Après Monza, Hamilton va changer sa manière de courir

Tirant les leçons de la nouvelle politique en place autour des combats en piste, Lewis Hamilton annonce qu'il adaptera son style de pilotage à l'avenir.

Après Monza, Hamilton va changer sa manière de courir

Repoussé par une défense rugueuse de Charles Leclerc à Monza, Lewis Hamilton va adapter son style de pilotage aux nouveaux standards qui ont pris le dessus depuis quelques mois en Formule 1. Face à une demande assez générale des équipes et des pilotes, la direction de course donne plus de latitude pour les combats en piste tout en introduisant de nouveaux procédés, à l'image du drapeau noir et blanc d'avertissement qui a été présenté à Leclerc suite à sa résistance en piste le week-end dernier. 

Lire aussi :

Contraint de freiner dans l'herbe alors qu'il tentait une manœuvre de dépassement pour prendre la tête de la course, Hamilton s'était étonné du comportement du pilote Ferrari par la radio, mais assure qu'il n'a pas cherché à polémiquer sur la situation après le Grand Prix. Félicitant en premier lieu un rival qui avait mérité sa victoire, le quintuple Champion du monde précise qu'il a désormais pris compte de l'évolution vue en piste notamment depuis l'épisode du Grand prix d'Autriche entre Leclerc et Max Verstappen, et qu'il modifiera ses propres limites. 

"Je ne pense pas qu'il y ait de problème, si c'est ainsi que nous pouvons courir, alors je courrai comme ça, tant qu'il n'y a pas de contradiction, tant que nous avons un message clair qui nous autorise à rouler plus large s'il y a quelqu'un à côté et que l'on ne reçoit qu'un drapeau d'avertissement", clarifie Hamilton, qui avait fait part dimanche de son étonnement face à une certaine irrégularité dans les décisions prises par les commissaires. "Il n'y a besoin de ça qu'une seule fois pour éventuellement maintenir quelqu'un derrière soi. Tant que c'est clair et que c'est la voie à suivre, alors tout va bien. C'est juste pour savoir comment se battre, que ce soit pareil pour tous les pilotes."

Régulièrement demandeur d'une forte opposition en piste, alors qu'il mène confortablement le championnat à sept Grands Prix de la fin de la saison, Hamilton insiste sur le fait qu'il n'y a "absolument aucun problème" entre Leclerc et lui après le duel de Monza. Les remarques du Britannique visaient avant tout à éclaircir les nouvelles limites fixées par la direction de course. "Si ça va, alors courrons comme ça", répète-t-il. "On est censé laisser un espace, et désormais je ne sais pas si c'est le cas car il y a de l'incertitude autour des règles. C'est bien que nous soyons autorisés à courir à la dure. C'était une rude bataille, et c'est bien."

partages
commentaires
FIA et écuries vont discuter pour éviter une Q3 grotesque
Article précédent

FIA et écuries vont discuter pour éviter une Q3 grotesque

Article suivant

Toujours en construction, Renault F1 a perdu de l'argent en 2018

Toujours en construction, Renault F1 a perdu de l'argent en 2018
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021