Pourquoi Magnussen risque désormais la suspension à tout moment

Kevin Magnussen est dans une situation bien délicate : après un quart de saison, il a accumulé suffisamment de points sur sa Super Licence pour risquer la suspension au moindre faux pas.

Kevin Magnussen, Haas VF-24

Photo de: Erik Junius

Kevin Magnussen s'est beaucoup fait remarquer au Grand Prix de Miami, que ce soit lors du sprint ou en course. Mais c'est l'accrochage avec Logan Sargeant le dimanche qui a été le plus coûteux pour le Danois qui se retrouve désormais avec dix points de pénalité accumulés sur sa Super Licence.

En vertu du système instauré en 2014, même si cette extrémité n'a jusqu'ici jamais été atteinte en Formule 1, Magnussen sera automatiquement suspendu pour un Grand Prix s'il atteint le nombre de 12 points sur les 12 derniers mois glissants.

Le plus incroyable dans cette situation, qui se matérialise après six Grands Prix en 2024, c'est que le pilote Haas abordait la saison avec une licence vierge de tout point de pénalité. Plus encore, les commissaires sont depuis l'an passé bien moins enclins à donner des points de pénalité, en réaction au cas de Pierre Gasly en fin de saison 2022.

Les premiers points récoltés par Magnussen l'ont été en Arabie saoudite, soit la deuxième course de la saison. Cela veut dire qu'aucun des dix points ne sera effacé avant le 9 mars 2025, c'est-à-dire quelques jours avant le début de la prochaine saison. S'il veut éviter la suspension, il va donc lui falloir se tenir à carreau lors des 18 épreuves qu'il reste jusqu'à début décembre...

Kevin Magnussen, Haas VF-24

Kevin Magnussen, Haas VF-24

Photo by: Sam Bloxham / Motorsport Images

Voici les quatre incidents qui ont valu à Magnussen ses dix points de pénalité : 

GRAND PRIX D'ARABIE SAOUDITE – 3 points
Jugé responsable d'une collision avec Alex Albon (Williams)

GRAND PRIX DE CHINE – 2 points
Jugé responsable d'une collision avec Yuki Tsunoda (VCARB)

GRAND PRIX DE MIAMI (sprint) – 3 points
Jugé responsable d'avoir quitté la piste et d'en avoir tiré avantage contre Lewis Hamilton (Mercedes)

GRAND PRIX DE MIAMI (course) – 2 points
Jugé responsable d'une collision avec Logan Sargeant (Williams)

Lire aussi :

Les pénalités ne sont toutefois qu'une partie de "l'œuvre" de Magnussen qui a été aussi sous le feu des projecteurs pour ses défenses solides, voire rugueuses, principalement pour tenter de protéger ou de favoriser la course de son équipier Nico Hülkenberg, en général mieux placé en course. 

C'est d'ailleurs pour des soupçons de comportement antisportif dans sa lutte avec Hamilton qu'il a été convoqué après le sprint, même si les commissaires ont jugé que ses actions ne méritaient pas de sanction supplémentaire.

Si les officiels n'ont pas sanctionné le Danois, le directeur de McLaren, Andrea Stella, s'est pour sa part montré bien plus ferme, estimant qu'il fallait traiter l'attitude en piste de Magnussen avec plus de sévérité : "Nous sommes face à un cas de comportement intentionnel visant à causer du tort à un autre concurrent, et ce comportement dure au cours de la même course, et se répète au cours de la même saison."

La lutte entre Magnussen et Hamilton a animé le sprint et a fait parler.

La lutte entre Magnussen et Hamilton a animé le sprint et a fait parler.

"Comment les pénalités peuvent-elles être cumulables ? Elles devraient être exponentielles. Ça ne devrait pas être 5+5+5=15. Ça devrait peut-être être synonyme de passer un week-end à la maison pour réfléchir à l'esprit sportif avant de revenir..."

Même si ce n'est pas tout à fait pour les mêmes raisons, les diverses infractions pour lesquelles Magnussen a été sanctionné depuis le début de la saison le placent finalement dans une situation où il va sans doute devoir y réfléchir à deux fois avant de prendre le risque d'une nouvelle pénalité. Et ses réponses laconiques lors de l'interview d'après-course à Miami ne laissent pas de doute sur le sentiment qui l'anime... 

Qu'est-ce que vous pensez de la situation avec Logan ?
KM: Mieux vaut... Mieux vaut que je ne commente pas.

Donc vous n'êtes pas satisfait ?
KM: Non.

Vous pensez que la pénalité n'est pas correcte ? 
KM: Mieux vaut que je ne commente pas.

Donc j'imagine que vous ne voulez pas commenter les propos de Stella à votre égard ?
KM: Tout à fait.

Est-ce que vous avez besoin de réponses et de clarification sur les règles pour les luttes en piste ? 
KM: Oui.

Avec Mandy Curi et Jonathan Noble

VIDÉO - Le résumé du Grand Prix de Miami

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Horner révèle que Red Bull a recruté 220 employés de Mercedes
Article suivant Ocon : Alpine ne doit pas "se réjouir trop vite" de son premier point

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France