Toro Rosso : et si c'était (encore) Kvyat ?

Daniil Kvyat serait proche de faire son retour en Formule 1 avec Toro Rosso, écurie qui l'a évincé en fin de saison dernière.

Toro Rosso : et si c'était (encore) Kvyat ?

Définitivement sorti du giron Red Bull après son éviction fin 2017, Daniil Kvyat a rejoint Ferrari l'hiver dernier, où il occupe un poste de pilote de développement. Mais le Russe pourrait prochainement faire le trajet inverse.

Directeur de la Scuderia, Maurizio Arrivabene aurait rencontré son homologue chez Red Bull, Christian Horner, ainsi que Helmut Marko lors du Grand Prix de Belgique la semaine dernière. Il était question de l'avenir du pilote de 24 ans.

En cas de retour à Faenza, il s'agirait du troisième contrat de Kvyat chez Toro Rosso en Formule 1 : il y a fait ses grands débuts en 2014, puis y est retourné en 2016 suite à son passage peu fructueux chez Red Bull, au terme duquel il avait dû laisser sa place à Max Verstappen.

Lire aussi :

Piste surprise, celle qui mène à Kvyat pour un baquet Toro Rosso en 2019 met un peu plus en évidence le manque d'options du clan Red Bull pour faire face au départ de Daniel Ricciardo, dont le volant a été attribué à Pierre Gasly pour l'an prochain.

Brendon Hartley doit pour sa part encore convaincre ses dirigeants pour l'année prochaine, mais Red Bull n'a actuellement aucun jeune pilote qui soit qualifié pour être titularisé en F1. Les autres noms qui circulent sont ceux de Lando Norris, jeune protégé de McLaren, et Stoffel Vandoorne, dont l'avenir est incertain du côté de Woking. La possibilité de voir un autre pilote Ferrari rejoindre l'écurie sœur de Red Bull n'est pas exclue, puisque le profil d'Antonio Giovinazzi serait également à l'étude.

"Il y a différents noms qui sont discutés, mais pour le moment, aucune décision n'a été prise", confiait le week-end dernier Franz Tost, directeur de Toro Rosso. "Nous devons donc attendre, et Red Bull l'annoncera."

Depuis 2014, Daniil Kvyat a disputé 72 Grands Prix en Formule 1, signé deux podiums (avec Red Bull), un meilleur tour en course et inscrit un total de 133 points. Sa dernière apparition remonte au Grand Prix des États-Unis 2017 à Austin.

Avec Roberto Chinchero 

partages
commentaires
Haas opte pour son nouveau fond plat à Monza

Article précédent

Haas opte pour son nouveau fond plat à Monza

Article suivant

Verstappen : Même sans le Halo, Leclerc n'aurait pas été touché

Verstappen : Même sans le Halo, Leclerc n'aurait pas été touché
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021