Pérez n'exclut pas de quitter Red Bull volontairement fin 2024

Sergio Pérez n'exclut pas de quitter Red Bull de son plein gré au terme de la saison 2024 si la structure de Milton Keynes ne représente pas un environnement lui permettant de s'épanouir.

Sergio Perez, Red Bull Racing

La saga du second baquet Red Bull a commencé et ne semble pas près de s'arrêter. Sergio Pérez ne parvenant pas à rivaliser avec son redoutable chef de file Max Verstappen, nombreux sont ceux qui ont pour ambition de s'emparer de la place du vétéran mexicain à l'expiration de son contrat fin 2024.

Daniel Ricciardo est le premier d'entre eux, ne cachant pas que son retour sur la grille de départ avec AlphaTauri n'est qu'une première étape vers un avenir qu'il espère plus glorieux, mais encore lui faudra-t-il convaincre face à des jeunes loups aux dents longues comme Yuki Tsunoda ou encore Liam Lawson. Ce dernier réalise d'ailleurs des performances convaincantes dans la monoplace du vétéran australien, qui a subi une fracture métacarpienne à la main gauche dans un accident au Grand Prix des Pays-Bas.

Tout cela sans parler des pilotes qui seront candidats en dehors de la famille Red Bull. Le directeur d'équipe Christian Horner est le premier à le souligner : "En 2025, nous avons un baquet libre, et comme vous pouvez l'imaginer, l'intérêt pour ce baquet ne manque pas."

Cependant, qu'en dit le principal intéressé ? Après avoir plus ou moins rivalisé avec Verstappen sur les cinq premiers Grands Prix de la saison, Pérez est rentré dans le rang. Depuis Monaco, non seulement le Mexicain n'a pas gagné mais il n'a marqué que 114 points – à peine plus que Lewis Hamilton (108). Surtout, il semble que l'environnement de la structure de Milton Keynes lui convienne de moins en moins, dans un contexte où les pilotes sont traités à égalité mais le cadet Verstappen est plus que jamais le leader, et où son baquet paraît plus que jamais menacé pour l'avenir.

"Avec la saison que nous avons connue, il est important pour moi, lors des prochaines courses, d'être dans un environnement dans lequel je sens que je peux contribuer", déclare celui qui fêtera ses 35 ans en janvier 2025 à la chaîne espagnole DAZN. "Et si cet endroit, en 2024, n'est pas ici, on devra chercher d'autres alternatives."

"Mais pour l'instant, ma priorité est ici : gagner plus de courses, continuer de gagner des titres avec Red Bull. J'ai un contrat jusqu'à l'an prochain, alors à un moment dans le courant de l'année prochaine, on se réunira et on discutera." Le ton est donné : Pérez veut prendre son avenir en main.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Villeneuve : Le plafond budgétaire F1 est contreproductif
Article suivant Lawson pense avoir perdu les points au départ

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France