Norris de retour en EL1 à Monza

partages
commentaires
Norris de retour en EL1 à Monza
Par : Benjamin Vinel
27 août 2018 à 05:30

Lando Norris vient de faire ses débuts en week-end de Grand Prix avec McLaren, et ne va pas s'arrêter en si bon chemin, avec une nouvelle séance d'EL1 à Monza.

Lando Norris, McLaren, dans le cockpit
Lando Norris, McLaren, se prépare pour les EL1
Lando Norris, McLaren MCL33
Gil de Ferran, directeur sportif, McLaren, en conférence de presse
Lando Norris, McLaren MCL33
Lando Norris, McLaren, entre dans le cockpit
Lando Norris, McLaren MCL33

Pilote de réserve McLaren, Lando Norris fait partie des candidats au second baquet pour 2019 face à l'actuel titulaire Stoffel Vandoorne et à Esteban Ocon, et l'écurie lui donne les moyens de faire ses preuves. Norris a déjà participé à plusieurs journées d'essais avec McLaren et a pris le volant de la monoplace de Fernando Alonso à Spa-Francorchamps, une opportunité qu'il aura de nouveau la semaine prochaine.

Lire aussi :

"Il a fait du très bon travail", déclare Gil de Ferran, directeur sportif. "Quelque chose qu'il a, c'est une grande adaptabilité aux nouvelles situations, j'ai constaté ça lors des essais qu'il a faits, et également ici. Nous voulions le faire rouler ici dans son programme de développement personnel, avec moins d'appui aérodynamique, plus de voitures en piste, une piste qui évolue, et vraiment lui donner cette expérience. C'est pareil, il a très vite trouvé le rythme et a fait du bon travail, sans la moindre erreur."

"Il sera au volant à Monza alors que nous cherchons à développer ses compétences." En Italie, tout comme c'était le cas ce week-end, Norris enchaînera donc ces EL1 avec les essais libres de Formule 2, 25 minutes plus tard, lui qui joue le titre dans l'antichambre de la Formule 1.

Lorsque Motorsport.com lui demande comment Norris peut impressionner lors de ces essais, De Ferran répond : "C'est très dur d'évaluer un pilote dans une seule séance d'essais ou de qualifications, il faut prendre du recul. Ces séances ont plutôt pour but de mettre Lando en avant et de l'aider dans son développement."

À Spa-Francorchamps, Norris s'est montré 0"086 plus rapide que Vandoorne avec des mediums à comparer aux gommes tendres du Belge. Au grand dam de ce dernier, qui a été frappé par plusieurs soucis techniques lors de cette séance et a appelé McLaren à "fournir une voiture qui est capable de rouler en piste avant de vraiment pouvoir comparer".

Lire aussi :

Lorsque Motorsport.com lui demande comment il a rassuré un Vandoorne frustré, De Ferran répond : "J'ai fait de mon mieux, ce n'était clairement pas une situation idéale. Il a eu beaucoup de problèmes en EL1 avec les freins puis une fuite d'eau, donc il faut juste relativiser et être compréhensif. Il faut féliciter Stoffel pour son mental : il est très solide dans ce domaine, il est vraiment inébranlable."

Propos recueillis par Scott Mitchell

Prochain article Formule 1
Photos - Le carambolage du départ au GP de Belgique

Article précédent

Photos - Le carambolage du départ au GP de Belgique

Article suivant

Haas réduit l'écart sur Renault, Grosjean s'en félicite

Haas réduit l'écart sur Renault, Grosjean s'en félicite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Gil de Ferran , Stoffel Vandoorne , Lando Norris
Équipes McLaren Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités