Ricciardo : "Avec Ocon, pas d'inquiétudes, pas de craintes"

Daniel Ricciardo n'affiche aucune inquiétude à l'idée d'accueillir Esteban Ocon chez Renault, quand bien même certains promettent une collaboration potentiellement explosive.

Ricciardo : "Avec Ocon, pas d'inquiétudes, pas de craintes"

Après une première année passée à découvrir la maison Renault, au volant d'une monoplace dont le niveau de performance a trop souvent été décevant, Daniel Ricciardo s'apprête à accueillir l'an prochain un nouveau coéquipier. Esteban Ocon succédera à Nico Hülkenberg et tentera à coup sûr d'insuffler un nouvel élan à l'écurie, d'autant que c'est la mission qui lui a été clairement confiée par Cyril Abiteboul. Ce dernier a également reconnu qu'il y aurait probablement "des défis à relever" dans la gestion des pilotes. Cependant, Daniel Ricciardo n'est pour sa part pas vraiment préoccupé par cette collaboration future. 

Lire aussi :

"Avec Esteban, pas d'inquiétudes, pas de craintes, pas de doutes", assure l'Australien. "Je le respecte comme compétiteur. Je suis certain qu'il me respecte, mais est-ce qu'il arrivera en voulant s'installer dans l'équipe ? Absolument. Encore une fois, il y aura ce respect avec l'esprit de compétition, et tant qu'il y aura ça, ça ira : je veux le battre, il veut me battre, nous ne sommes pas idiots. On a déjà connu ça une ou deux fois, mais tant que l'on se respecte, c'est ce qu'il faut. Nous n'avons pas besoin d'être les meilleurs potes non plus, mais nous essaierons de faire marcher tout ça." 

Le respect "vraiment essentiel"

Ricciardo en veut pour preuve son passé, même si les relations ont parfois fait quelques étincelles lorsqu'il a côtoyé Sebastian Vettel puis Max Verstappen chez Red Bull Racing. Néanmoins, jamais le moindre point de non-retour n'a été atteint, grâce selon lui à un critère éminemment important : le respect. "Je suppose que je suis plutôt facile à vivre", avance-t-il. "Oui, je suis un compétiteur en piste. Avec Seb aussi, je crois qu'il y avait juste du respect, et avec Max nous étions concurrents mais je respectais son talent, ses capacités, et lui aussi je crois. Si l'on a le respect, c'est vraiment l'essentiel pour que tout reste en ordre." 

S'il n'est pas inquiet pour 2020, Ricciardo admet qu'il regrettera probablement les bonnes relations de travail tissées avec Hülkenberg ces derniers mois. Pour l'Allemand, l'avenir s'écrira à court terme sans Formule 1, faute de volant disponible sur la grille. "Il est cool", confie Ricciardo. "Je pense qu'il a encore du temps en F1 s'il le veut. Son talent le lui permet, assurément. Je n'ai pas peur pour lui s'il ne revient pas en F1. C'est un gars plutôt branché, assez doué en affaires, donc s'il va faire autre chose, ça ira."

"C'était assez facile", insiste-t-il. "C'était simple de travailler avec lui, il fait ce qu'il a à faire sans faire d'histoires. Je crois aussi qu'avant de débuter cette saison, nous avions tous les deux du respect l'un envers l'autre, et ça aide, tant que l'on ne ressent pas le besoin de faire quelque chose d'étrange. Je ne dis pas que j'ai connu ça par le passé, ce n'est pas le cas, mais ça a rendu la transition assez facile pour moi. Lors de l'intersaison on s'est un peu marrés, après les Grands Prix on peut aller boire un verre."

Esteban Ocon, Mercedes AMG F1

partages
commentaires
Légalité moteur : la FIA enquête et serre la vis
Article précédent

Légalité moteur : la FIA enquête et serre la vis

Article suivant

Verstappen philosophe : "Tout le monde fait des erreurs"

Verstappen philosophe : "Tout le monde fait des erreurs"
Charger les commentaires
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021