Formule 1 GP de Singapour

Sainz et Leclerc prêts à accepter des consignes si la victoire est en jeu

Alors que la Scuderia Ferrari dispose d'une chance de renouer avec la victoire au GP de Singapour, Carlos Sainz et Charles Leclerc semblent prêts à respecter des consignes d'équipe, dans une certaine limite.

Carlos Sainz, Ferrari SF-23, Charles Leclerc, Ferrari SF-23

Pour la seconde course consécutive, Carlos Sainz s'élancera de la pole position. Toutefois, contrairement à Monza, l'Espagnol n'aura pas, au moins au début d'épreuve, de Red Bull pour lui mettre la pression. Aussi la victoire semble-t-elle plus jouable que jamais dans une saison où l'écurie autrichienne n'a encore jamais été battue le dimanche, mais elle verra ses deux pilotes partir en dehors du top 10 ce dimanche.

L'adversité n'est pas absente pour autant puisque la seconde place sur la grille sera occupée par la Mercedes de George Russell, qui a réussi à devancer Charles Leclerc sur l'autre SF-23. Mais si la lutte devait se résumer à un affrontement entre les deux pilotes Ferrari, comme celui vécu une partie du GP d'Italie pour la deuxième et troisième places, accepteraient-ils que l'équipe intervienne ?

À cette question posée par Motorsport.com, les deux hommes ont laissé entendre que oui, à partir du moment où c'est bien la victoire qui est en jeu. Sainz met tout de même en avant le fait que sur un circuit tel que Marina Bay, étroit et sinueux, une bataille similaire serait improbable.

"Tout d'abord, je suis sûr que les caractéristiques du circuit ne permettent pas d'avoir de belles batailles et de belles joutes roue contre roue comme nous avons eu à Monza, ce qui était encore une fois très amusant. Ce circuit est très, très différent", explique le poleman.

George Russell, Mercedes-AMG, avec le poleman Carlos Sainz, Scuderia Ferrari, Charles Leclerc, Scuderia Ferrari

Le poleman Carlos Sainz avec George Russell et Charles Leclerc

"Et bien sûr, nous allons nous concentrer sur la journée de demain pour voir tout ce que nous pouvons faire pour battre les Mercedes et faire en sorte que les voitures se retrouvent première et deuxième. Je suis sûr que l'équipe donnera la priorité au résultat global et essaiera d'obtenir la victoire."

Quant à Leclerc, il suggère que si l'avantage est net entre Ferrari et le reste du peloton, l'équipe pourrait adopter une position plus libérale dans la lutte pour la victoire. En revanche, si la Scuderia est sous la pression d'une autre écurie, il s'attend à ce que des consignes soient déployées.

"Je suis d'accord [avec Sainz]. Je pense qu'à Monza, c'est la piste qui favorise ces bagarres. Mais je crois que la philosophie sera la même si nous sommes sous la pression de Mercedes, je suis presque sûr que dans ce cas-là les positions seront figées. Si toutes les autres voitures sont loin derrière nous, ce que j'espère, nous verrons ce que l'équipe choisira. Mais en fin de compte, nous ferons ce qu'on nous a dit de faire."

Lire aussi :

Avec Jake Boxall-Legge

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent La grille de départ du GP de Singapour F1 2023
Article suivant Stroll forfait pour la course à Singapour après son crash

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France