McLaren conserve ses évolutions aéro pour la suite du GP

Le directeur de McLaren en F1, Andreas Seidl, a déclaré que le package aéro testé ce vendredi par l'écurie britannique à Silverstone avait fonctionné comme prévu et qu'il allait être maintenu sur les voitures de Carlos Sainz et Lando Norris pour la suite du GP de Grande-Bretagne 2020.

McLaren conserve ses évolutions aéro pour la suite du GP

McLaren a apporté à Silverstone un fond plat et des ailerons avant et arrière modifiés afin d'améliorer sa performance dans les virages lents. Les fortes températures et les rafales de vent ont rendu la récolte de données compliquée, mais Andreas Seidl, le patron de la structure de Woking, estime qu'il y a bien eu une différence.

"Nous avions un programme d'essais que nous voulions réaliser, donc vraiment un grand merci à l'équipe entière pour avoir poussé très, très fort à l'usine lors des dernières semaines et mois afin d'apporter ces évolutions. Nous avons effectué les tests comparatifs en EL1, qui ont pu être complétés. Et jusqu'ici, avec tout ce que nous avons analysé, les évolutions fonctionnent comme prévu, ce qui est à nouveau un bon signe que nous allons dans la bonne direction."

Lire aussi :

"Il est important d'avoir cette corrélation entre ce que nous voyons à l'usine en soufflerie et ici sur la piste. Dans le même temps, la journée n'a pas non plus été facile, en raison de ces rafales de vent. Ce n'est pas vraiment ce que vous appréciez quand vous faites de telles comparaisons avec des mesures précises, car les progrès que vous faites sont si petits que dans un monde idéal vous souhaiteriez avoir des conditions stables comme en laboratoire."

"Néanmoins, nous avons réalisé le programme et ensuite, en plus de certains changements faits sur la voiture sur le plan mécanique lors de la seconde séance d'essais, je pense que nous étions à nouveau dans la fenêtre de ce qui était attendu, en termes de performances."

Malgré tout, Seidl explique qu'il y a encore du travail à faire. "Les pilotes ne sont pas encore pleinement satisfaits du ressenti avec la voiture, avec son équilibre. Mais dans le même temps, nous devons être très prudents, avec les conditions venteuses en plus des fortes températures en piste, pour tirer les bonnes conclusions pour samedi et dimanche, au moment où nous aurons des températures plus basses. Et, avec un peu de chance, le vent va aussi un peu se calmer."

"Ce n'est assurément pas facile pour les pilotes également de véritablement pointer les faiblesses de la voiture car, en fin de compte, les conditions venteuses prennent pas mal le dessus. Mais, avec tout ce que nous avons vu jusqu'ici, les évolutions fonctionnent comme prévu. Et c'est indépendant des conditions car, au final, il s'agit seulement de mettre plus de charge aéro sur la voiture, plus d'appui."

partages
commentaires

Voir aussi :

Russell trouve Latifi "incroyablement sous-estimé"
Article précédent

Russell trouve Latifi "incroyablement sous-estimé"

Article suivant

Ferrari roulera à Silverstone entre les deux Grands Prix

Ferrari roulera à Silverstone entre les deux Grands Prix
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021