Force India soutient Hülkenberg dans une passe difficile

L’écurie Force India a promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que Nico Hülkenberg ne perde pas confiance en lui après une série malheureuse d’abandons.

Force India soutient Hülkenberg dans une passe difficile
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08 devant son équipier Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08 abandonne
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India
Nico Hulkenberg, Sahara Force India

L’Allemand a été forcé d'abandonner lors du Grand Prix des États-Unis à Austin suite à une collision avec la Red Bull de Daniel Ricciardo. Pour ‘Hulk’, il s’agissait d’un troisième abandon en quatre courses. Nico Hülkenberg est aussi parti en tête-à-queue au premier virage du Grand Prix de Russie et a reçu une pénalité de places sur la grille de départ du Grand Prix du Japon après avoir été jugé responsable de l'accrochage avec Felipe Massa dans les rues de Singapour.

Bob Fernley, directeur adjoint de Force India, affirme que l’écurie soutient toujours son pilote et qu’elle ne veut surtout pas qu’il change son approche de la compétition.

Nous devons nous assurer que ces incidents ne minent pas sa confiance, parce que c’est probablement une période où il est facile de la perdre”, explique Fernley à Motorsport.com. “En toute honnêteté, il a été responsable de certains incidents, mais pas d’autres. Et parfois, malheureusement, les choses semblent ne pas fonctionner pour vous. Alors vous risquez de perdre confiance, mais il ne doit pas tomber dans ce piège. Il possède un énorme talent.

Interrogé pour savoir ce que l’écurie pouvait faire afin de soutenir ses pilotes dans des moments difficiles, Fernley répond : “Simplement s’assurer que nous sommes présents pour eux, et constamment leur accorder notre soutien. Nous avons pris la décision de les engager comme pilotes et nous devons avoir confiance en ce qu’ils peuvent accomplir.

Hülkenberg insiste toutefois sur sa capacité à mettre tous ces événements derrière lui, assurant qu’il est maintenant pleinement concentré pour donner le meilleur de lui-même.

Je n’y pense plus. Je sais que ces choses sont arrivées, mais elles n’obsèdent pas mes pensées. Je regarde devant moi. J’ai hâte de disputer ce Grand Prix du Mexique”, dit-il. “Ce n’est pas mon Grand Prix national. C’est celui de Checo [Pérez]. Mais les Mexicains ont été très accueillants et amicaux avec moi. J’ai hâte d’y participer et de connaître un bon week-end”.

Lors des premiers essais libres vendredi, Hülkenberg n'a pas été épargné par sa mécanique : il a perdu du temps dans son garage à cause d'un problème de direction. Il a finalement parcouru 16 tours et signé le 16e chrono de la séance.  

partages
commentaires
Vitesse de pointe - Mexico déjà plus rapide que Monza!
Article précédent

Vitesse de pointe - Mexico déjà plus rapide que Monza!

Article suivant

EL2 - Mercedes et Red Bull dominent, Verstappen et Bottas dans le mur

EL2 - Mercedes et Red Bull dominent, Verstappen et Bottas dans le mur
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021