Hamilton : "J'avais du mal à tenir debout" après la course

partages
commentaires
Hamilton : "J'avais du mal à tenir debout" après la course
Par :
9 juil. 2018 à 10:45

Au lendemain d'une séance de qualifications au terme de laquelle il avait clairement montré ses émotions, Lewis Hamilton est apparu le visage fermé sur le podium du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, est interviewé par Martin Brundle, sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, sur la grille
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, et le reste du peloton au départ
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 sur le podium
Les fans montrent leur soutien pour Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09, sur le podium
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09

Deuxième du Grand Prix, Lewis Hamilton a connu un dimanche qui ne s'est pas passé comme il l'espérait : accroché par Kimi Räikkönen dès le troisième virage, il a ensuite dû se lancer dans une incroyable remontée pour finalement échouer seulement derrière Sebastian Vettel

Après avoir séché la traditionnelle interview sur la ligne d'arrivée à sa descente de voiture, le quadruple Champion du monde s'est exprimé devant son public à l'issue de la cérémonie du podium, les traits tirés. Un moment durant lequel il est apparu tendu, voire crispé. La faute à l'incident du premier virage ? "Non, pas du tout", assure-t-il.

"C'est facile pour vous de vous asseoir pour regarder la course. J'ai transpiré comme un fou. J'ai attaqué à 100%, à 1000%. J'ai donné toute l'énergie que j'avais, j'étais vidé quand je suis arrivé. Les gens s'attendent à ce que l'on sorte de la voiture, qu'on les salue avec le sourire, ce genre de choses. J'ai donné tout ce que je pouvais, j'avais du mal à tenir debout. C'est tellement physique."

"C'est différent quand on est en tête de la course et que l'on peut contrôler le rythme. Je revenais de la dernière position. Je n'avais plus grand-chose à donner à ce moment-là, et j'avais besoin de reprendre mon souffle. Je n'ai aucun problème avec Kimi."

Énorme pression à domicile

Tout a long du week-end, le pilote britannique a composé avec une pression visible sur ses épaules, obsédé par l'envie de bien faire devant une foule toute entière acquise à sa cause. Vainqueur des quatre éditions précédentes à Silverstone, Lewis Hamilton espérait accrocher une cinquième victoire consécutive sur ses terres, mais il a finalement perdu du terrain sur Sebastian Vettel au championnat. Ce qui n'enlève rien à sa performance du jour.

"J'ai beaucoup apprécié ce week-end, mais c'est une dure journée, perdre ces points après avoir été en pole", ne cache pas celui qui a désormais huit points de retard sur la tête du championnat. "Mais je suis satisfait d'être remonté à la deuxième place et d'avoir limité les dégâts."

"L'arrière de la voiture bougeait beaucoup [après l'accrochage avec Räikkönen], surtout dans les virages à gauche, et j'ai été percuté à droite. Je craignais d'avoir perdu une partie de mon fond plat, mais ça n'a cessé de s'améliorer au fil de la course grâce à quelques modifications. Je suis heureux que la voiture soit restée en un morceau et d'avoir pu me battre."

Article suivant
Steiner s'agace du gaspillage de points chez Haas

Article précédent

Steiner s'agace du gaspillage de points chez Haas

Article suivant

Ferrari : Arrivabene dénonce le manque d'élégance de Mercedes

Ferrari : Arrivabene dénonce le manque d'élégance de Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu