McLaren conserve ses évolutions aéro pour la suite du GP

Le directeur de McLaren en F1, Andreas Seidl, a déclaré que le package aéro testé ce vendredi par l'écurie britannique à Silverstone avait fonctionné comme prévu et qu'il allait être maintenu sur les voitures de Carlos Sainz et Lando Norris pour la suite du GP de Grande-Bretagne 2020.

McLaren conserve ses évolutions aéro pour la suite du GP

McLaren a apporté à Silverstone un fond plat et des ailerons avant et arrière modifiés afin d'améliorer sa performance dans les virages lents. Les fortes températures et les rafales de vent ont rendu la récolte de données compliquée, mais Andreas Seidl, le patron de la structure de Woking, estime qu'il y a bien eu une différence.

"Nous avions un programme d'essais que nous voulions réaliser, donc vraiment un grand merci à l'équipe entière pour avoir poussé très, très fort à l'usine lors des dernières semaines et mois afin d'apporter ces évolutions. Nous avons effectué les tests comparatifs en EL1, qui ont pu être complétés. Et jusqu'ici, avec tout ce que nous avons analysé, les évolutions fonctionnent comme prévu, ce qui est à nouveau un bon signe que nous allons dans la bonne direction."

Lire aussi :

"Il est important d'avoir cette corrélation entre ce que nous voyons à l'usine en soufflerie et ici sur la piste. Dans le même temps, la journée n'a pas non plus été facile, en raison de ces rafales de vent. Ce n'est pas vraiment ce que vous appréciez quand vous faites de telles comparaisons avec des mesures précises, car les progrès que vous faites sont si petits que dans un monde idéal vous souhaiteriez avoir des conditions stables comme en laboratoire."

"Néanmoins, nous avons réalisé le programme et ensuite, en plus de certains changements faits sur la voiture sur le plan mécanique lors de la seconde séance d'essais, je pense que nous étions à nouveau dans la fenêtre de ce qui était attendu, en termes de performances."

Malgré tout, Seidl explique qu'il y a encore du travail à faire. "Les pilotes ne sont pas encore pleinement satisfaits du ressenti avec la voiture, avec son équilibre. Mais dans le même temps, nous devons être très prudents, avec les conditions venteuses en plus des fortes températures en piste, pour tirer les bonnes conclusions pour samedi et dimanche, au moment où nous aurons des températures plus basses. Et, avec un peu de chance, le vent va aussi un peu se calmer."

"Ce n'est assurément pas facile pour les pilotes également de véritablement pointer les faiblesses de la voiture car, en fin de compte, les conditions venteuses prennent pas mal le dessus. Mais, avec tout ce que nous avons vu jusqu'ici, les évolutions fonctionnent comme prévu. Et c'est indépendant des conditions car, au final, il s'agit seulement de mettre plus de charge aéro sur la voiture, plus d'appui."

partages
commentaires

Voir aussi :

Russell trouve Latifi "incroyablement sous-estimé"

Article précédent

Russell trouve Latifi "incroyablement sous-estimé"

Article suivant

Ferrari roulera à Silverstone entre les deux Grands Prix

Ferrari roulera à Silverstone entre les deux Grands Prix
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021