Ferrari : Préparer 2020 a permis de gagner dès 2019

Ferrari a l'intime conviction que le développement poussé jusqu'au bout de son actuelle monoplace lui permettra non seulement de gagner encore cette année, mais aussi d'être mieux armé en 2020.

Ferrari : Préparer 2020 a permis de gagner dès 2019

Enfin victorieuse cette année, la Scuderia Ferrari a engrangé deux succès à Spa-Francorchamps puis Monza, sur des circuits qui semblaient taillés pour les caractéristiques de sa monoplace. Mais en s'imposant ensuite à Singapour, là où les exigences aérodynamiques étaient bien différentes, l'écurie italienne a confirmé ses nets progrès, validés la semaine suivante à Sotchi si l'on s'en tient au rythme pur. Dans le même temps, Mercedes a vu revenir le cheval cabré sur ses talons, non pas au championnat mais en ce qui concerne la donne du moment en piste.

Lire aussi :

Paradoxalement, chacun des deux camps explique cette convergence de performance par des choix opposés. Mercedes dit avoir ralenti le développement de la W10 pour placer davantage de ressources sur la préparation de 2020, tandis que Ferrari assure que le travail acharné justement réalisé dans l'optique de la saison prochaine permet d'en récolter des fruits déjà aujourd'hui. À Singapour, la Scuderia avait apporté des évolutions aéro majeures, dont un nouveau museau, un nouveau fond plat et un nouveau diffuseur. Conçues pour anticiper l'an prochain, compte tenu de la stabilité réglementaire qui s'imposera, elles ont fait mouche dès leur apparition sur la SF90. 

"Sur la voiture actuelle, la réglementation étant la même l'année prochaine, ce sera certainement intéressant", confirme le directeur de Ferrari, Mattia Binotto. "Quoi que nous bâtissions cette saison en matière de compréhension, ce sera la clé également pour l'année prochaine. C'est pourquoi nous mettons toujours l'accent sur le fait de placer des efforts pour 2019, non seulement car nous sommes en quête de victoires, mais aussi parce que nous savons qu'une bonne compréhension de la performance globale de la monoplace cette saison se fera au bénéfice de l'année prochaine."

La philosophie de départ conservée

Sebastian Vettel, Ferrari SF90

En début d'année, Ferrari a fait le choix d'une monoplace rapide en ligne droite pour profiter des qualités de son unité de puissance, sans aller chercher trop d'appui aéro. C'est ce qui a coûté cher durant la première partie de saison, mais le travail réalisé ces dernières semaines démontre selon Mattia Binotto qu'inverser la tendance était possible en recherchant le bon équilibre, sans toutefois renier totalement la philosophie de départ. 

"Sur l'aileron avant, je crois que certains nous copient actuellement, plus que nous copions les autres", fait-t-il remarquer. "Je pense donc que la voiture de l'année prochaine sera un développement de l'actuelle. Pour développer une monoplace efficace, il est toujours important d'économiser du carburant, d'avoir de la vitesse, et je ne pense pas que ce soit un concept totalement erroné ou mauvais. Si l'on regarde derrière nous et que l'on compte les opportunités de victoire manquées, je ne pense pas que nous soyons du mauvais côté de la balance. Il y a eu d'autres raisons pour lesquelles nous n'avons pas été aussi performants que prévu cette saison. Ça ne vient pas uniquement du concept de la voiture. À partir du moment où les faiblesses ont été corrigées, nous pouvons être plutôt compétitifs et je crois que les derniers Grands Prix l'ont montré."

partages
commentaires
Nouvelle écurie : la F1 dit n'avoir "aucune discussion sérieuse"

Article précédent

Nouvelle écurie : la F1 dit n'avoir "aucune discussion sérieuse"

Article suivant

Le GP de Russie ne quittera pas Sotchi pour St-Pétersbourg

Le GP de Russie ne quittera pas Sotchi pour St-Pétersbourg
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021