Pérez ne peut pas attendre Red Bull très longtemps

Sergio Pérez a indiqué qu'il ne pouvait pas se permettre d'attendre trop longtemps avant une décision de Red Bull sur l'identité du pilote qui occupera le baquet aux côtés de Max Verstappen.

Pérez ne peut pas attendre Red Bull très longtemps

Red Bull est actuellement en plein processus de réflexion concernant la marche à suivre pour son duo de pilotes pour 2021. Si Max Verstappen est le leader incontesté de l'écurie, le nom de son équipier n'est pas connu. Alexander Albon est dans une situation très délicate puisqu'il n'a jamais semblé à son aise au volant de la RB16 cette année et n'évolue pas au niveau du Néerlandais.

Pierre Gasly ayant d'ores et déjà été prolongé du côté d'AlphaTauri et les possibilités en interne étant très limitées, le regard de Red Bull se tourne désormais vers l'extérieur de la filière, avec comme principaux candidats Sergio Pérez et Nico Hülkenberg. Le Mexicain a un profil particulièrement intéressant : pilote libre en 2021, expérimenté, auteur de plusieurs podiums, titulaire en F1 cette année avec Racing Point et richement soutenu par des sponsors.

Lire aussi :

La semaine passée, Christian Horner, le directeur de l'écurie autrichienne, avait déclaré concernant la possible arrivée d'un des deux hommes qu'il s'attendait à ce qu'ils placent l'opportunité de courir chez Red Bull au-dessus de toutes les options possibles et seraient donc enclins à attendre patiemment que l'écurie fasse son choix.

Mais, interrogé ce week-end à Imola, Sergio Pérez s'est montré plus nuancé, en dépit d'un intérêt clair pour cette place. "Je pense qu'il s'agit d'une ligne très fine, vous savez. Il y a un moment où vous pouvez prendre le risque, attendre, et puis voir ce qui se passe. Mais la saison touche à sa fin, donc je crois qu'il est important pour les écuries de savoir de quoi il retourne, ce qui va se passer à l'avenir et pour les pilotes également. J'examine toutes mes options possibles et, oui, je ne peux plus attendre énormément."

Des sources suggèrent que des représentants de Pérez ont déjà ouvert des discussions concernant la possibilité d'un accord l'an prochain. Quand il lui est demandé si les négociations ont commencé et si Red Bull est une vraie option, Pérez de répondre : "Je ne l'exclurais pas. Je pense que, pour l'instant, tant qu'ils n'ont rien confirmé, c'est une option. C'est la même chose avec chacune des équipes qui n'ont rien confirmé. Je pense que, plus le temps passe, plus les options sont très, très limitées pour rester sur la grille la saison prochaine."

En dehors de Red Bull, la seule option réaliste pour Pérez est Haas, mais l'écurie américaine semble proche de recruter Nikita Mazepin et Mick Schumacher.

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari compte décider de l'avenir de Schumacher avant la finale F2

Article précédent

Ferrari compte décider de l'avenir de Schumacher avant la finale F2

Article suivant

Ce que nous dit le premier aperçu des règles aéro 2021 de la F1

Ce que nous dit le premier aperçu des règles aéro 2021 de la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Red Bull Racing
Auteur Fabien Gaillard
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021