Ferrari revient sur les lieux de sa première victoire en F1, à Spa-Francorchamps, mais la situation a bien changé en un an. Sur un circuit particulièrement demandeur en puissance moteur, l'équipe de Maranello risque de se retrouver en délicatesse – au moins sur le sec – puisque la vitesse de pointe est devenue son talon d'Achille en 2020.

"En ce qui concerne les attentes, ce sera plus dur pour nous au niveau de la performance cette fois, car nous n'avons pas le même niveau de compétitivité qu'en 2019", prévient Leclerc. "Cependant, nous avons vu que tout pouvait arriver sur ce circuit, surtout avec une météo imprévisible. L'équipe doit travailler d'arrache-pied pour que nous puissions tout faire afin de tirer le meilleur de la voiture dès vendredi. Nous devons réunir toutes les informations nécessaires en essais libres afin de choisir la meilleure stratégie pour les qualifications et la course."

Les pilotes F1 s'attendent à un virage 8 "facile" en Turquie

Article précédent

Les pilotes F1 s'attendent à un virage 8 "facile" en Turquie

Article suivant

Cette autre fois où Hamilton a gagné sur trois roues

Cette autre fois où Hamilton a gagné sur trois roues
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine