McLaren prêt à courir après une préparation d'équilibriste

Peu de temps et de nombreux sujets à traiter : il a fallu répartir intelligemment les ressources avant de s'attaquer au premier Grand Prix de la saison chez McLaren.

McLaren prêt à courir après une préparation d'équilibriste

McLaren fait partie de ces six écuries qui, pour différentes raisons, n'ont pas repris la piste avant de se rendre en Autriche pour le début de la saison 2020. L'écurie de Woking a tout de même organisé deux journées d'essais en F3 pour que Carlos Sainz et Lando Norris puissent reprendre un peu le rythme à Silverstone, mais pour le reste, le travail s'est concentré entre les murs de l'usine… et à distance pour les employés en télétravail.

Lire aussi :

Après la période de suspension des activités de plusieurs semaines, le retour aux affaires s'est articulé autour de trois axes décrits par Andreas Seidl, nécessitant des compromis pour parvenir à tout faire. "Notre préparation pour l'Autriche a été un équilibre entre la construction de suffisamment de pièces pour une période intense de courses, et le développement et l'évolution de la voiture", explique le directeur de McLaren. "L'équipe est de nouveau opérationnelle, que ce soit en télétravail ou à l'usine, et nous travaillons d'arrache-pied pour continuer à améliorer la voiture comme nous le pouvons. Nous avons aussi passé du temps à nous habituer aux nouvelles méthodes de travail qui nous permettront de courir en toute sécurité."

Nouveau défi pour situation inédite

Après le report du début de saison provoqué par la crise du coronavirus, la F1 s'apprête à redémarrer dans des circonstances particulières sur le plan sanitaire. C'est également le cas sur le plan du calendrier, avec pour commencer deux Grands Prix sur le même tracé à une semaine d'intervalle : une première qui ne manque pas de piquant. "Faire deux Grands Prix en Autriche constitue un nouveau défi intéressant pour nous", estime Seidl. "Nous étions forts là-bas l'an dernier, mais avec l'incertitude causée par le report du début de saison, nous devrons être à 100% pour maximiser nos performances lors des deux courses."

Ce scénario, avec un calendrier qui est également provisoire et dont la longueur définitive n'est pas encore connue, risque de réduire drastiquement le droit à l'erreur. Après une belle saison l'an passé, bouclée à la quatrième place du championnat constructeurs, McLaren ne pourra pas se permettre de laisser des points en route pour confirmer son statut. "En raison du nombre de courses réduit et de la forte concurrence que nous attendons de nos rivaux, nous ne pouvons pas nous permettre une perte de concentration", prévient Carlos Sainz. "Nous ne savons même pas combien de Grands Prix nous allons faire, c'est un scénario sans précédent, alors chaque point que nous pourrons prendre sera absolument crucial. […] C'est difficile de prédire avec confiance notre niveau de performance, compte tenu du temps passé loin de la piste."

Aux côtés du pilote espagnol, qui rejoindra Ferrari en 2021, Lando Norris est lui aussi curieux de voir ce que réserve ce double rendez-vous inédit sur le Red Bull Ring. "Ce sera aussi une excellente occasion d'analyser comment la première course aurait pu se dérouler différemment et d'ajuster notre stratégie pour la seconde", estime le Britannique à l'aube de sa deuxième campagne en F1. "Je pense que toute la grille se sentira un peu rouillée au début des EL1, mais je suis certain que nous serons tous prêts lorsque les qualifications débuteront le samedi."

partages
commentaires

Voir aussi :

Brundle : Une saison "inconfortable" pour Vettel chez Ferrari

Article précédent

Brundle : Une saison "inconfortable" pour Vettel chez Ferrari

Article suivant

Zanardi a subi une seconde opération, son pronostic reste réservé

Zanardi a subi une seconde opération, son pronostic reste réservé
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021