Pérez : Certains nouveaux circuits "manquent de caractère"

Alors que les nouvelles destinations de la F1 se multiplient face à son regain de popularité, Sergio Pérez estime que les circuits inédits visités par la discipline manquent de caractère.

Le futur circuit de Las Vegas

Photo de: Liberty Media

Depuis l'arrivée de Liberty Media aux commandes de la F1, quatre Grands Prix et/ou circuits inédits ont gagné leur place à moyen voire long terme au calendrier, à savoir les GP du Qatar pour le moment à Losail, d'Arabie saoudite pour le moment à Djeddah, de Miami (dont la première édition se tiendra le 8 mai) et de Las Vegas (qui débutera l'année prochaine). Ces derniers ajouts traduisent une double tendance de la discipline, visant à la fois les destinations richement dotées prêtes à beaucoup dépenser pour faire venir le paddock mais également les destinations qui constituent une cible pour elle, à savoir le marché américain.

Aussi, l'an prochain, avec Austin en plus des deux autres Grands Prix prévus, ce sont au final trois épreuves qui se dérouleront au pays de l'Oncle Sam, cette dynamique mettant en danger des épreuves historiques. Des destinations rutilantes qui plaisent en général aux pilotes, mais d'aucuns espèrent que les circuits suivront. Sergio Pérez est parmi ceux-ci : s'il se réjouit de la poussée américaine de la Formule 1, l'expérience qu'il tire des nouvelles pistes arrivées récemment au calendrier est parfois celle d'un manque de "caractère".

"Je pense, tout d'abord, que c'est formidable que la Formule 1 se développe autant sur un autre continent", a-t-il déclaré. "C'est donc une grande opportunité pour la Formule 1, pour la discipline, je pense que nous allons tous en bénéficier. C'est fantastique."

"Mais en même temps, il serait bon de préserver l'histoire de notre sport, et nous avons besoin que les circuits historiques soient toujours avec nous. Et nous devons nous assurer que lorsque nous nous rendons sur de nouvelles pistes, elles aient vraiment du caractère, vous savez. J'ai l'impression que certaines des nouvelles pistes manquent un peu de caractère. Donc ce sera très important."

Le Mexicain salue tout de même la vue de la discipline à Las Vegas. "La Formule 1 devient un peu plus américaine, donc assurément un peu plus proche du Mexique. Je vais donc pouvoir finir par vivre à la maison, finalement. Donc c'est super. Je veux dire, c'est génial de voir comment le sport se développe autant aux États-Unis, dans toute l'Amérique."

"Je pense que Vegas va être une opportunité fantastique pour le championnat et pour les fans de voir les voitures, de voir la F1. Je pense simplement que c'est une excellente combinaison : la F1 avec Vegas, c'est fantastique."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La Formule E "a besoin d'une Formule 1 forte"
Article suivant Privilégier Leclerc ? Pour Ferrari, il est encore trop tôt

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France