Le retard de Vettel à l'issue des essais : "100 tours !"

Malgré le manque de roulage à Bahreïn, Sebastian Vettel demeure confiant en vue de sa première saison chez Aston Martin.

Le retard de Vettel à l'issue des essais : "100 tours !"

Ces essais de pré-saison ne se sont décidément pas passés comme prévu pour Sebastian Vettel. Le nouveau pilote Aston Martin a perdu un certain temps de piste à cause de problèmes liés à la boîte de vitesses puis au turbo, à tel point qu'il n'a parcouru que 117 tours, moins que tous les autres pilotes titulaires en Formule 1. Pire encore, il n'a pu faire aucune simulation de qualifications, son meilleur temps étant un 1'33"742 avec les pneus C3, à près de cinq secondes de la référence établie par Max Verstappen et à plus de trois secondes de celle de son coéquipier Lance Stroll. Cependant, le quadruple Champion du monde fait preuve de philosophie et refuse de céder à l'inquiétude.

Lire aussi :

Sebastian, où en sont votre équipe et votre voiture au terme de ces essais ?

Bien évidemment, nous avions davantage de tours au programme pour les trois jours. Effectivement, tout ne s'est pas passé comme prévu. Où nous situons-nous ? Je pense que c'est très difficile à dire en matière de compétitivité, nous n'avons pas fait beaucoup de runs similaires à ceux des autres pour nous donner une sorte de comparaison. Mais je ne trouve pas ça si important, car nous aurons la réponse dans deux semaines de toute façon. À partir de maintenant, vous [journalistes] allez avoir deux belles semaines de spéculation, mais je pense que c'est dans deux semaines que nous verrons vraiment la hiérarchie.

Je pense que pour nous, pour moi, c'était extrêmement utile de faire davantage de tours aujourd'hui. Les conditions de piste étaient meilleures, plus constantes, et à ce stade, chaque tour est extrêmement important pour que je comprenne la voiture et comment elle veut être pilotée. C'est vraiment intéressant et j'y prends du plaisir.

Je pense qu'il reste beaucoup de choses que je peux améliorer, beaucoup de choses que nous pouvons améliorer. Nous avons évidemment énormément à apprendre sur les réglages de la voiture notamment, mais tout le monde est dans la même situation. Avec trois jours d'essais, il est impossible de tout faire. Je pense que j'aurai beaucoup à apprendre lors des deux premières courses, et nous partirons de là.

Avez-vous fait le moindre tour d'attaque ? Cela aurait-il été utile ?

Ça l'aurait été, mais je n'en ai pas fait. Mais à vrai dire, plus important qu'un tour, c'est de vraiment comprendre la voiture. Pour cela, je pense que ça aide de simplement faire de plus en plus de tours. Ensuite, faire un tour d'attaque, c'est juste rassembler tous les éléments, ou les leçons que l'on apprend ou acquiert ; ça ne m'inquiète pas. C'est évidemment une case que nous n'avons pas cochée ; je suis sûr qu'une fois venus le week-end de course et les qualifications, nous verrons.

Lire aussi :

La première course est la première course, et si ça se passe comme prévu, il y en aura 22 autres après, donc nous avons plein de temps et l'année va être chargée. Nous allons évidemment essayer de bien la commencer. Nous avons connu des essais mitigés avec des pépins. Mais je suis toujours enthousiaste et je suis sûr que vous savez que nous résoudrons les petits problèmes que nous avons et que nous serons en meilleure forme dans deux semaines.

Quel retard avez-vous sur ce à quoi vous vous attendiez ?

Cent tours ! Bien sûr, j'aurais aimé avoir juste plus de kilométrage. C'est le principal. Cette journée a été très chargée et j'ai essayé de tirer profit du temps de piste, ce que je pense avoir fait, et c'était très bien pour moi, j'ai appris beaucoup de choses. Maintenant, il s'agit évidemment de se rappeler toutes ces choses, de donner du feedback et de ne pas oublier d'aller de l'avant. Voilà, c'est la clé. Il y a beaucoup de trains de pneus que nous n'avons pas utilisés parce que nous n'avons pas roulé. Comme je l'ai dit, dans l'ensemble il me manque probablement 100 tours, et c'est sûrement quelque chose de similaire pour Lance, ni lui ni moi n'avons eu ce que nous voulions [117 tours pour Vettel, 197 pour Stroll, ndlr]. Mais ce n'est pas un drame, c'est comme ça et il faut passer à autre chose.

Sebastian Vettel, Aston Martin AMR21

Y a-t-il un sentiment d'excitation lié au fait d'être dans une telle situation à ce stade de votre carrière ?

Oui, mais je ne suis pas trop préoccupé. Peut-être que c'est l'âge, peut-être que c'est l'expérience, mais il y a dix ans, j'aurais probablement paniqué à cet instant. Cela dit, si je paniquais maintenant, est-ce que ça aiderait ? Probablement pas. Donc nous essayons juste de faire ce que nous avons à faire et d'utiliser le temps dont nous disposons. Nous avons quand même roulé, et pour moi, les tours d'aujourd'hui ont été super utiles. Donc ça pourrait être pire. Ça pourrait être mieux mais ça pourrait être pire.

Je pense qu'il s'agit de rester calme, de faire une chose à la fois et d'avancer le moment venu. Même pour ceux qui n'ont pas eu de problèmes et ont fait beaucoup de tours, je ne pense pas que l'on puisse acquérir toutes les informations sur les nouvelles voitures, les nouveaux pneus et les changements faits dans l'hiver en seulement une journée et demie dans la voiture. Mais soyons honnêtes, c'est difficile de s'entraîner, nous avons besoin d'être dans la voiture et de rouler. On peut faire du simulateur tout l'hiver mais ce n'est pas pareil. Sortir de la voiture après une journée et demie et être au même niveau qu'après 17 courses en [23] semaines l'an dernier, je pense que ce n'est pas possible. Cela va naturellement prendre un peu de temps de se mettre à niveau, mais il y a certainement des gens qui ont besoin de plus de temps, d'autres de moins.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Alpine a tenté de "faire tenir six journées d'essais en trois"

Article précédent

Alpine a tenté de "faire tenir six journées d'essais en trois"

Article suivant

Stats Bahreïn - Le bilan détaillé des essais hivernaux 2021

Stats Bahreïn - Le bilan détaillé des essais hivernaux 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Aston Martin Racing
Auteur Benjamin Vinel
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021