Red Bull roulait à Spa avec un moteur d'avant le GP de France

Malgré l'introduction d'une évolution moteur par Honda en marge du Grand Prix de Belgique, Red Bull a utilisé un bloc dont la spécification datait d'avant le Grand Prix de France.

Red Bull roulait à Spa avec un moteur d'avant le GP de France

Si Honda avait apporté sa troisième évolution moteur de la saison à Spa-Francorchamps, et si celle-ci avait été installée dans la Red Bull d'Alexander Albon et la Toro Rosso de Daniil Kvyat lors des essais libres, elle n'a en fait pas été utilisée par le Thaïlandais en qualifications et en course. Cette Spec 4 a été retirée au profit d'une ancienne version, afin de la préserver pour la suite de la saison, principalement avec Monza en ligne de mire. Cette opération a toutefois permis de solder les pénalités pour les deux pilotes, dont le stock de composants moteur est ainsi renouvelé. 

Kvyat a bouclé l'intégralité du week-end avec le nouveau moteur, mais ça n'a pas été le cas d'Albon. En réalité, Red Bull Racing a fait le choix de revenir à la Spec 2 du bloc Honda, soit celle qui était en vigueur avant le Grand Prix de France, et ce pour ses deux pilotes puisque Max Verstappen était également équipé de cette ancienne mouture. Un cas de figure qui n'était vraisemblablement pas prévu de la sorte, mais qui a été provoqué par les ennuis répétés rencontrés par le Néerlandais lors des essais libres. 

Lire aussi :

"Nous ne pouvions pas faire tourner le moteur avec autant d'agressivité et de modes de performance qu'auparavant", justifie Christian Horner en précisant que l'unité de puissance de Verstappen avait souffert après avoir été fortement sollicitée à Budapest pour tenter d'aller chercher la victoire. "C'est juste dû au kilométrage du moteur et à la manière dont il est sollicité, ça n'a rien à voir avec des paramètres externes." Honda prévoit d'enquêter sur les problèmes rencontrés par Verstappen mais ne souhaite pas entrer dans les détails. "C'est peut-être l'état du moteur ou la calibration", précise seulement Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1. "Ce n'est pas seulement un problème lié à l'usure."

En fin de semaine à Monza, les deux pilotes Red Bull utiliseront probablement la Spec 4. Albon a payé la pénalité liée à ce bloc à Spa-Francorchamps, tandis que Verstappen serait renvoyé en fond de grille pour la première fois cette saison. Deux semaines plus tard, les RB15 seraient ainsi dotées d'un moteur avec un faible kilométrage pour tenter de jouer la victoire à Singapour, un tracé attendu par l'écurie de Milton Keynes compte tenu de ses caractéristiques. 

L'aileron arrière de Max Verstappen, Red Bull Racing RB15

partages
commentaires
Wolff sait désormais "ce que ressentait Red Bull en 2014"

Article précédent

Wolff sait désormais "ce que ressentait Red Bull en 2014"

Article suivant

Vettel assume avoir joué le rôle de "barrage"

Vettel assume avoir joué le rôle de "barrage"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021