Russell pénalisé sur la grille de départ à Silverstone

Coupable de ne pas avoir respecté un double drapeau jaune en qualifications, George Russell partira en dernière ligne sur la grille du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Russell pénalisé sur la grille de départ à Silverstone

Sous le coup d'une enquête depuis la fin de la première partie des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, George Russell a été sanctionné par les commissaires sportifs. Il perd sa belle 14e place sur la grille de départ. 

Lire aussi :

Le pilote Williams a été convoqué pour ne pas avoir respecté un double drapeau jaune, qui avait été déclenché par la sortie de piste en Q1 de son coéquipier Nicholas Latifi. Après avoir entendu la version des faits du Britannique puis étudié les images ainsi que la télémétrie, les commissaires lui ont infligé une pénalité de cinq places sur la grille, assortie de trois points sur sa licence. 

"Le pilote a expliqué aux commissaires qu'il avait vu le signal d'un double drapeau jaune dans sa vision périphérique au virage 7 et qu'il pensait qu'il s'agissait d'un simple drapeau jaune", précise le rapport des commissaires. "Il a levé le pied légèrement plus tôt que lors de son tour précédent, mais sa vitesse n'était pas significativement plus lente que les tours d'avant, même s'il a expliqué qu'il était en pleine possession du contrôle de la voiture et qu'il avait l'impression de pouvoir réagir pour éviter quelque chose si nécessaire. Il a précisé qu'il était également passé plus vite car il se trouvait alors dans un tour globalement plus rapide."

"Les commissaires ont examiné les conversations radio et ont noté que l'équipe l'avait prévenu de la présence d'un drapeau jeune. Ils n'ont pas précisé qu'il s'agissait d'un double drapeau jaune. De plus, ils ne lui ont pas conseillé d'avorter son tour, contrairement à ce que préconisent les notes du directeur de course à cet égard et selon lesquelles ils n'auraient pas dû être en mesure de signer un chrono significatif. En réalité, il a alors bouclé son tour le plus rapide de la Q1."

"L'objectif de la note du directeur de course est de souligner l'extrême importance de la nécessité de suivre les signaux pour des raisons de sécurité. Les commissaires ont cherché de possibles circonstances atténuantes, mais ils ont finalement estimé qu'il était de la responsabilité du pilote de voir et de respecter correctement le signal d'un double drapeau jaune dans une situation potentiellement très dangereuse."

George Russell s'élancera donc depuis la 20e et dernière place dimanche sur la grille de départ.

Notons par ailleurs qu'Esteban Ocon, également sous enquête car suspecté d'avoir gêné Kimi Räikkönen en Q1, a finalement été innocenté et conserve sa neuvième place sur la grille. 

partages
commentaires
Nico Hülkenberg : "La Q3 n'était pas si loin"

Article précédent

Nico Hülkenberg : "La Q3 n'était pas si loin"

Article suivant

Duels en qualifications : le point après le GP de Grande-Bretagne

Duels en qualifications : le point après le GP de Grande-Bretagne
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021