Red Bull : "Hülkenberg n'est pas sur notre liste"

Christian Horner a coupé court à la possibilité de voir Red Bull se tourner vers Nico Hülkenberg pour un baquet en F1 en 2020.

Red Bull : "Hülkenberg n'est pas sur notre liste"

Non conservé par Renault F1, non choisi par Haas qui a finalement choisi de conserver Romain Grosjean, Nico Hülkenberg a lui-même admis que son avenir en Formule 1 ne dépendait plus de lui. Parmi les quelques pistes restantes, une nouvelle porte s'est fermée puisque l'Allemand ne figure pas dans les plans de Red Bull Racing, qui souhaite toujours privilégier une solution interne. "Nico n'est pas sur notre liste", prévient Christian Horner, directeur de l'écurie autrichienne. "C'est un grand pilote et ce serait vraiment dommage de ne pas le voir continuer en Formule 1 l'année prochaine. C'est un pilote professionnel, qui n'a sans doute pas atteint son potentiel en F1. J'espère vraiment pour lui qu'il trouvera un baquet car il est meilleur que certains autres pilotes sur la grille, et il devrait être en F1."

Lire aussi :

Chez Red Bull, la situation reste au stade de l'évaluation pour Alexander Albon, qui a succédé à Pierre Gasly après la trêve estivale, et aucune décision n'est prise pour choisir le coéquipier de Max Verstappen en 2020. "Nous n'avons pas besoin de nous précipiter", insiste Horner. "Tous les pilotes envisagés sont sous contrat. Nous prendrons tout le temps nécessaire pour analyser et évaluer les progrès d'Alex, en les mesurant avec ceux de Dany [Kvyat] et Pierre."

Alfa Romeo, silence radio

Frederic Vasseur, Team Principal, Alfa Romeo Racing

Pour Hülkenberg, reste donc deux possibilités : l'une se trouve chez Williams, que Robert Kubica quittera en fin d'année, mais l'écurie de Grove recherche vraisemblablement un pilote apportant un soutien financier. L'autre est chez Alfa Romeo, où Antonio Giovinazzi pourrait se retrouver menacé, bien qu'il bénéficie toujours du soutien appuyé de Ferrari. Sur le sujet du line-up 2020, le directeur de l'équipe Frédéric Vasseur n'affiche aucun sentiment d'urgence, et refuse de se projeter publiquement. 

"Nous sommes concentrés avec Antonio", promet le Français. "Il est sorti de la piste à Spa mais il s'est repris une semaine après à Monza. Nous voulons l'aider à progresser. Je suis vraiment concentré sur Antonio, pas à pas il fait du bon boulot. Tout le monde est sous pression dans le paddock, pas seulement les pilotes. Nous sommes sous pression, la F1 est un monde sous pression. Nous devons mériter [d'être ici], chacun d'entre nous. La vitesse est là, c'est sûr, il est au niveau de Kimi en qualifications depuis le début. On n'a absolument pas à se plaindre de la vitesse. Nous voulons juste marquer plus de points. Comme tout le monde !"

partages
commentaires
Pénalités : la F1 évoque des lests, Renault a une autre idée
Article précédent

Pénalités : la F1 évoque des lests, Renault a une autre idée

Article suivant

EL2 - Hamilton et Verstappen brillent dans la nuit

EL2 - Hamilton et Verstappen brillent dans la nuit
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021