Susie Wolff : "La façon dont Lewis a été volé me laisse incrédule"

Alors que Mercedes n'a toujours pas officiellement rompu le silence depuis dimanche soir, Susie Wolff, directrice de l'écurie Venturi en Formule E et épouse de Toto Wolff, estime que Lewis Hamilton a été "volé" à Abu Dhabi et s'en prend sans le citer à Michael Masi, le directeur de course de la FIA.

Susie Wolff : "La façon dont Lewis a été volé me laisse incrédule"

La polémique qui a suivi les événements de la fin du Grand Prix d'Abu Dhabi 2021 de F1 ne semble pas se dégonfler depuis dimanche. Alors que le traditionnel gala de remise des prix de la FIA aura lieu ce jeudi soir, la fédération a hier soir communiqué pour la première fois depuis la course, en indiquant qu'à la demande du président Jean Todt, une enquête allait être menée sur ce qu'il s'est passé, face à "une incompréhension et des réactions significatives de la part des écuries, pilotes et fans de Formule 1".

La controverse repose sur l'application partielle d'une règle de procédure concernant le Safety Car par la direction de course dans l'avant-dernier tour de l'épreuve, alors même que si elle avait été appliquée en totalité, le Grand Prix aurait dû se terminer sous voiture de sécurité et avec la victoire et le titre pour Lewis Hamilton. Au lieu de cela, c'est Max Verstappen qui l'a emporté lors d'un ultime tour de course où il a tiré parti de sa monte pneumatique supérieure en performance et en fraîcheur.

Dans ce contexte, après avoir vu ses réclamations initiales rejetées et avoir notifié son intention de faire appel, Mercedes a coupé toute communication officielle avec l'extérieur depuis dimanche. L'écurie n'a pas envoyé ses F1 et FE championnes pour la traditionnelle photo de groupe en préambule du gala FIA et la participation de ses représentants à cette même soirée est encore à cette heure incertaine.

Toutefois, pour la première fois ce jeudi, un membre du clan Mercedes élargi, également responsable d'une écurie participante à un Championnat du monde de la FIA, s'est exprimé sur les réseaux sociaux. Il s'agit de Susie Wolff, PDG de l'équipe Venturi en Formule E et épouse de Toto Wolff, le directeur de Mercedes en F1. L'Écossaise estime que Hamilton a été "volé" et attaque sans le nommer Michael Masi, directeur de course de la fédération, au cœur de la polémique depuis la fin de l'épreuve mais également depuis plusieurs semaines pour sa gestion globale.

"En abordant ce dernier week-end de course, je croyais que les deux équipes et les deux pilotes méritaient de gagner", a-t-elle écrit. "Que ça allait être un spectacle, une course historique dont nous espérions tous qu'elle se terminerait sans controverse. Ça n'a pas été le cas."

"Ce qui s'est passé est toujours difficile à comprendre et me donne une sensation de nausée. Ce n'est pas la défaite – et pas envers Max ou Red Bull, ils sont des vainqueurs méritants et nous savions qu'il y avait une forte possibilité que nous ne gagnions pas – mais la façon dont Lewis a été volé qui me laisse totalement incrédule."

"La décision d'une seule personne au sein de l'instance dirigeante, qui a appliqué une règle d'une façon qui n'a jamais été faite en Formule 1, a désigné à elle seule le pilote Champion du monde de F1. Les règles sont les règles, elles ne peuvent pas être changées sur un coup de tête d'un individu à la fin d'une course."

"Lewis Hamilton, tu as fait montre d'une intégrité et d'une dignité incroyables face à l'injustice. Tu es le meilleur qui ait jamais existé. L'issue des derniers tours ce dimanche ? Ceux qui savent, ils savent, même ceux qui ne veulent pas l'admettre."

"Félicitations à Max et félicitations à chacun des membres de Mercedes-AMG F1 pour votre huitième titre constructeurs consécutif, un record. J'espère qu'en mars l'année prochaine, il y aura une instance dirigeante avec l'intégrité et la justice sportive en son cœur afin que je puisse retomber amoureuse de la F1."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso voudrait "couper le trophée en deux" pour Verstappen et Hamilton
Article précédent

Alonso voudrait "couper le trophée en deux" pour Verstappen et Hamilton

Article suivant

Mercedes renonce à son appel, Verstappen définitivement champion

Mercedes renonce à son appel, Verstappen définitivement champion
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021